• Accueil
  • Actualités
  • Actus
  • Clap de fin avec 7 titres nationaux aux championnats de France de surf by Banque Populaire à Biarritz

Clap de fin avec 7 titres nationaux aux championnats de France de surf by Banque Populaire à Biarritz

Nicolas Paulet remporte le titre de champion de France juniors de shortboard ce jeudi à Biarritz. Nicolas Paulet remporte le titre de champion de France juniors de shortboard ce jeudi à Biarritz.  © FFSurf/We Creative

Clap de fin aujourd'hui sur les championnats de France de surf by Banque Populaire 2022. Cinq nouveaux champions de France ont été couronnés dans des vagues de 2m50 bien solides à la Grande Plage de Biarritz avant que le mauvais temps (pluie et vent à 60 km/h) ne viennent interrompre les deux dernières finales. Lesquelles ont finalement pu se tenir en fin de journée après que la direction de compétition a sécurisé le site. 
A la maison, les locaux Nathan Lehoux et Charles Valet s'imposent en bodysurf Open et espoirs. Le Breton Gabriel Abiven (shortboard cadets), le Biarrot Nicolas Paulet (shortboard juniors), l'Arcachonnais Timeo Zaninotto (bodyboard juniors), le Landais Ethan Capdeville (bodyboard Open) et Martin Mouradian (drop knee) sont les cinq autres champions de France de cette ultime journée.



La dernière journée des championnats de France de surf by Banque Populaire 2022 aura été mouvementée. Et c'est peu dire. Débutée tôt en matinée sur le site de la Grande Plage de Biarritz, la compétition pouvait se tenir dans d'excellentes conditions : de grosses vagues bien propres qui ont fait le bonheur des derniers surfeurs encore en lice. 

Gabriel Abiven Champion de France de Surf catégorie Cadet - Championnats de France de Surf 2022 by Banque Populaire à Biarritz ©We Creative/ARRIETAGabriel Abiven remporte la finale shortboard cadet.

Archi favori de la finale cadets après sa démonstration de la veille (10/10 en demi-finales notamment), Inigo Madina n'a jamais trouvé la bonne vague pour s'exprimer et, quand il a cru l'avoir, l'Hendayais n'a pas réussi son premier roller. Piégé par les vagues de la Grande Plage, si favorables la veille, le vice-champion du monde a couru derrière le jeune breton Gabriel Abiven auteur de la meilleure note sur sa première vague d'entrée : une grosse droite bien creuse avec un virage engagé (6.83 pts). Et si Madina est parvenu à refaire son retard peu à peu, Abiven a réglé la victoire avec un back up dans les derniers instants. Un dernier frisson est venu parcourir le clan breton quand Madina s'est élancé sur une ultime vague juste avant le buzzer, et qu'il a fallu longtemps patienter que la note ne soit annoncée. Finalement, le score était insuffisant (5.03 pts) et Abiven remporte son tout premier titre de champion de France dans l'allégresse. 
Premier titre national pour Paulet
La finale junior était lancée dans la foulée. Et très rapidement, Nicolas Paulet prenait le meilleur sur ses adversaires. Elijah Chort hors jeu avec une interférence sur sa première vague, le titre allait se jouer entre Paulet et son coéquipier de l'équipe de France junior Samuel Redon. De dos, Redon envoyait de gros rollers mais sur des vagues courtes. Jusqu'à ce que Paulet ne parte sur une bombe, une longue droite sur laquelle il plaçait un gros virage, un flotter et un denier reentry solide (8 pts). Le Biarrot finissait le travail quelques instants plus tard avec une autre belle droite (6.67 pts) pour remporter le titre qui lui était promis après ses succès à l'Open de France junior et au Junior Pro de la Torche début septembre. 

Nathan Lehoux (FRA) durant les Championnats de France de Surf 2022 by Banque Populaire organisé par la Fédération Française de Surf, le 03/11/2022, à Plage de la Cote des Basques, à Biarritz.© FFS / we_creative / Antoine Justes - 2022Nathan Lehoux a maîtrisé la finale bodysurf Open.

Le maître Lehoux donne la leçon
Dans le même temps, les finales bodysurf Open et espoirs débutaient sur la gauche du Shinning, un peu plus au sud. Longtemps deuxième malgré la meilleure vague du heat  (5.50 pts), Charles Valet trouvait une ultime vague qui lui permettait de doubler d'un rien Niels Schorsch à moins de 30 secondes du buzzer (3.80 pts). Maître du spot, le champion de France et vice-champion du monde Nathan Lehoux partait avec l'étiquette de favori scotchée à son lycra dorée. En quelques minutes, il réglait la finale avec une aisance déconcertante. Sur les plus belles vagues, il obtenait tout d'abord un 7 pts pour une succession de vrilles avant de partir sur La vague de la finale : une gauche interminable jusque sur la plage (9.17 pts). Derrière, seul Alix Schorsch parvenait à ne pas être en situation de combinaison pour prendre la médaille d'argent. 
Un peu plus tôt, la finale bodyboard junior semblait joué d'avance avec un Timeo Zaninotto au-dessus du lot, dans la catégorie et depuis le début de la compétition. L'Arcachonnais peinait toutefois à trouver ses vagues. Tout se jouait finalement dans les 5 dernières minutes et cette belle gauche où il plaçait un gros rollo (6.83 pts) synonyme de victoire. 

Ethan Capdeville (FRA) durant les Championnats de France de Surf 2022 by Banque Populaire organisé par la Fédération Française de Surf, le 03/11/2022, à Plage de la Cote des Basques, à Biarritz.© FFS / we_creative / Antoine Justes - 2022Ethan Capdeville s'offre un second titre de champion de France de bodyboard Open.

La finale bodyboard Open arrêtée pendant 2 heures
En conclusion de la journée, et alors que les nuages gris s'amoncelaient au large, la finale bodyboard Open débutait plutôt timidement. Jusqu'à ce que le vent n'entre sur Biarritz avec une rare violence. Par mesure de sécurité, la direction de compétition décidait d'interrompre les débats à 10 minutes du coup de trompe. La tempête s'abattant sur le spot de la Grande Plage, le doute était de mise pour la suite et fin de la compétition. Deux heures plus tard, celle-ci pouvait reprendre. En tête après 15 minutes et deux bonnes vagues, Ethan Capdeville décidait de marquer Irwin Cloarec, son plus dangereux adversaire, à la culotte. Dans les derniers instants, Cloarec parvenait à trouver une belle et longue gauche susceptible de lui offrir la victoire. Mais sans attendre, Capdeville s'offrait la plus belle vague de la finale avec deux énormes rollos (7.33 pts). Le Mimizanais pouvait sortir de l'eau en vainqueur et tomber dans les bras de sa famille et de ses amis. Après le titre de la surprise l'an dernier, voici celui de la confirmation pour le jeune homme (19 ans). 
Mouradian signe un 12e succès
En toute fin de journée, la finale drop knee, dernière série du jour et des championnats, était lancée alors que le vent soufflait encore plus fort. Grand favori et triple tenant du titre, Martin Mouradian prenait les devants sur une première belle droite (7.33 pts). Troisième mondial cette saison, Fabien Thazar avait l'occasion de venir se mêler à la lutte pour le titre mais il chutait à la réception d'un magnifique reentry. Le Martiniquais Jean-Yves Papin Lepine assurait, lui, ses vagues pour se glisser entre Mouradian et Thazar. En toute fin de finale, Mouradian scellait sa victoire finale avec une dernière belle droite (6.00 pts) pour ravir un 12e titre de champion de France de bodyboard toutes catégories confondues. 

Martin Mouradian (FRA) durant les Championnats de France de Surf 2022 by Banque Populaire organisé par la Fédération Française de Surf, le 03/11/2022, à Plage de la Cote des Basques, à Biarritz.© FFS / we_creative / Antoine Justes - 2022Douzième titre national pour Martin Mouradian qui conserve sa couronne dans la catégorie drop knee.

 
LES RÉSULTATS DU JOUR

Shortboard juniors

1. Nicolas Paulet (Nouvelle-Aquitaine) 14.67 pts
2. Samuel Redon (Nouvelle-Aquitaine) 11.46 pts
3. Noé Bahuon (Bretagne) 8.80 pts
4. Elijah Chort (Nouvelle-Aquitaine) 5.00 pts

Shortboard cadets
1. Gabriel Abiven (Bretagne) 10.76 pts
2. Inigo Madina (Nouvelle-Aquitaine) 8.43 pts
3. Enoha Le Pieres (Nouvelle-Aquitaine) 7.64 pts
4. Nael Grard (Martinique) 4.64 pts

Bodyboard Open
1. Ethan Capdeville (Nouvelle-Aquitaine) 12.66 pts
2. Irwin Cloarec (Pays de la Loire) 10.13 pts
3. Morgan Le Quellec (Bretagne)    8.90 pts
4. Corentin Provencal (Nouvelle-Aquitaine) 7.37 pts    
        
Bodyboard juniors
1. Timeo Zaninotto (Nouvelle-Aquitaine) 12.36 pts
2. Enzo Vildina (Bretagne) 10.04 pts
3. Pierre-Louis Boisselier (Nouvelle-Aquitaine) 9.03 pts
4. Tom Devlamynck (La Réunion) 3.00 pts

Bodyboard drop knee
1. Martin Mouradian (Nouvelle-Aquitaine) 13.33 pts
2. Jean-Yves Papin Lepine (Martinique) 9.00 pts
3. Fabien Thazar (La Réunion) 6.93 pts
4. Jorgann Le Quellec (Bretagne) 4.63 pts
    
Bodysurf Open
1. Nathan Lehoux (Nouvelle-Aquitaine) 16.17 pts
2. Alix Schorsch (Nouvelle-Aquitaine) 11.44 pts
3. Charles Valet (Nouvelle-Aquitaine) 9.87 pts
4. Lucas Lafitte (Nouvelle-Aquitaine) 5.57 pts
 
Bodysurf espoirs
1. Charles Valet (Nouvelle-Aquitaine) 9.30 pts
2. Niels Schorsch (Nouvelle-Aquitaine) 8.93 pts
3. Sacha Fellous (Nouvelle-Aquitaine) 6.03 pts
4. Pako Junca Iturriaga (Nouvelle-Aquitaine) 4.87 pts

 
LES RÉSULTATS COMPLETS 

Nicolas Paulet Champion de France de Surf catégorie Surf Junior - Championnats de France de Surf 2022 by Banque Populaire à Biarritz ©We Creative/ARRIETA


LES RÉACTIONS

Nicolas Paulet, champion de France shortboard juniors
« C'est top de gagner à la maison, je n'avais jamais gagné ce titre. Ça fait plaisir, devant la famille, devant les potes. J'ai l'habitude de surfer ici, c'est généralement comme ça. Même si là, c'était compliqué. Hier c'était chaud. Aujourd'hui, un peu plus propre. Mais j'ai quand même bien reçu physiquement. En tout cas, c'est top de bien finir l'année avec ce titre. »

Nathan Lehoux, champion de France bodysurf Open
« C'est cool de gagner à la maison. J'ai appris à faire du bodysurf ici. Je conserve mon titre, je suis trop content. Il y avait une sacrée concurrence. La demi-finale était très relevée avec Jonathan Despergers, c'est lui qui m'a appris à bodysurfer, il connait cette vague par coeur. Déjà, gagner la demi était incroyable, j'étais trop content. En finale, je prends une sacrée vague (9, 17 pts). Elle a déroulé jusqu'au bord, jusque dans le shorebreak. C'était dingue. »

Charles Clavet, champion de France bodysurf espoirs
« Je suis hyper content d'avoir fait les deux finales. C'était assez compliqué physiquement, les conditions étaient dures hier et aujourd'hui. Je gagne en espoirs difficilement. J'étais deuxième tout du long et je prends ma dernière bonne vague à 30 secondes de la fin. J'ai vu cette gauche arriver et j'ai tout donné. J'y ai cru jusqu'au bout, j'ai marqué les points qu'il fallait, et voilà… Je suis content de mon titre en espoirs, c'est mon premier. J'espère que ce ne sera pas le dernier. » 

Ethan Capdeville, champion de France bodyboard Open
« On a commencé la finale, et il y a eu ces grosses rafales de vent. Il y a eu deux heures de break. Quand on a repris, il restait moins de 10 minutes, j'étais en tête et j'avais la première priorité. Mon option était de rester proche d'Irwin (Cloarec) qui était le plus menaçant avec la meilleure vague à ce moment. Il a pris des vagues mais moi aussi, et surtout j'ai réussi à amélioré mon meilleur score sur la dernière vague. C'était vraiment très dur aujourd'hui. Je suis hyper content de gagner. En plus, deux fois de suite, très content. J'ai mal commencé la saison. Finir là-dessus, je suis trop con tant ! »

Martin Mouradian, champion de France bodyboard drop knee
« Ce n'était pas évident, c'était magnifique ce matin puis après le vent et la pluie sont rentrées. On a mis en stand by pendant deux heures. On avait tous envie de passer. Même si les conditions se sont détériorées, on était tous content d'y aller. Dans ces vagues, c'était la même chose pour tout le monde. Personnellement, je suis content de gagner mon 12e titre ! En finale, je prends deux bonnes vagues malgré tout. Une dès le début, mais j'ai eu du mal à trouver la deuxième. Qui est venue sur la fin. Je n'ai pas fait beaucoup de compétitions cette saison. J'étais donc content d'être qualifié pour ces championnats. Je n'ai pas changé mes routines, je m'entraîne et, malgré le fait de ne pas avoir fait beaucoup de compétitions, je garde mes routines et cette gnac de compétiteur pour aller chercher la première place. »

 

AFFICHE CDF22 LARGEUR

Dernière modification le : 03 novembre 2022
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP