CHINA CUP, la pression monte !

  • Jeu 24 janvier 2013
Vincent Duvignac descend sur la plage pour son premier surf ! Vincent Duvignac descend sur la plage pour son premier surf !  © All pictures/ Tweedle/Rommel ISA 2013

Si l'équipe de France a finalement bien pris ses quartiers à Riyue Bay, sur l'île de Haïnan, elle n'en a pas moins connu quelques désagréments à son arrivée. La China Cup qui devait débuter ce vendredi ne commencera finalement que samedi. Explications.

Le soleil et l'arrivée d'une petite houle ont tôt fait de redonner le sourire aux surfeurs de l'équipe de France qui sont engagés cette semaine dans la China Cup, deuxième du nom. Rien n'a été simple pourtant pour la délégation tricolore, laquelle est arrivée en Chine en ordre dispersé selon les lieux de résidence de chacun (France, île de La Réunion, Nouvelle-Calédonie).

« L'ambiance est excellente »

A Haïnan, ce sont le bagage contenant les tenues officielles de l'équipementier Aquadeus ainsi que les housses de planches de Vincent Duvignac et Maxime Huscenot qui manquaient à l'appel. « Heureusement, tout a fini par rentrer dans l'ordre et nous avons tout récupéré », assure Xavier Delanne, le vice-président de la Fédération française de surf, présent sur place. Le temps de prendre ses quartiers et ses marques, le Team France a ensuite bénéficié d'une petite houle pour s'entraîner « deux fois par jour » depuis mardi et dans « une excellente ambiance » se réjouit Delanne. Encadrés par Stéphane Corbinien (team manager) et Patrick Florès (coach), les six surfeurs sélectionnés pour la deuxième édition de l'officieuse Coupe du monde de surf se sont focalisés sur leur surf « sans véritablement regarder les autres équipes », assurent l'officiel tricolore.

« Les autres équipes nous craignent »

« Corbinien et Florès ont répété à nos surfeurs que la China Cup était une belle opportunité de briller, pour eux et pour l'équipe de France. Cette compétition fait un énorme buzz médiatique dans le monde du surf. » Le vice-président de la FFS assure toutefois que « les autres équipes nous craignent ». En témoignent les propos du team manager américain Ian Cairns, pionnier du surf professionnel dans les années 70, lequel a déclaré à Xavier Delanne : « Vous êtes venu avec une grosse équipe et certains de vos meilleurs professionnels ! » Les Etats-Unis ont toutefois fait de même avec, notamment, Cory Lopez et Gabe Kling, deux sérieux clients et anciens membres du world tour. Au rayon des têtes de série, on citera également le Portugais Vasco Ribeiro et le Brésilien Deivid Da Silva chez les messieurs, alors que l'Hawaïenne Alessa Quizon est, elle, grandissime favorite pour la victoire finale chez les dames.
Sunny Garcia en vedette hawaïenne
Le team Hawaï, justement, a fait dans le contraste en retenant chez les messieurs deux jeunes cracks mais surtout deux anciennes gloires du North Shore : Sunny Garcia (43 ans, champion du monde en 2000) et Kaipo Jaquias (41 ans). Si les projecteurs sont braqués sur les deux légendes du surf hawaïen, les petites conditions de mer prévues pour cette fin de semaine à Riyue Bay ne devraient pas avantager ces habitués des vagues géantes de l'archipel polynésien. On a ainsi vu un Kaipo Jaquias à la peine ce jeudi sur le spot de compétition.


Un peu plus d'un mètre de houle ce week-end

La houle qui ne dépasse guère les 30 cm depuis l'arrivée des délégations voici deux jours, devrait « sensiblement grossir dès vendredi soir et des vagues dépassant le mètre sont attendues », informe Xavier Delanne. Lequel rajoute :
« C'est pourquoi la compétition qui devait se disputer sur trois jours ne débutera finalement que samedi. » Une dernière journée d'entraînement qui ne sera pas de trop pour les surfeurs français avant le week-end.

Les surfeurs français en bref
Vincent Duvignac : 26 ans, champion de France 2011, champion d'Europe 2009, 91e mondial, Mimizan (Landes)
Adrien Toyon : 22 ans, 104e mondial, La Réunion
Médi Véminardi : 21 ans, 3e championnat de France 2012, champion d'Europe juniors 2011, 140e mondial, La Réunion
Maxime Huscenot : 20 ans, champion d'Europe 2008 et champion du monde juniors 2010, 121e mondial, La Réunion

Alizée Arnaud : 22 ans, championne du monde junior 2010, championne d'Europe 2011, 9e mondiale, Capbreton (Landes)
Johanne Defay : 19 ans, championne d'Europe juniors et vice-championne du monde juniors 2011, 21e mondiale, La Réunion

 

Contact presse:
Stéphane Sisco
+33 6.16.42.31.88
www.surfingfrance.com
www.outremersports.com

Video

Dernière modification le samedi, 26 janvier 2013 21:40
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut
logo isuzu MJS2015 region aquitaine bottom Conseil General des Landes bottom RMC LOGO ADRENALINE OK

Login or Register

LOG IN