Duvignac en bronze !

  • Dim 27 janvier 2013
Vincent Duvignac en action sur les "micro vagues" chinoises ! Vincent Duvignac en action sur les "micro vagues" chinoises !  © All pictures/ Tweedle/Rommel ISA 2013

Le Français Vincent Duvignac remporte la médaille de bronze de la China Cup, compétition ISA réunissant les 8 meilleures nations de la planète surf. L'équipe de France prend la quatrième place au classement général dominé par l'Australie, qui conserve son trophée.

L'équipe de France revient de loin dans cette compétition marquée par des vagues minuscules, qui n'auront pas avantagé les surfeurs tricolores.
A la dérive ce dimanche matin après les éliminations prématurées de Maxime Huscenot (25e), Adrien Toyon et Medi Véminardi (17e), la France a su se remobiliser pour aller au combat et chercher les points nécessaires afin se hisser au rang des meilleurs nations.
Elle le doit en grande partie au courage et à l'engagement de Vincent Duvignac (3e) et Alizé Arnaud (6e).

Patrick Florès, le coach national était ému ce dimanche soir à Riyue Bay, après que le team au complet soit monté sur le podium pour recevoir sa médaille, puisque les quatre premières équipes ont droit à une récompense sur les compétitions ISA.
« Franchement, cette quatrième place est une victoire. Ce matin, on se demandait vraiment comment on allait s'en sortir. On imaginait déjà une belle raclée et puis il y a eu une prise de conscience de nos surfeurs encore en lice. Merci et bravo à Vincent (Duvignac), Alizé (Arnaud) et Johanne (Defay). Ils ne se sont pas battus uniquement pour eux mais pour l'équipe. Quand je vois les larmes de Ian Cairns, le coach américain, dont l'équipe termine loin derrière, je me dis qu'on revient de très loin. Je suis sincèrement très content car ce fut compliqué, avec des vagues minuscules, de la pluie... Je suis fier de cette équipe de France ! »

Meilleur surfeur français à Riyue Bay, le Landais Vincent Duvignac (26 ans) prend la troisième place de la finale messieurs, loin derrière le Brésilien Michael Rodrigues, poids plume et adepte du surf aérien prôné par son compatriote Gabriel Medina. Le surfeur de Mimizan termine surtout sa China Cup totalement épuisé, lui qui a dû passer par le tableau de repêchages pour se hisser jusqu'en finale.
« C'est vrai que je suis très fatigué, j'ai surfé six séries très intenses aujourd'hui. J'ai été à la bataille, il fallait être à 100%. J'ai tout donné pour réaliser mes objectifs : faire un résultat personnel, faire un résultat pour l'équipe de France, bien lancer ma saison. La mission est remplie. Je visais la finale, j'y suis allé. Mon élimination controversée du tableau principal samedi m'a donné la rage. J'ai encore mieux surfé. Là, je vais bien me reposer, boire un verre avec mes amis de l'équipe de France pour conclure cette China Cup. Ce soir, je fais une pause dans la « mission Chine » car dès demain commence la compétition WQS au même endroit. Là aussi je vise la finale ! »

Chez les messieurs, le titre revient donc au Brésilien Michael Rodrigues (18 ans), natif de Brasilia et local de Paracuru. Double champion du Brésil en titre, Rodrigues s'est imposé en finale avec brio (17 pts sur 20 possibles). Il a pris le meilleur sur l'Australien Mitchel Crews (22 ans, 14,64 pts), ancien champion d'Australie juniors.

Dans le camp des Français, les trois Réunionnais engagés n'ont pas su exprimer leur meilleur surf. Chacun pour des raisons différentes.
Maxime Huscenot (20 ans), champion du monde juniors 2010, est le plus déçu de tous puisqu'il s'est fait éliminer dès le 1er tour du tableau de repêchages et prend la 25e place. « C'est une grosse déception. J'ai de nouveau fait les mêmes erreurs, qui me poursuivent sur le circuit WQS : un mauvais choix de vagues et un manque de combattivité. Encore une fois, j'ai surfé dans mon coin, j'ai pris mes vagues, je n'ai pas été au contact de mes adversaires pour les ennuyer. Je les ai laissés prendre leurs vagues et ils me sont passés devant. J'espère que cette expérience va me servir à l'avenir. Cette semaine a été très bonne, il y a une excellente ambiance au sein de l'équipe. Pour ma part, je me suis retrouvé dans un rôle que je ne connaissais pas : soutenir les copains sur la plage durant toute une journée puisque je me suis fait sortir d'entrée... »

Egalement déçu, Medi Veminardi (21 ans), peste lui contre le manque de vagues plus qu'autre chose qui l'a empêché de faire mieux que 17e au général. « C'est un vrai fiasco pour moi car je comptais vraiment faire quelque chose ici. J'avais rêvé de cette belle gauche, je pensais que j'allais pouvoir bien m'exprimer. Et je me suis retrouvé dans des micros vagues, sur un beach break qui casse les genoux ! Je n'avais même pas de planches adaptées à ce genre de conditions. J'ai pas mal de choses à retenir de ce séjour: il va me falloir bouffer du surf dans des conditions similaires pour être prêt le jour où ; et il va falloir que je vois très vite mon shaper pour disposer d'une planche de petites vagues dans mon quiver. Au final, je retiendrais la formidable ambiance, la bonne motivation entre nous. Bravo à Vincent (Duvignac) et Alizé (Arnaud). On aurait pu cartonner s'il y avait eu de la houle. Je vais désormais faire la compétition WQS en espérant que l'on aura de vraies vagues ! »

Enfin, Adrien Toyon (22 ans) affichait lui aussi le masque de la déception. Moins désavantagé qu'un Veminardi puisque plus léger, Toyon est passé de peu à côté d'un bon résultat en Chine et prend lui aussi la 17e place. « Je n'ai pas saisi ma chance, j'avais l'occasion de faire quelque chose ici, ça n'a pas marché. Dans ma dernière série, il pleuvait beaucoup, je n'entendais pas les scores, je ne savais plus ce qu'il fallait que je fasse. Les coaches m'ont bien aidé mais ce n'était pas évident. J'ai passé une très bonne semaine en équipe de France et j'ai pu prendre conseils auprès de Patrick Florès et Stéphane Corbinien, notamment sur ce que je dois régler pour mieux surfer. Je vais mettre tout ceci à profit pour les compétitions à venir. »

Chez les dames, la Landaise Alizé Arnaud (22 ans) échoue à la porte de la grande finale et prend finalement la 6e place au général. Après avoir été sortie au 3e tour, la championne du monde junior 2011 s'est retrouvée dans le haut du tableau de repêchages sans pouvoir s'en extirper. Le plus rageant est qu'elle était en grande finale à 10 secondes près, avant que l'Australienne Philippa Anderson ne prenne une dernière vague qui l'élimine. « J'ai forcément des regrets car à quelques secondes près j'avais ma place en finale. J'ai franchement les boules car je fais toujours des 5e-­‐6e places ! C'est toujours dur de s'arrêter comme ça, quand on a été si proche d'une finale. Ce qui s'est passé dans ma série ? On était sur un pic droite/gauche, il n'y avait eu que des gauches dans notre série. Je devais marquer l'Australienne et j'étais au contact. Mais à 10 secondes de la fin, il y a une droite qui arrive. Elle la prend et la surfe jusqu'au bord... Je garderais malgré tout un bon souvenir de cette China Cup car il y avait un excellent état d'esprit dans l'équipe de France. »

Johanne Defay (19 ans), la benjamine de l'équipe, prend elle la 7e place de la compétition. Non sans avoir démérité puisqu'elle passe de peu à côté d'une place en finale du tableau de repêchages. « Oui, j'aurais pu faire mieux mais en 15 minutes, tout va très vite. J'ai eu une bonne vague, j'ai un peu accroché. Dommage car ça me coûte cher... Mais je suis contente de mon parcours. Hier (samedi), j'ai beaucoup discuté avec les coaches sur le fait que j'avais perdu bêtement dans le tableau principal, je n'avais pas été assez combattive. Le but aujourd'hui était de me battre. Au moins, ça, je l'ai fais. Je suis fière d'avoir fait partie de cette équipe de France, fier d'avoir représenté mon pays. Je pars demain pour l'Australie où je vais faire des compétitions du tour WQS. Je rentrerai à la Réunion en mars. »

Dans la catégorie féminine, la victoire est revenue à l'Australienne Philippa Anderson (15,26 pts) alors que la grande favorite, l'Hawaïenne Alessa Quizon (12,56 pts), avait été impressionnante durant les deux journées de compétition. Anderson (21 ans), championne d'Australie en titre et vice-­‐championne du monde junior 2011, doit son succès à une interférence et une pénalité infligée à Quizon (19 ans). Une autre Australienne, Nikki Van Dijk (8,53 pts) monte sur le podium, juste devant la seconde Hawaïenne, Nage Melamed (6,40 pts).

Le mot de la fin revient au team manager de l'équipe de France.
Pour Stéphane Corbinien, cette seconde édition de la China Cup a démontré « l'orgueil des Français », lesquels n'ont « pas à rougir » d'être descendus de deux rangs dans le classement par équipes, après avoir été les dauphins de l'Australie l'an passé. « On peut dire que l'on est content car on est partis de très loin ce dimanche matin. Maxime (Huscenot) out d'entrée, ce n'était pas prévu. On s'est tout de suite regroupé pour rappeler le mot d'ordre : « Aller au combat ! » On s'est arraché. Malgré les petites vagues, malgré la pluie, malgré ce gros grain qui a fait disjoncter la sono. On n'avait plus les scores en direct, on a dû coacher à vue. On s'en est bien tiré. Alizé (Arnaud) est passée tout près d'une finale qu'elle méritait. Quant à Vincent (Duvignac), il a été énorme ! Il a fait un parcours incroyable. Il a surfé à un très haut niveau toute la journée. On termine quatrième, on peut être satisfait. Le plateau était très relevé cette année. Si Alizé (Arnaud) monte en finale, on prend la médaille de bronze. Ça se joue à peu de choses. On est devant un pays comme les Etats-­‐Unis, qui avait sélectionné des pros comme Cory Lopez et Gabe Kling. On a su relever la tête, réagir. »
Stéphane Sisco

Le classement des Français
Dames

Alizé Arnaud : 6e place
Johanne Defay : 7e place
Messieurs
Vincent Duvignac : 3e place, médaille de bronze 
Adrien Toyon : 17e place
Medi Véminardi : 17e place
Maxime Huscenot : 25e place

Le classement par équipes
1. Australie, 13000 pts
2. Brésil, 11718 pts
3. Hawaï, 10140 pts
4. France, 9836 pts
5. Japon, 9320 pts
6. Etats-­‐Unis, 8570 pts
7. Portugal, 8270 pts
8. Pérou, 8242 pts

Résultats MESSIEURS
Finale messieurs
1. Michael Rodrigues (Bré) 17 pts, 2. Mitchel Crews (Aus) 14,64 pts, 3. Vincent Duvignac (Fra) 12,43 pts, 4. Conor O'Leary (Aus) 9,10 pts

4e tour messieurs
1. Mitchel Crews (Aus) 15,83 pts, 2. Michael Rodrigues (Bré) 10,46 pts, 3. Frederico Morais (Por) 7,23 pts, 4. Kaito Ohashi (Jap) 5,74 pts

3e tour messieurs
Série 1 : 1. Frederico Morais (Por) 14,17 pts, 2. Kaito Ohashic (Jap) 11,66 pts, 3. Connor O'Leary (Aus) 11,07 pts, 4. Deivid Silva (Bré) 10,87 pts
Série 2 : 1. Michael Rodrigues (Bré) 16,27 pts, 2. Mitchel Crews (Aus) 11,83 pts, 3. Cameron Richards (USA) 9,53 pts, 4. Messias Felix (Bré) 7,20 pts

Finale repêchages messieurs
1. Conor O'Leary (Aus) 15,93 pts, 2. Vincent Duvignac (Fra) 9,43 pts, 3. Kaito Ohashi (Jap) 7,27 pts, 4. Frederico Morais (Por) 7,09 pts
Repêchages 5 messieurs
1. Vincent Duvignac (Fra) 12,67 pts, 2. Conor O'Leary (Aus) 10,36 pts, 3. Dustin Cuizon (Haw) 10,10 pts, 4. Deivid Silva (Bré) 9,40 pts

Repêchages 4 messieurs
Série 1 : 1. Conor O'Leary (Aus) 14,84 pts, 2. Vincent Duvignac (Fra) 12,37 pts, 3. Kenta Hayashi (Jap) 11,84 pts, 4. Messias Felix (Bré) 7,60 pts
Série 2 : 1. Dustin Cuizon (Haw) 15,17 pts, 2. Deivid Silva (Bré) 14,94 pts, 3. Cameron Richards (USA) 12,94 pts, 4. Lincoln Taylor (Aus) 8,66 pts

Repêchages 2 messieurs
Série 1 : 1. Matheus Navaro (Bré) 13,17 pts, 2. Juninho Urcia (Pér) 9,10, 3. Gabriel Kling (USA) 3,33 pts, 4. Christopher Waring (USA) 1,27 pts
Série 2 : 1. Kaipo Jaquias (Haw) 10,26 pts, 2. Kaoli Kahokuloa (Haw) 9,06 pts, 3. Adrien Toyon (Fra) 7,27 pts, 4. Wade Carmichael (Aus) 7,00 pts
Série 3 : 1. Lincoln Taylor (Aus) 12,87 pts, 2. Dustin Cuizon (Haw) 12,27 pts, 3. Cory Lopez (USA) 11,37 pts, 4. Shun Murakami (Jap) 9,34 pts
Série 4 : 1. Vincent Duvignac (Fra) 11,26 pts, 2. Kenta Hayashi (Jap) 10,26 pts, 3. Medi Veminardi (Fra) 7,46 pts, 4. Carlos Zapata (Pér) 4,93 pts

Repêchages 1 messieurs
Série 1 : 1. Christopher Waring (USA) 11,84 pts, 2. Wade Carmichael (Aus) 8,83 pts, 3. Maxime Huscenot (Fra) 7,34 pts, 4. Eduardo Fernandes (Por) 6,03 pts
Série 2 : 1. Kaoli Kahokuloa (Haw) 11,67 pts, 2. Juninho Urcia (Pér) 9,60 pts, 3. Sebastian Alacron (Pér) 7,57 pts, 4. Takumi Nakamura (Jap) 5,03 pts
Série 3 : 1. Cory Lopez (USA) 14,50 pts, 2. Carlos Zapata (Pér) 7,50 pts, 3. Joaquin Del Castillo (Pér) 7,10 pts, 4. Sunny Garcia (Haw) 7,06 pts
Série 4 : 1. Kenta Hayashi (Jap) 11,04 pts, 2. Dustin Cuizon (Haw) 9,87 pts, 3. Vasco Ribeiro (Por) 8,70 pts, 4. Joao Guedes (Por) 7,64 pts

DAMES
Finale dames
1. Philippa Anderson (Aus) 15,26 pts, 2. Alessa Quizon (Haw) 12,56 pts, 3. Nikki Van Dijk (Aus) 8,53 pts, 4. Nage Melamed (Haw) 6,40 pts

3e tour dames
1. Alessa Quizon (Haw) 14 pts, 2. Philippa Anderson (Aus) 12,73 pts, 3. Alizé Arnaud (Fra) 11,76 pts, 4. Nikki Van Dijk (Aus) 7,17 pts

2e tour dames
Série 1 : 1. Alessa Quizon (Haw) 16,16 pts, 2. Nikki Van Dijk (Aus) 13,20 pts, 3. Nage Melamed (Haw) 9,53 pts, 4. Claudia Goncalves (Bré) 6,86 pts
Série 2 : 1. Philippa Anderson (Aus) 11,66 pts, 2. Alize Arnaud (Fra) 10,40 pts, 3. Nao Omura (Jap) 7,90 pts, 4. Miluska Tello (Pér) 4,57 pts

Finale repêchages dames
1. Nage Melamed (Haw) 12,06 pts, 2. Nikki Van Dijk (Aus) 11,33 pts, 3. Miluska Tello (Pér) 9,74 pts, 4. Alizé Arnaud (Fra) 8,60 pts

Repêchages 3 dames
1. Nage Melamed (Haw) 9,63 pts, 2. Miluska Tello (Pér) 8,33 pts, 3. Johanne Defay (Fra) 7,60 pts, 4. Suelen de Almeida (Bré) 5,67 pts

Repêchages 2 dames
Série 1 : Nage Melamed (Haw) 11,10 pts, 2. Miluska Tello (Pér) 8,36 pts, 3. Hinako Kurokawa (Jap) 8,07 pts, 4. Demi Boelsterli (USA) 6,77 pts
Série 2 : 1. Johanne Defay (Fra) 9,10 pts, 2. Suelen de Almeida (Bré) 8,04 pts, 3. Nao Omura (Jap) 5,43 pts, 4. Claudia Goncalves (Bré) 4,34 pts

Repêchages 1 dames
Série 1 : 1. Demi Boelsterli (USA) 8,10 pts, 2. Suelen de Almeida (Bré) 7,73 pts, 3 Erica Hosseini (USA) 6,77 pts, 4. Valeria Sole (Pér) 3,07 pts
Série 2 : 1. Johanne Defay (Fra) 13,00 pts, 2. Hinako Kurokawa (Jap) 9,10 pts, 3. Carina Duarte (Por) 6,50 pts, 4. Maria Abecasis (Por) 4,76 pts

 

Dernière modification le dimanche, 27 janvier 2013 16:39
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut
MSJEPVA region aquitaine bottom Conseil General des Landes bottom RMC surfsession

Login or Register

LOG IN