Ces mondiaux se terminent en beautés !

  • Dim 03 mars 2013
A gauche, Olivie Piana s'avoure sa 2ème médaille d'argent de la compétition, by F.Debaecker. A gauche, Olivie Piana s'avoure sa 2ème médaille d'argent de la compétition, by F.Debaecker.

Ces championnats du monde ISA 2013 se terminent en beauté pour l'équipe de France.

Olivia Piana double médaillée d'argent !

Olivia Piana décroche une seconde médaille d'argent en beach race et l'équipe de relai française réussit le hold up parfait avec du bronze.
Départ parfait, Olivia Piana file seule en tête de la finale de la beach race. « je vais suivre Angela Jackson et tout donner dans le dernier des trois tours », avait-elle prédit avant le départ. Mais le départ médiocre de l'Australienne lui permet de vite creuser l'écart.
Quand Angela produit enfin son effort, elle comble son retard. Les deux favorites vont alors se livrer à un mano à mano. La différence sera infime entre les deux concurrentes.
A quelques mètres de l'arrivée, Angela plus à l'extérieur peut prendre une vague qui lui permet de se mettre à l'abri d'un retour de la sudiste et de franchir la ligne en sécurité.

Eric Terrien a un cheveu du podium

Chez les hommes, nous attendions le retour d'Eric Terrien après une une longue distance malchanceuse. Yoann Cornelis, toujours pas remis de son angine, ne savait pas s'il pourrait faire un coup sur cette ultime course de sup race.
Super départ d'Eric Terrien, qui devance même Jamie Mitchell. Ces premiers mètres sont souvent décisifs et cette course ne déroge pas à la règle. Le danois Casper Steinfath fait comme à son habitude un départ canon. Mais plus surprenant, il tient la cadence et fait la course parfaite.
Il ne sera rejoint par la légende Mitchell au passage de l'ultime bouée avant le sprint final au surf. Les deux riders sont sur la même vague et se salue avant d'en découdre. A quelques mètres de beacher, ils rament pour prendre quelques centimètres d'avance.
Casper est le plus véloce et en sautant, sa planche part sur le côté et déstabilise Jamie Mitchell qui chute avant de courir sur le sable. Casper ne se laisse pas attendrir, il sprinte et passe la ligne en champion du monde.
Pour la troisième place, eric Terrien est à la bataille avec le jeune Sud Africain Dylan Frick, l'australien Kelly Margetts et le néo-zélandais Paul Jackson.
Plus à l'intérieur, Eric se fait enfermer par Paul Jackson. A la course, Eric saute parfaitement de sa planche mais Kelly Margetts qui a fait de même, le pousse de l'épaule vers le piquet qui délimite la le couloir pour aller franchir la ligne. Sa pagaie Select accroche le drapeau et Eric est stoppé net.
Trop tard, le jeune Dylan passe trois, suivi de Kelly Margetts qui s'effondre sur la ligne et Paul Jackson.

Médaille de Bronze sur le relais !

Peu après, dans la finale du relais par équipe (Caroline Angibaud, Olivia Piana, Manu Portet, Eric Terrien), c'est Manu Portet qui va encore faire un festival sur sa planche prone paddleboard. Dans le tour qu'il effectue, il négocie tel un funambule un virage au surf pour passer la bouée et combler du retard sur l'équipe brésilienne. Ne reste plus qu'à Eric Terrien dans le dernier tour, de faire parler sa puissance.
Eric grâce à ultime surf permet à la France de conserver son avance et de faire le hold up parfait. Une médaille de bronze en relai, personne n'attendait les Français sur cette épreuve sur laquelle brille les nations du sud avec des athlètes de paddleboard.

Le podium par équipe était largement à notre portée...

Stéphane Corbinien, team manager de l'équipe de France. "Deux médailles d'argents, deux de bronzes, une quatrième place, avec une équipe dans laquelle nous ne comptons pas d'athlètes des disciplines de paddleboard (discipline ne dépendant pas de la FFS, ndl), nous finissons à 500 points du podium par équipe, un écart infime si l'on regarde l'ensemble des compétitions disputées.
Sachant qu'une dernière place en paddleboard rapporte 300 points et que nous n'avions pas de compétiteurs sur trois disciplines, le podium par équipe était donc largement à notre portée.
Cette compétition laisse de belles perspectives pour l'avenir et montre avec notre ultime médaille de bronze au relais, la capacité de nos athlètes à s'adapter à toutes les situations.
Merci à eux, une spéciale dédicace à Manu Portet pour ses différentes prestations déterminante dans le relai avec un passage de bouée en surf de très haut niveau.
Je souhaite aussi saluer la prestation d'Olivia Piana double médaille d'argent sur ce championnat du monde.
Enfin merci Antoine Delpero, notre capitaine, qui a de nouveau prouvé qu'il était un des meilleurs surfers du monde multi supports (champion du monde longboard, champion du monde de SUP surfing)."

 

Texte Franck Debaecker/Getupsupmag.com/FFS

Photos

Video

 
Dernière modification le mardi, 19 mars 2013 21:26
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut
MSJEPVA region aquitaine bottom Conseil General des Landes bottom RMC surfsession

Login or Register

LOG IN