Amaury Lavernhe honoré à Paris

Le double champion du monde de bodyboard Amaury Lavernhe a répondu à l’invitation du Comité National Olympique et Sportif, lequel a récompensé quelque 200 champions du monde français en 2014, ce mercredi à Paris.

 

« Une cérémonie simple, joyeuse et chaleureuse, et l’occasion pour moi de présenter le bodyboard lors de la remise de ma récompense. » Amaury Lavernhe, qui avait fait le déplacement depuis les Canaries où il réside, était le seul représentant du surf français honoré mercredi par le CNOSF. Titouan Puyo, champion du monde de stand up paddle, étant excusé car chez lui en Nouvelle-Calédonie. Troisième champion du monde français en 2014, Léo-Paul Etienne n’avait pas été convoqué car seuls les « seniors » sont retenus chaque année.

Membre de la grande famille du sport français

Lavernhe, champion du monde professionnel du tour APB et champion du monde de drop knee lors des Mondiaux ISA de décembre dernier, s’est dit « super content d’avoir croisé tous ces champions dans toutes sortes de disciplines : escrime, danse, natation, judo, savate boxe française, karaté, lutte, vol libre, vol à voile, parachutisme, tir, twirling baton, voile, motonautique, haltérophilie, canoë kayak, ball-trap, muathai et da, pentathlon, jiujitsu, boxe, aéromodélisme, cyclisme, planeur ultra léger, tir à l’arc, sauvetage et secourisme… » 

Rencontre avec le frère de Mathieu Walbrou

Membre de la grande famille du sport français, Lavernhe a aussi vécu un moment fort lorsqu’il a fait la rencontre de Killian Walbrou, de l’équipe de France de Vol à Voile, le frère de Matthieu Walbrou, bodyboarder français décédé tragiquement en 2001 avec David Legleye, alors grand espoir de la discipline. 

Enfin, le champion du monde de bodybaord a adressé un « grand respect pour les athlètes en sport adapté. Notamment à mon voisin sur le plateau, Joseph Wharry, champion du monde du 25m nage libre masculin. Bravo à lui, à tous. »

Au final, Amaury Lavernhe retient « l’énergie positive, que de boulot et de passion derrière chaque titre et chaque champion. Vive la France qui a des rêves, de la volonté et qui gagne ! »

 

Denis Masseglia, président du CNOSF :

« Tous ces champions nous ont fait l'immense plaisir de nous faire vibrer tout au long de l'année et c'est avec beaucoup de bonheur que nous les honorons dans le cadre de cette 6ème édition, déjà, de la Soirée des Champions du Monde. Merci à eux d'avoir répondu favorablement à l'invitation et d'avoir rempli l'amphithéâtre de la Maison du sport français. Cela démontre tout l'engouement que le sport peut susciter auprès de celles et ceux qui l'aiment, et qui sont donc ici chez eux. Pour faire du sport et avoir des performances, il faut bien entendu des athlètes, des champions, mais il faut aussi des équipements, de l'encadrement et des dirigeants. Je tenais aussi à les saluer. »

Dernière modification le : 23 janvier 2015
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia