surfingfrance.com

Le Handi Surf à l'honneur, Cannelle Bulard en rayon de soleil

Le Handi Surf à l'honneur, Cannelle Bulard en rayon de soleil  © FFS/Antoine Justes
La 7e journée des championnats de France, ce vendredi à Biarritz, était largement consacrée à la catégorie Handi Surf, laquelle s’est disputée sur le spot de la Côte des Basques dans de jolies vagues d’un mètre. A la Grande Plage, Cannelle Bulard, championne du monde en 2011, remporte un 3e titre national, et offre un véritable rayon de soleil à La Réunion.

Une vingtaine de participants a pris part à la deuxième édition des championnats de France de Handi Surf ce vendredi matin. Venus d’Aquitaine mais aussi de Méditerranée, les athlètes en situation de handicap de la Fédération Française de Surf ont offert un spectacle mêlant dépassement de soi et technique de haut niveau. On pense ainsi aux jeunes enfants porteurs d’autisme, dont la joie communicative de glisser sur les vagues a subjugué le public.
Mention spéciale à Gomez et Feuillon
On pense aussi à Gwendal Halna de Fretay et à Thomas Da Silva, déficients visuels, qui ont pris de superbes vagues en compagnie de leur guide. Sans oublier, Pierre-François Pochat ou encore Mathis Bonich en surf allongé. Ni Eric Dargent, le surfeur de Martigue et sa prothèse qui lui permet de voler sur l’eau. Enfin, mention très spéciale à Julien Gomez et Vincent Feillon pour leur surf techniquement très fort; Gomez remportant la catégorie debout avec 19,17 points de total sur 20.
Tous ont démontré que le surf, et le surf en compétition, étaient à la portée de tous ceux qui veulent rejoindre le mouvement Handi Surf.
Le grand retour de Cannelle Bulard
En milieu d’après-midi, certaines des meilleures surfeuses françaises se sont affrontées sur les vagues de la Grande Plage de Biarritz. Championne de France en 2014 à Hossegor, troisième l’an dernier ici même, Cannelle Bulard a été cueillir un troisième titre national (2011, 2014 et 2016). Véritable diesel, l’ancienne championne du monde junior et Open 2011, à la « retraite » depuis trois ans (études de kinésithérapeute), est montée en puissance. En demi-finale, elle s’est qualifiée d’extrême justesse devant Maud Le Car, en se faufilant dans le sillage d’Alizé Arnaud. La Landaise faisait alors figure de favorite pour l’obtention de son premier titre national mais Bulard aura été la plus active en trouvant deux vagues à meilleure potentiel pour aller chercher la couronne qu’elle avait abandonné à Justine Dupont l’an dernier. Alors que le brouillard se levait enfin sur Biarritz, le clan réunionnais pouvait exulter en portant sa championne en triomphe. On pense forcément à Alizé Arnaud, véritablement maudite sur ces championnats qu'elle n'a jamais remporté, et qui manquent à son superbe palmarès (championne d'Europe et du monde junior notamment).
La journée de samedi compromise
Demain samedi : avant-dernier jour de compétition. Le manque de houle risque toutefois de contrarier les plans de la direction de compétition qui espère néanmoins quelques vagues avec le remontant pour lancer le bodyboard et le bodysurf. Une décision sera prise à 10h du matin.
Il restera quoi qu’il en soit le dernier jour, dimanche, et l’entrée d’un joli train de houle, pour finir en beauté les championnats de France 2016 à Biarritz.


RÉSULTATS DU JOUR

Surf open dames
1. Cannelle Bulard (La Réunion)
2. Ana Morau (Aquitaine)
3. Alizé Arnaud (Aquitaine)
4. Juliette Brice (Aquitaine)

HANDI SURF
Catégorie AS1 (debout ou à genoux, amputation au-dessous du genou)
1. Julien Gomez (Aquitaine)
2. Vincent Feillon (Aquitaine)
3. Benoit Moreau (Aquitaine)
4. Laurent Marouf (Aquitaine)
Catégorie AS2 (debout ou à genoux, amputation au-dessus du genou)
1. Eric Dargent (Paca)
2. Mathis Bonich (Paca)
3. Laurent Marouf (Aquitaine)
4. Maxime Cabanne (Aquitaine)
5. Pierre-François Pochat (Aquitaine)
6. Priscilla Fautrat (Aquitaine)
Catégorie AS4 (allongé)
1. Pierre-François Pochat (Aquitaine)
2. Maxime Cabanne (Aquitaine)
3. Mathis Bonich (Paca)
Catégorie AS5
1. Priscilla Fautrat (Aquitaine), championne de France dames
2. Cédric Montagney (Aquitaine), champion de France messieurs
Catégorie AS6 (déficient visuel)
1. Gwendal Halna de Fretay (Handi Surf)
2. Thomas Da Silva (Aquitaine)
Catégorie AS7 (déficient auditif)
1. Pierre Olivier Coutant (Aquitaine)
2. Fabien Kruker (Aquitaine)
3. Jérôme Bonelli (Paca)

AS = Adaptive Surfing

Les résultats complets ici ==> RÉSULTATS CDF


RÉACTIONS

Cannelle Bulard (championne de France surf dames)
« Je suis super contente, ça me fait trop plaisir ! C’est tellement bon de gagner ! Il y avait de grands noms cette année : Alizé Arnaud, Ana Morau, Maud Le Car et Juliette Brice qui a tellement progressé. Bien sûr, je venais pour gagner. Je m’étais entraînée pour ça. A La Réunion, je surfe désormais avec les vigies requins. On a fait des séries de 20 minutes, en prenant deux vagues, sans tomber. C’était compliqué cette reprise. Mais ça me manquait trop.
Et pourtant, ici, ça a été vraiment compliqué. Ça a été très dur dès la première série ce matin. J’étais 5e et heureusement je prends deux vagues sur la fin et je me qualifie. C’est vrai que le physique, il n’est plus vraiment là. Je m’entraîne, je cours, mais ce n’est pas ça. Là, j’étais à bout de souffle (rire). Et contente que ce soit fini. La finale ? J’ai eu de la chance de prendre très vite une bonne vague. Toute l’équipe qui était sur la plage m’a encouragé, et je suis remontée très vite et j’ai pu prendre une super vague. L’océan a été avec moi, il n’y en a plus eu après...
Je suis rentrée à La Réunion en avril, j’ai décidé de ne plus aller surfer, ce n’était pas possible. J’avais trop peur. Je me suis remise à l’eau en juin. Je n’ai pas été un exemple car je suis allée surfer à St Leu. Et puis il y a eu une attaque en août sur ce spot et j’ai décidé d’arrêter totalement. J’avais peur mais j’étais de mauvaise humeur. J’étais sceptique d’aller surfer avec les vigies requins. On m’a encouragé à y aller et je me suis rendue compte que c’était vraiment top !
On est de plus en plus soudée avec les Réunionnais. J’espère qu’un jour, tout reviendra comme avant. J’aime le surf, j’aime l’océan, j’espère qu’un jour, on pourra de nouveau partager le surf avec de gentils requins. Si, il y a 3 ans, on m’avait dit que je referais de la compétition et que j’en gagnerais, j’aurais vraiment dit non. La compèt me manque. Je ne vibre plus sauf quand je surfe. Si tout se passe bien, je suis diplômée en juin (kinésithérapeute, ndlr). Pourquoi ne pas reprendre le QS la saison prochaine ? Quand je vois Johanne (Defay) surfer, j’adore ! Elle me donne envie. Pauline (Ado) qui va se qualifier, Justine (dupont) qui va le faire aussi. Les Françaises sont là ! Et j’aimerais bien faire partie de ces Françaises. »

Julien Gomez (champion de France Handi Surf, catégorie debout)
« Je suis vraiment hyper content d’avoir rejoint les compétitions Handi Surf par rapport à mon handicap. C’st hyper important de continuer dans sa passion, de ne jamais rien lâcher. C’est pour ça que je rejoins Handi Surf. En plus, j’ai le titre, je suis très content. J’espère pouvoir participer au développement du Handi Surf, faire partie du collectif, m’impliquer vraiment dedans, développer le concept. Ça aide beaucoup de gens. Ça démontre à beaucoup de personnes qui ont un handicap qu’il ne faut jamais s’arrêter, suivre sa passion coute que coute. Il n’y a pas eu beaucoup de vagues pour la finale. C’était très tactique avec Vincent (Feuillons, 2e, ndlr) qui a montré qu’il était là. Je ne me suis pas reposé. Il y a deux bonnes vagues, elles ont été pour moi. J’avais tout calculé, je savais quand elles allaient arriver. Ça fait du bien de revenir dans la compétition. C’est vraiment plaisant. Je recommande à tous les Handi Surfeurs de venir surfer en compétition. L’ambiance est vraiment familiale. »

LE PROGRAMME DE SAMEDI
10h00 : call à la Grande Plage pour le bodyboard Open et dames, le bodysurf
Toute la journée :
Vente de l’affiche et textiles des Championnats
Animations autour de l’Eco Surf et Surf Santé
Animations Handi Surf et Surf Insertion
Animations Hoff
Tombola planches Pro Model à gagner

Vidéo associée

Dernière modification le : 28 octobre 2016
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

Isuzu AF Ministère des Sports LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu