Olivia PIANA

Olivia PIANA  © Photos FFS et ISA

 

Née le 5 mars 1991
A Marseille (Bouches-du-Rhone)
Discipline : SUP race
Catégorie : Open
Club : Planet Surf (Var)

Palmarès
Championne du monde ISA 2018
Vice-championne du monde en 2013 (2x) et 2016 (2x)
N.2 des World Series en 2012
N.3 des world series en 2013
Championne d'Europe de technical race 2016, 2017 et 2018
Championne d'Europe de longue distance 2016 et 2017
Champion d'Europe des nations en 2016, 2017 et 2018
Vainqueur de l'EuroTour 2017
Championne de France en 2012 et 2013

Classement national : il n’y a pas de classement national en Sup race
Nombre de sélections en équipe de France : 8


Bio express

Née à Marseille, Olivia Piana a grandi dans les Alpes du sud et rien ne la prédestinait à vivre une passion pour l’océan. Elle découvre la glisse à 10 ans sur une planche à voile, virus transmis par sa mère, mais ne pratique que rarement car éloignée de la mer. Son sport, c’est le triathlon.
A 19 ans, elle devient vice-championne du monde espoir de Xterra (triathlon nature) et, la même année (2010) elle décroche une médaille d’argent aux championnats du monde de windsurf (slalom). Glisse + endurance, ses deux qualités principales, lui permettent de réaliser des progrès fulgurants dès lors qu’elle découvre le Stand Up Paddle. On est en 2011.
Un an plus tard, elle est n.2 mondiale des World Series ! Et décroche une sélection en équipe de France pour les Mondiaux du Pérou en 2013. Elle décroche une médaille d’argent en longue distance et une autre en beach race. En fin de saison, elle remporte son premier succès sur les World Series en s’adjugeant la dernière étape à Hawaii, ce qui lui permet de boucler la saison à la 3e place du circuit international.
Un peu plus tôt, elle conserve son titre de championne de France de beach race au Canet. Olivia Piana n’est pas retenue pour les Mondiaux du Nicaragua 2014 mais continue de s’illustrer sur les World Series et termine la saison à la 3e place.
Blessée à la cheville en fin d’année, elle rate les championnats de France et une bonne partie de la saison 2015. Elle revient en fin d’année lors des championnats de France de Ste Maxime où elle décroche deux titres de vice-championne de France.
En 2016, on assiste au grand retour d’Olivia Piana : le changement de sponsor principal et de planches (bien) assimilé, la voici dans la peau d’une titulaire en équipe de France. Elle devient championne d'Europe de technical race et de longue distance en juin à Lacanau. Elle est ensuite double vice-championne du monde ISA aux Fidji, en novembre. 
Elle débute la saison 2017 avec une 3e place sur la Carolina Cup, fin avril aux Etats-Unis, avant de retrouver l'équipe de France au Portugal début juin pour l'EuroSUP. Elle conserve ses deux titres continentaux sur longue distance et technical race. Elle remporte le classement général de l'EuroTour en s'imposant sur la manche du World Tour de Scharbeutz (Allemagne), début juillet.
En septembre, elle est pour la 4e et 5e fois vice-championne du monde ISA en prenant la médaille d'argent en technical race et en longue distance; elle est également en argent avec le relais français.
Fin septembre, elle prend (de nouveau) la 2e place des Pacific Paddle Games, certainement la course la plus relevée de la saison, derrière l'inoxydable Anabel Anderson (NZ). Usée par une très longue saison, elle déclare forfait pour les championnats de France de novembre.
Elle signe plusieurs victoires en 2018, notamment à Bilbao et en Allemagne, prend la 2e place de la Carolina Cup et la 3e de la Gorge Paddle Challenge en Oregon. Mais elle abandonne son titre de championne d'Europe longue distance en septembre en Sardaigne. 
Pour mieux rebondir deux mois plus tard en Chine où elle devient championne du monde pour la première fois de sa carrière !
En septembre 2019, elle remporte deux nouveaux titres nationaux lors des « France » 14 pieds disputés au Cap d'Agde, ses derniers à ce jour. 

 

Social

Facebook 

Website : http://olivia-piana.com

 

Vidéo associée

Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP