surfingfrance.com

La Guadeloupe confirme, Neïs Lartigue s'affirme

Neïs Lartigue remporte son premier titre de championne de France. Neïs Lartigue remporte son premier titre de championne de France.  © FFS/Antoine Justes
Avec une houle s’amortissant, la cinquième journée des championnats de France de surf 2016 aura été consacrée aux plus jeunes. Cinq titres nationaux ont été délivrés ce mercredi à Biarritz.

Après les trois titres de la veille en surf juniors, juniors filles et cadets, la Guadeloupe a confirmé qu’elle était devenue la place forte du surf français en enlevant le titre minimes qui manquait à son palmarès cette saison. On ne l’attendait pas forcément mais Lucas Desmoucelle, membre du Collectif France espoirs, est allé chercher le titre en fin de journée sur la Grande Plage de Biarritz. Une victoire acquise sans grand suspense puisque Desmoucelle a pris les commandes de la finale d’entrée sur une longue gauche pour la conserver jusqu’à la fin. Il devance au terme des 25 minutes Thomas Lédée originaire de la... Guadeloupe.
Duel Basco-breton
En cadettes, on a assisté à un duel entre Basques et Bretonnes. Duquel sont sorties victorieuses les locales du spot de Biarritz. Deuxième l’an dernier, Neïs Lartigue signe le premier succès national de sa jeune carrière en devançant la championne en titre Uhaïna Joly. Lartigue a construit sa victoire en surfant admirablement bien deux longues droites.
Les frères Capdeville au dessus
Un peu plus tôt, à la Côte des Basques, Ainhoa Leiceaga est devenue championne de France de surf en minimes. La Basque a pris le meilleur sur un joli plateau; petite déception pour la favorite Hina Conradi qui prend la 4e place de la finale.
Sur le spot du Miramar, les adeptes du bodyboard se sont fait plaisir dans de jolies vagues d’environ 1m50 aux séries. Champion de France minimes en titre, Ethan Capdeville a survolé sa finale et remporte très logiquement un second titre consécutif. La maîtrise du jeune Landais, qui marche sur les traces de son frère aîné Noah (triple champion de France), permet d’être très confiant pour l’avenir de la discipline. Laquelle se porte à merveille puisque Pierre-Louis Costes, le champion du monde, et Amaury Lavernhe, le vice-champion du monde de la discipline, sont Français !
L’équipe de France junior à l’honneur
Après sa deuxième place l’an dernier, Julie Thomas était annoncée favorite de la finale bodyboard espoirs. Longtemps en tête, la Réunionnaise s’est faite surprendre à 2 minutes du coup de trompe par l’Hendayaise Ione Lopez Manterola.
Championne du monde juniors par équipes le mois dernier, l’équipe de France, athlètes et staff, a été honorée en début de soirée à l’heure de la remise des prix.
La sixième journée, jeudi, sera la plus courte de la semaine avec les deux seules catégories Longboard espoirs filles et garçons. La houle devrait remonter vendredi pour les trois derniers jours de compétition.


RÉSULTATS DU JOUR

Surf minimes
1. Lucas Desmoucelle (Guadeloupe)
2. Thomas Lédée (Guadeloupe)
3. Tom Goasguen (Bretagne)
4. Titouan Veschambre (Guadeloupe)

Surf minimes filles
1. Ainhoa Leiceaga (Aquitaine)
2. Juliette Lacombe (Aquitaine)
3. Maël Rouault (Aquitaine)
4. Hina Conradi (Pays de Loire)

Surf cadettes
1. Neïs Lartigue (Aquitaine)
2. Uhaïna Joly (Aquitaine)
3. Ilona Goasguen (Bretagne)
4. Ozvald Masseron (Bretagne)

Bodyboard minimes
1. Ethan Capdeville (Aquitaine)
2. Simon Andrieux (Pays de Loire)
3. Mathieux Cameleyre (Aquitaine)
4. Milo Lautier (La Réunion)

Bodyboard espoirs filles
1. Ione Lopez Manterola (Aquitaine)
2. Julie Thomas (La Réunion)
3. Alycia Tonon (Charentes)
4. Mathilde Arassus (Aquitaine)
5. Cécile Dupuy (Aquitaine)

Les résultats complets ici ==> RÉSULTATS CDF


RÉACTIONS
Ne¨is Lartigue (championne de France surf cadettes)
« Je suis super contente, c’est mon premier titre, je le voulais depuis longtemps, mais je passais à chaque fois à côté. Là, c’était chez moi, à la maison, avec toutes les amies derrière moi. Je suis super contente. Il y avait un vrai pic avec de belles droites, il fallait être bien placée. Sur ma première vague, j’étais trop stressée. Mais après, j’ai eu une bonne deuxième bonne vague avec un bon score. Les dernières minutes ont été longues car Uhaïna (Joly) a eu un bon score sur la fin. C’est une année extraordinaire. Ma première année sur les Pro Junior, et puis le GromSearch a été top. Il y a bien sûr eu le titre mondial avec l’équipe de France aux Açores et celui-ci. Merci à tous les coaches. Je pars dimanche pour la finale européenne du GromSearch. Au retour, je vais m’entrainer avec le Pôle France pour préparer la saison prochaine. »

Lucas Desmoucelle (champion de France surf minimes)
« C’est beaucoup de bonheur, beaucoup d’émotions. Merci à tous les coaches, ceux qui m’ont soutenu. En finale, j’ai pris une première bonne vague. J’ai pu gérer même si les dernières minutes ont été longues. J’ai été bloquer les adversaires pour sécuriser le titre. Je n’avais la pression. J’étais confiant dans mon surf. Je super fier d’avoir bien représenté la Guadeloupe aux championnats de France. »

LE PROGRAMME DE JEUDI
9h30 : call à la Grande Plage pour le longboard espoirs et espoirs filles
Toute la journée :
Vente de l’affiche et textiles des Championnats
Animations autour de l’Eco Surf et Surf Santé
Animations Handi Surf et Surf Insertion
Animations Hoff
Tombola planches Pro Model à gagner

Vidéo associée

Dernière modification le : 26 octobre 2016
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

Isuzu AF Ministere de la ville, de la jeunesse et des sports LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes   L'Equipe France Bleu