La France au pied du mur

  • Sam 26 janvier 2013
La France au pied du mur  © (Photos ISA/Tweddle et ISA/Gonzales)

L'équipe de France et ses six surfeurs ont débuté la China Cup ce samedi à Riyue Bay, sur l'île de Haïnan. Cinq sont déjà en repêchages et seule Alizé Arnaud continue sa route dans le tableau principal. La compétition qui regroupe les huit meilleures nations de la planète se termine demain dimanche. « Il va falloir aller au combat ! » lance le capitaine d'équipe Vincent Duvignac.

A mi-parcours de la China Cup, personne n'est encore éliminé et tout peut arriver. Mais avec 80% des ses surfeurs en repêchages, l'équipe de France n'a plus le droit à l'erreur. « On est à la mi-temps de la compétition et on s'est un peu mis dans le rouge, analyse Stéphane Corbinien, le team manager de l'équipe de France. On s'est fait manger par nos adversaires car on n'a pas été assez vigilants, ni assez combattifs. On a grillé nos jokers puisque cinq de nos six représentants n'ont plus le droit à l'erreur. » Avec ce système de double élimination, toute prochaine défaite sera sanctionnée d'une élimination pour Maxime Huscenot, Adrien Toyon, Medi Véminardi, Vincent Duvignac et Johanne Defay. Versés dans le tableau de repêchages, ils peuvent chacun encore prétendre à la victoire finale mais vont devoir passer par un véritable marathon s'ils veulent se hisser en grande finale.

« C'était très aléatoire » 
L'organisation avait annoncé l'arrivée d'une houle ce samedi mais, pourtant, le plan d'eau de Riyue Bay était désespérément plat. Après avoir reporté le début de la compétition d'un jour, la direction de l'épreuve a dû lancer les débats peu avant midi sur un spot de repli, Rocky rights, distant de 400 mètres. Un petit beach break où les ondulations ne dépassaient pas les 30 cm. Dans ces conditions, il fut très difficile pour tout le monde de s'exprimer complètement. « C'était surtout très aléatoire », explique Stéphane Corbinien. Avec une à deux séries de vagues toutes les 20 minutes, il fallait être vigilant et tonique. Le mot d'ordre lancé depuis la veille a été respecté au 1er tour où quatre Français sur six sont passés sans encombre. 
Seul Maxime Huscenot et Johanne Defay allaient perdre d'entrée. « Maxime est tombé dans le piège de l'Hawaïen Kaipo Jaquias, il n'a pas surfé à son meilleur niveau, regrette Corbinien. Johanne, elle, s'est un peu endormie. » Tout l'inverse d'Alizé Arnaud qui est donc la seule a, encore, disposer d'un droit à l'erreur puisqu'elle est au 2e tour du tableau principal. Avec le troisième meilleur total de points de la journée (11 pts sur 20). « Elle a surfé comme une pro, en gérant parfaitement sa série, elle a été très solide », se satisfait le team manager tricolore. Lequel peste contre certaines erreurs de jugement qui ont causé du tort à l'équipe. 

« Vincent Duvignac a été sous-noté »
« Il est clair que Vincent Duvignac a été sous-noté sur ses deux vagues. Il a été rapide, fluide, il doit se qualifier mais il termine 3e en se faisant dépasser dans les derniers instants. » Dans un deuxième tour lancé en fin d'après-midi avec des vagues encore plus petites (!), Adrien Toyon est celui des Français qui est passé le plus près de la qualification pour le 3e tour. « Il a eu deux bonnes vagues mais il ne les a pas exploitées au mieux. C'est dommage car cette série était à sa portée », regrette Corbinien. A mi-chemin, l'équipe de France est désormais au pied du mur. Au sortir du débriefing de la journée, et après s'être remotivés, les surfeurs français ont assuré qu'ils allaient donner le meilleur d'eux-mêmes ce dimanche. « Il y a eu un appel à se ressouder, à être tous solidaires les uns des autres, commente Corbinien. 
Le capitaine de l'équipe, Vincent Duvignac, l'a rappelé : demain, il faudra aller au combat ! » Cette maudite houle que tout le monde attend, et qui faisait défaut aujourd'hui, devrait toucher le littoral de Riyue Bay la nuit prochaine. « Si on a des vagues un peu plus grosses, ce devrait être bon pour nous, assure le team manager. Certains de nos adversaires ne pourront plus se cacher. »

Sunny Garcia lui aussi en repêchages
Véritable icône du surf, l'Hawaïen Sunny Garcia (43 ans), champion du monde en 2000 et champion du monde ISA Masters l'an dernier, a perdu au 1er tour ce matin et se retrouve lui aussi en repêchages. L'Australien Connor O'Leary a été le plus impressionnant avec un total de 15,50 pts pour ses deux meilleures vagues. Il devance le Brésilien Michael Rodrigues (15,44 pts). Chez les filles, l'Hawaïenne Alessa Quizon, grande favorite de la compétition, a dominé les débats avec un total de 14,33 pts.
Pour sa part, Fernando Aguerre, le président de l'International Surfing Federation (ISA) s'est déclaré très heureux à l'issue de cette première journée : « Les meilleurs surfeurs du monde qui sont ici ont démontré qu'ils pouvaient proposer un spectacle de haut niveau dans ces conditions. C'était très excitant de voir un large public de Chinois venir voir la compétition et s'enthousiasmer au contact des nations. Nous espérons l'arrivée d'une houle pour le dernier jour demain. Je suis persuadé qu'il y aura une véritable course pour la médaille d'or et le trophée de la China Cup ISA. »
Puisqu'aucun des 48 surfeurs engagés n'est encore éliminé, le classement des nations ne peut être défini. Le Brésil et l'Australie qui ont placé un grand nombre des leurs dans le tableau principal sont toutefois bien placés pour le titre par équipes. L'Australie est tenante du trophée qu'elle avait remporté l'an dernier devant la France.

 

Paroles de Frenchies
Vincent Duvignac : « (Sur le fait qu'il ait été sous-noté) Je ne sais pas car je l'ai vécu de l'intérieur, je n'ai pas vu ce qu'on fait mes adversaires. Je sais que j'ai sorti mon meilleur surf depuis que je suis en Chine et je suis étonné de mes scores. On m'a confirmé après coup que l'Australien avait été, lui, sur-noté. Je suis frustré mais je reste positif car j'ai rien surfé dans ces micros vagues. Je suis très confiant pour la suite. Si la houle grossi un peu, ce ne sera plus la même chose. Il y aura moins de « fausses » manœuvres, moins de place pour la triche. Les surfeurs français vont pouvoir s'exprimer et montrer ce qu'on nous a appris. Ce ne pourra être qu'en notre faveur ! Il ne reste plus qu'un jour, on va le faire à 100%. On sera tous au bord de l'eau pour soutenir les copains et les encourager. »
Adrien Toyon : « J'ai de bonnes sensations. Mes planches sont neuves mais je les sens bien. Au 1er tour, je n'ai pas surfé spécialement, j'ai juste assuré mes vagues. Par contre, au 2e tour, j'ai deux bonnes vagues, notamment cette gauche, mais je ne la surfe pas suffisamment bien. Soyons clair, j'ai merdé. Je suis en repêchages mais je me sens bien. J'ai mes chances pour aller jusqu'au bout. Comme tout le monde. Il n'y a que 5-6 surfeurs du circuit WS sur cette compétition mais beaucoup de jeunes qui émergent. Si des vagues plus grosses seront un avantage ? Depuis qu'on est arrivé, on nous dit que la houle va grossir et ça baisse de jour en jour, alors... »

 

Résultats
1er tour messieurs
Série 1 : 1. Matheus Navaro (Brésil) 12,17 pts, 2. Frederico Rodrigues (Portugal) 12 pts, 3. Wade Carmichael (Australie) 8,63 pts, 4. Sebastian Alacron (Pérou) 7,77 pts
Série 2 : 1. Adrien Toyon (Fra) 14,26 pts, 2. Kaito Ohashi (Japon) 11,40 pts, 3. Kaoli Kahokuloa (Hawaï) 11,10 pts, 4. Christopher Waring (USA) 9,90 pts
Série 3 : 1. Kaipo Jaquias (Haw) 11,43 pts, 2. Gabriel King (USA) 11,00 pts, 3. Maxime Huscenot (Fra) 8,90 pts, 4. Takumi Nakamura (Jap) 6,37 pts
Série 4 : 1. Michael Rodrigues (Bré) 15,44 pts, 2. Mitchel Crews (Aus) 14,70 pts, 3. Juninho Urcia (Pér) 11,60 pts, 4. Eduardo De Castro (Por) 8,34 pts
Série 5 : 1. Lincoln Taylor (Aus) 12,10 pts, 2. Messias Felix (Bré) 9,74 pts, 3. Joaquin Del Castillo (Pér) 6,86 pts, 4. Joao Saldanha (Por) 6,67 pts
Série 6 : 1. Shun Murakami (Jap) 11,40 pts 2. Medi Veminardi (Fra) 10 pts, 3. Dustin Cuizon (Haw) 8,83, 4. Cory Lopez (USA) 5,80 pts
Série 7 : 1. Cameron Richards (USA) 11,73 pts, 2. Vincent Duvignac (Fra) 11,17 pts, 3. Sunny Garcia (Haw) 10,20 pts, 4. Kenta Hayashi (Jap) 9,96 pts
Série 8 : 1. Connor O'Leary (Aus) 15,50 pts, 2. Deivid Silva (Bré) 10,17 pts, 3. Vasco Ribeiro (Por) 8,47 pts 4. Carlos Zapata (Pér) 7,27 pts
2e tour messieurs
Série 1 : 1. Kaito Ohashi (Jap) 12,20, 2. Mitchel Crews (Aus) 11,77 pts, 3. Matheus Navaro (Bré) 11,67 pts, 4. Kaipo Jaquias (Haw) 8,97 pts
Série 2 : 1. Michael Rodrigues (Bré) 12,67 pts, 2. Frederico Morais (Por) 10,60 pts, 3. Adrien Toyon (Fra) 8,17 pts, 4. Gabriel King (USA) 7,60 pts
Série 3 : 1. Deivid Silva (Bré) 12,74 pts, 2. Cameron Richards (USA), 11,93 pts, 3. Lincoln Taylor (Aus) 6,90 pts, 4. Medi Veminardi (Fra) 6,63 pts
Série 4 : 1. Messias Félix (Bré) 15,13 pts, 2. Conor O'Leary (Aus) 13,50 pts, 3. Vincent Duvignac (Fra) 12,50 pts, 4. Shun Murakami (Jap) 8,23 pts

1er tour dames
Série 1 : 1. Alessa Quizon (Haw) 14,33 pts, 2. Alize Arnaud (Fra) 11 pts, 3. Demi Boelsterli (USA) 4,02 pts, 4. Hinako Kurokawa (Jap) 3,80 pts
Série 2 : 1. Philippa Anderson (Aus) 11,90 pts, 2. Claudia Goncalves (Bré) 6,94 pts, 3. Carina da Silva (Por) 5,77 pts, 4. Valeria Sole (Pér) 4,13 pts
Série 3 : 1. Nikki Van Dijk (Aus) 9,66 pts, 2. Miluska Tello (Pér) 9,07 pts, 3. Suelen de Almeida (Bré) 7,10 pts, 4. Maria Abecassis (Por) 5 pts
Série 4 : 1. Nao Omura (Jap) 9,93 pts, 2. Nage Melamed (Haw) 9,37 pts, 3. Johanne Defay (Fra) 6,97 pts, 4. Erica Hosseini (USA) 5,24 pts,

Programme du dimanche 27 janvier
3e tour messieurs
Série 1 : Kaito Ohashic (Jap), Frederico Morais (Por), Deivid Silva (Bré), Connor O'Leary (Aus)
Série 2 : Michael Rodrigues (Bré), Mitchel Crews (Aus), Messias Felix (Bré), Cameron Richards (USA)
Repêchages 1 messieurs
Série 1 : Wade Carmichael (Aus), Christopher Waring (USA), Maxime Huscenot (Fra), Eduardo Fernandes (Por)
Série 2 : Kaoli Kahokuloa (Haw), Sebastian Alacron (Pér), Juninho Urcia (Pér), Takumi Nakamura (Jap)
Série 3 : Joaquin Del Castillo (Pér), Cory Lopez (USA), Sunny Garcia (Haw), Carlos Zapata (Pér)
Série 4 : Dustin Cuizon (Haw), Joao Guedes (Por), Vasco Ribeiro (Por), Kenta Hayashi (Jap)
Repêchages messieurs 2
Série 1 : Matheus Navaro (Bré), Gabriel Kling (USA), vq série rep.1, 2e série 2 rep.1
Série 2 : Adrien Toyon (Fra), Kaipo Jaquias (Haw), vq série 2 rep.1, 2e série 1 rep.1
Série 3 : Lincoln Taylor (Aus), Shun Murakami (Jap), vq série 3 rep.1, 2e série 4 rep.1
Série 4 : Vincent Duvignac (Fra), Medi Veminardi (Fra), vq série 4 rep.1, 2e série 3 rep.3

2e tour dames
Série 1 : Alessa Quizon (Haw), Claudia Goncalves (Bré), Nikki Van Dijk (Aus), Nage Melamed (Haw)
Série 2 : Philippa Anderson (Aus), Alize Arnaud (Fra), Nao Omura (Jap), Miluska Tello (Pér)
Repêchages dames
Série 1 : Demi Boelsterli (USA), Valeria Sole (Pér), Suelen de Almeida (Bré), Erica Hosseini (USA)
Série 2 : Carina Duarte (Por), Hinako Kurokawa (Jap), Johanne Defay (Fra), Maria Abecasis (Por)

Video

Dernière modification le jeudi, 14 mars 2013 15:49
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut
MSJEPVA region aquitaine bottom Conseil General des Landes bottom surfsession

Login or Register

LOG IN