Amaury Lavernhe privé du titre mondial

Désormais local du fronton puisqu'il s'est installé aux Canaries, Amaury Lavernhe est privé de l'explication finale avec Ben Player. Lequel est sacré champion du monde selon le règlement de l'IBA. Désormais local du fronton puisqu'il s'est installé aux Canaries, Amaury Lavernhe est privé de l'explication finale avec Ben Player. Lequel est sacré champion du monde selon le règlement de l'IBA.  © (Photo Specker/IBA)

Suite à l'annulation du Fronton challenge ce mardi, une autre mauvaise nouvelle est venu assombrir le ciel du tour mondial pour le camp français : Amaury Lavernhe, co-leader du championnat du monde avec Ben Player ne sera pas champion du monde, le titre étant attribué à l'Australien. Explication.

« Le règlement est le règlement. C'est l'heure de fêter le titre ! » Amaury Lavernhe est sans doute ironique sur sa page Facebook. Il est surtout extrêmement amer. L'incertitude qui planait sur le Fronton Challenge, dernière étape du tour mondial, s'est transformée mardi en annulation pure et simple. Alors que l'IBA avait confirmé l'évènement deux mois plus tôt, l'organisation a purement et simplement annulé la compétition. Laissant les riders du monde entier dans le flou le plus total sur le pourquoi du comment. Empêchant la planète bodyboard d'assister à un épilogue grandiose : deux concurrents ex-aequo à la première place pour la bataille du titre sur le spot le plus chaud du tour. Sans cette explication finale, la logique aurait voulu que le titre soit attribué aux deux riders, à égalité parfaite cette saison. Mais le rule book de l'IBA mentionne qu'en cas d'égalité, le ranking (classement) de la saison précédente permet de départager les ex-aequo. Player ayant terminé devant Lavernhe en 2012, c'est donc l'Australien qui est sacré. 

« Je m'y attendais »
Dans une interview accordée à e-adrenaline.fr, le champion du monde 2010 fait part de sa déception : « Je suis très déçu même si je m'y attendais un peu... C'est vraiment incroyable qu'aucune marque ne veut investir dans un évènement comme celui-ci. Je me suis beaucoup entraîné ces derniers mois et j'étais vraiment motivé pour cette competétition (…) L'industrie est très sensible mais ça fait déjà quelques années… Je pense qu'on ne pourra pas tomber plus bas et que l'année prochaine sera bien meilleure ! » 
Espérons-le pour le formidable sportif qu'est Amaury LAvernhe. Champion de France de dropknee voici trois semaines en Vendée, le Réunionnais était rentré chez lui aux Canaries pour retrouver femme et nouveau-né, et pour préparer l'explication finale au Fronton. Dont il est privé. Comme du titre mondial qui lui tendait les bras… Concernant les autres riders français engagés pour le Fronton, dont Pierre-Louis Costes (vainqueur l'an dernier) et Alexandre Castillo, ceux-ci vont filer au Maroc pour la dernière étape du circuit européen (ETB). PLC est l'actuel leader du tour et sera sacré sauf si le Marocain Anas Haddar, vainqueur à Arcachon en début de saison, s'impose chez lui.

Dernière modification le : 14 novembre 2013
Évaluer cet élément
(2 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP dacia