Nahia Milhau récidive, Lylia Ambert s'affirme

Nahia Milhau conserve son titre en junior. Nahia Milhau conserve son titre en junior.  © FFSurf / We Creative

La Guadeloupéenne Nahia Milhau a conservé son titre de championne de France en shortboard juniors lors de la 5e journée des championnats de France de surf by Banque Populaire, dans de belles vagues d'1m20, ce mardi à Biarritz. Lylia Ambert remporte, elle, sa première médaille d'or nationale en shortboard cadettes.
Sur le spot de Miramar, Milo Lautier (cadets) et Mathie Goujon (open) s'offrent un second titre national après ceux de 2019.


Douze mois après avoir crié sa joie sur la plage de Tanchet aux Sables d'Olonne, Nahia Milhau est sortie émue au possible des vagues de la Grande Plage de Biarritz. Comme en Vendée l'an dernier, la Guadeloupéenne a remporté la finale shortboard junior, au terme d'un duel épique face à Aelan Vaast, qui s'incline de très peu (0.17 pts) cette fois encore. Grande favorite après son succès au Junior Pro des Açores il y a 10 jours, Vaast débutait avec une grosse gauche, un premier turn un peu accroché mais un autre bien frappé, avant de chuter sur le troisième (4.50 pts). Dans la foulée, Milhau répondait par une gauche interminable avec trois virages moins verticaux mais précis jusqu'au bord (6.00 pts). Jamais véritablement inquiétées par Zoé Jaeckin (3e) et Sarah Leiceaga (4e), les deux jeunes femmes continuaient leur mano a mano.

Lilya Ambert championne de France de surf catégorie cadette - Championnats de France de Surf 2022 by Banque Populaire à Biarritz ©We Creative/ARRIETALylia Ambert remporte son premier titre.


Ambert passe du bronze à l'or
Et quand Vaast pensait avoir fait le plus dur en postant un énorme reentry dans le creux d'une belle droite (6.83 pts), ce qui la propulsait en tête à 5 minutes du buzzer, Milhau trouvait une autre gauche sur laquelle elle plaçait elle aussi un reentry de dos (5.50 pts). Suffisant pour doubler Vaast de quelques centièmes de point et s'adjuger un second titre. Qui vient ponctuer de la plus belle des manières une saison mitigée, entre des résultats moyens sur le circuit pro et deux sélections en équipe de France junior pour les Mondiaux et l'Eurosurf.
Sur le podium l'an passé, Lilya Ambert s'est hissée une nouvelle fois en finale chez les cadettes. Bien qu'orpheline de ses trois adversaires de l'an dernier toutes en juniors désormais, elle avait la tâche difficile face à la grande favorite Anais Blanchard, alors que Clara Hirigoyen et Lilo Mazoyer tenaient parfaitement leur rôle d'outsiders. Hirigoyen faisait d'ailleurs la course en tête du début à la fin quant Blanchard semblait totalement perdue sur le spot de la Grande Plage. La victoire et le titre semblait promis à l'Hendayaise avant que Lylia Ambert ne s'élance sur une dernière vague à 30 secondes du coup de trompe qui faisait basculer la finale (6.67 pts) et lui offrait le titre pour 0.23 point.

 Mathie Goujon (FRA) durant les Championnats de France de Surf 2022 by Banque Populaire organisé par la Fédération Française de Surf, le 01/11/2022, à Plage de la Cote des Basques, à Biarritz.© FFS / we_creative / Antoine Justes - 2022Mathie Goujon est championne de France Open en bodyboard.


Lautier et Goujon au top au Miramar
Plus au nord, sur le spot de Miramar dédié au bodyboard et au bodysurf, la journée a été longue, très longue. Au point que les finales se sont jouées à la tombée de la nuit. D'abord avec les cadets. Vainqueur en 2019 en minimes, Milo Lautier est allé chercher la victoire dans des vagues grossissantes et des conditions compliquées avec beaucoup de courant. Rapidement devant, ses rollos ont fait la différence jusqu'à cette avant-dernière vague et un ARS de champion de France (8 points). Le Réunionnais devance de loin le surprenant breton Mayeul Eon, alors que Merlin Grèze-Bies (3e) et Martin Iribarne (4e) n'ont jamais su trouver les bonnes vagues. Le soleil était déjà couché quand les quatre finalistes dames se sont élancées pour leur finale. On attendait un duel au sommet entre les deux dernières championnes de France Christelle Giust et Lisa Labadie. La Réunionnaise et la Basque débutaient bien mais c'est rapidement l'Arcachonnaise Mathie Goujon, tout juste passée en Open, qui prenaient les devants.
Quatre finales ce mercredi
Jusqu'à ce que Labadie ne commette une interférence à la moitié du heat, qui ruinait tout espoir de titre, et même de podium. Dans les derniers instants, Goujon trouvait une vague exceptionnelle, sur laquelle elle plaçait deux rollos (6.77 pts) pour sortir de l'eau avec la médaille d'or.
Ce mercredi, quatre finales sont prévues avec une accélération du programme en raison du (très) mauvais temps annoncé pour jeudi après-midi et vendredi. A la Grande Plage, les titres shortboard juniors et cadets seront décernés dans des vagues de plus de 2 mètres. Au Miramar, on lancera le bodysurf, le bodyboard et le drop knee Open, en plus des finales bodysurf espoirs et bodyboard juniors.


Championnats de France de surf 2022 by Banque Populaire à Biarritz©WeCreative/PICARDAprès son titre minimes en 2019, Milo Lautier s'impose en cadets.

 

LES RÉSULTATS

Shortboard cadettes

1. Lylia Ambert (Nouvelle-Aquitaine) 8.90 pts
2. Clara Hirigoyen (Nouvelle-Aquitaine) 8.67 pts
3. Lilo Mazoyer (Nouvelle-Aquitaine) 8.60 pts
4. Anaïs Blanchard (Guadeloupe) 6.10 pts

Shortboard juniors filles
1. Nahia Milhau (Guadeloupe) 11.50 pts
2. Aelan Vaast (Nouvelle-Aquitaine) 11.33 pts
3. Zoe Jaeckin (Nouvelle-Aquitaine) 9.20 pts
4. Sarah Leiceaga (Nouvelle-Aquitaine) 5.43 pts

Bodyboard cadets
1. Milo Lautier (La Réunion) 15.17 pts
2. Mayeul Eon (Bretagne) 9.33 pts
3. Merlin Grèze-Bies (Nouvelle-Aquitaine) 8.43 pts
4. Martin Iribarne (Nouvelle-Aquitaine) 7.20 pts

Bodyboard dames
1. Mathie Goujon (Nouvelle-Aquitaine) 11.30 pts
2. Christelle Giust (La Réunion) 6.77 pts
3. Perrine Courcuff (Bretagne) 6.40 pts
4. Lisa Labadie (Nouvelle-Aquitaine) 6.00 pts


LES RÉACTIONS


Nahia Milhau, championne de France juniors

« Je suis très heureuse de conserver mon titre. J'ai eu le soutien sur la plage de tous mes amis, de ma famille, de l'équipe de la Guadeloupe. Tout le monde criait au bord. Dès le début de la journée, j'étais bien dedans. Je sentais que le titre était possible. J'ai tout donné pour. J'avais vu avec mon entraîneur où me placer et j'avais décidé de favoriser les gauches. Il y avait aussi des droites, j'en ai eu une mais je suis tombée. Mais j'ai trouvé mes deux scores sur deux gauches. Comme l'an dernier, je gagne et mon frère aussi. C'est toujours un bonheur d'être tous les deux sur la plus haute marche, c'est joli partage familial, ça fait du bien. C'est ma dernière année junior, ça fait du bien de terminer sur un titre après une saison compliquée. Je vais continuer à m'entraîner et faire des QS. »

Mathie Goujon, championne de France de bodyboard Open
« Je suis trop contente, ce n'était pas trop mes vagues. C'était compliqué, le courant tirait vers le large. C'était physique. J'ai réussi à trouver de bonnes vagues. J'ai essayé de garder mon calme dans les dernières minutes. Et cette dernière bonne vague m'est tombée dessus. Je suis vraiment contente. Il y avait du niveau en finale avec les deux dernières championnes de France. Lili (Labadie, ndlr) était chez elle. Je suis super contente d'avoir gagné pour ma première année en Open. »



LE PROGRAMME DE MERCREDI

Grande plage

Call à 8H30
- Surf Juniors : 1er tour jusqu'à la finale
- Surf Cadets : repêchages, puis 2e tour jusqu'à la finale

Miramar
Call à 8H30
- Bodyboard Open : 1er tour, repêchages et 2e tour
- Bodysurf Open : 1er tour, repêchages et 2e tour
- Dropknee : 1er tour, repêchages et 2e tour
- Bodyboard Juniors : finale
- Bodysurf espoirs : finale

 

AFFICHE CDF22 LARGEUR

Dernière modification le : 01 novembre 2022
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP