« Nos habitudes vont devoir changer » Pierre-Louis Costes, champion du monde de bodyboard

Depuis bientôt deux semaines, nous publions les témoignages de nos surfeurs afin de savoir comment ils s'organisent, comment ils vivent le confinement, et quel message ils veulent envoyer durant cette crise sanitaire.
Aujourd'hui : Pierre-Louis Costes, champion du monde de bodyboard


PLC 5b9cc48d 6f23 4cf7 981e f86629e1da34« Je suis au Portugal où j'habite à l'année avec ma famille. Honnêtement, la loi n'est pas aussi stricte ici qu'en France. Ce qui ajoute une petite liberté supplémentaire mais dans l'ensemble, c'est assez difficile à vivre quand on est habitué à être à l'extérieur tous les jours.
Je ne suis pas allé à l'eau depuis 15 jours, je veux être solidaire avec tout le monde, il faut rester chez soi le plus possible. C'est peut être le seul moment dans l'histoire de l'humanité que l'on nous demandera de rester chez nous pour sauver des vies.
Avec un enfant de deux ans à la maison, je n'ai pas le temps de m'ennuyer. J'essaie de courir une fois par jour mais sur une petite distance autour de ma résidence. Quelques exercices à la maison mais je n'ai jamais aimé m'entraîner à l'intérieur.
Je prépare l'après confinement en télé travaillant avec mes partenaires pour essayer de sauver les meubles car les répercussions économiques de cette crises vont être catastrophiques. Je fais aussi du jardinage. Et beaucoup de réflexion sur tout.
Le plus dur est de ne pas être libre tout simplement. Ne pas pouvoir aller à l'eau est vraiment un challenge pour nous surfeurs, c'est tellement important pour notre état mental. Quand je vois le monde médical souffrir pour sauver et soigner des gens, je voudrais aider mais ils nous le répètent : rester à la maison pour sauver des vies ! Il faut protéger les gens et éviter de devoir se rendre aux urgences.
Nous sommes vraiment mis à l'épreuve. Quelle punition de la nature envers l'humanité. Il y aura forcement un « après coronavirus » et nos habitudes vont devoir changer. Le fait de passer autant de temps avec mon fils par exemple, de jouer avec lui, de lui apprendre des choses, est positif. Il faut savoir gérer cette crise et s'occuper le plus possible.
Profitez des gens avec qui vous êtes confinés, essayez de rester chez vous le plus possible, l'humanité entière vit cette crise sanitaire mais nous allons nous en sortir. Occupez-vous, lisez, cuisinez, faites du sport chez vous, soyez créatifs.
Le monde est à l'arrêt, c'est le moment de réfléchir sur nos actions et d'apprécier les choses simples qui ont toujours été là. »

 

Déjà parus
Vincent Duvignac, champion du monde par équipes de surf 
Amandine Chazot, championne du monde par équipes de Stand Up Paddle
Eric Dargent, vice-champion du monde de Para Surf
Jérémy Florès, n.10 mondial
Antoine Delpero, champion du monde de longboard
Michel Bourez, n.13 mondial
Justine Dupont, surfeuse de grosses vagues
Amaury Lavernhe, champion du monde de bodyboard
Caroline Angibaud, vice-championne du monde Sup surf
Maud Le Car et Joan Duru, surfeurs pros
Thomas Debierre, champion du monde juniors
Gaspard Larsonneur, champion de France 2019
Martin Vitry, champion d'Europe de Stand Up Paddle
Alice Lemoigne, championne du monde de longboard

Dernière modification le : 07 avril 2020
Évaluer cet élément
(3 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia