surfingfrance.com

Pierre-Louis Costes et Amaury Lavernhe s'imposent à Sintra

Finaliste de la dernière édition, Pierre-Louis Costes s'impose haut la main sur le Sintra Pro 2022. Finaliste de la dernière édition, Pierre-Louis Costes s'impose haut la main sur le Sintra Pro 2022.  © FFSurf et IBC

Pierre-Louis Costes vainqueur en Open et Amaury Lavernhe en drop knee. Les deux meilleurs bodyboardeurs français ont fait très fort au Portugal où se tenait cette semaine le Sintra Pro, avant-dernière étape du tour mondial IBC. PLC est totalement relancé dans la course au titre alors que Moz est officiellement vice-champion du monde de drop knee.
Le Sintra Pro a été marqué par la présence de 38 compétiteurs français, répartis en Open messieurs et dames, drop knee et Junior pro garçons et filles. Un véritable record de participation tricolore sur une compétition professionnelle. 


« Cette victoire est pour ma maman. Il y a dix ans, elle était venue ici me suivre pour la première fois sur une compétition du tour et j'avais gagné. Dix ans après, je pense très fort à elle. » C'est un Pierre-Louis Costes très ému qui s'est exprimé au sortir de sa finale remportée haut la main face au Chilien Alan Muñoz (17.00 pts à 12.90 pts). Porté par ses amis, applaudis par toute la journée, félicité par sa femme et son jeune fils, PLC avait de quoi écraser une larme après cette folle journée. Débutée difficilement au lever du jour avec un spot de Praia Grande qui saturait à marée basse. Le double champion du monde s'est défait du n.1 mondial Tristan Roberts d'une courte tête (15.00 à 14.75 pts), tremblant jusqu'à la dernière vague du Sud-Africain. 

Sintra FFS round8 9 DK ondine 09092022X.Renaudin 3452
Le Top 16 en ligne de mire pour les Français 
En finale, à marée haute cette fois, PLC a rapidement pris le meilleur sur Muñoz avant de placer l'estocade avec un 9.00 pts à mi-série pour un back flip déjà d'anthologie. Quatrième avant Sintra, Costes devrait forcément améliorer son classement (on attend la publication de l'IBC) et relance tout l'intérêt du championnat du monde avant la dernière étape, dans un mis sur le spot de Fronton, aux Canaries (15-30 octobre).
On attend avec impatience ce classement général, difficile à établir au jeu des points qui diffèrent d'une compétition à l'autre et parce que seuls les quatre meilleurs résultats de chaque athlète sont pris en compte. Parce qu'outre PLC, plusieurs Français sont concernés par le haut du tableau et, surtout, par le Top 16 qualificatif pour la saison 2023. Éliminé sur le fil en quarts de finale par Muñoz (11.50 à 11.25 pts), Maxime Castillo prend une très belle 5e place. Forcément déçu de voir le dernier carré lui échapper de très peu, Castillo améliorera quoi qu'il en soit son total de points. Tout comme Amaury Lavernhe qui n'avait que trois compétitions à son compteur jusqu'à Sintra. A sa victoire à Arica (Chili) en mai, sa deuxième place aux Maldives le mois dernier et sa 17e place à Antofagasta (Chili) en mai, Moz ajoute une 17e place à Sintra qui devrait lui permettre d'intégrer le Top 5. 

Sintra FFS finalesday DK 10092022X.Renaudin 3851
L'exploit de Lavernhe
Au Portugal, le Réunionnais a surtout marqué les esprits en s'imposant dans la catégorie drop knee. En finale, Lavernhe s'est joué de l'archi favori et tout juste couronné champion du monde américain Dave Hubbard (13.25 à 10.85 pts). Après avoir dominé le phénomène hawaïen Kawika Rohr-Kamai en demi (11.35 à 9.50 pts), Lavernhe a réalisé un véritable exploit en finale pour dominer un Hubbard qu'il n'avait jamais battu. Cette victoire, après son autre deuxième place le mois dernier aux Maldives, lui permet de terminer la saison à la deuxième place du classement drop knee (la catégorie n'existe pas au Fronton). Un titre de vice-champion du monde pour l'éternel compétiteur de 37 ans qui est un exemple pour les autres. A commencer par Fabien Thazar. Troisième aux Maldives, il se hisse en quarts à Sintra et devrait terminer la saison dans le Top 5, voire mieux. 
La relève est déjà là
On parlait du classement général Open et de ce fameux Top 16. Huitième de finaliste à Sintra, Yon Aimar devrait l'intégrer avec son très beau parcours au Portugal. Battu par Castillo, Aimar s'améliore étape après étape cette saison. Bravo à lui et aussi à Ethan Capdeville. Pari des trials, il finit à la 9e place ex-aequo avec Aimar. Une sacrée performance au regard du tableau de cette 25e édition du Sintra Pro, avec tous les meilleurs mondiaux. Un motif d'encouragement pour la fin de la saison et pour la suite de la carrière de ces deux grands espoirs du bodyboard français.
Bravo également à Lisa Labadie et Mathilde Coudeyrat, lesquelles se sont respectivement hissées jusqu'en 8es de finale en Open et Pro Junior filles. Elles signent toutes les deux une belle 9e place. 

Sintra FFS finalesday DK 10092022X.Renaudin 3893
Pas le temps de souffler
Enfin, les frères Louka et Timeo Zaninotto prennent la 5e place ex-aequo en Junior Pro garçons après un parcours marathon. Tous deux s'inclinent de très peu dans leur duel des quarts de finale. Louka face à l'Espagnol Jorge Hernandez (13.10 à 12.50 pts), Timéo devant le Brésilien José Moises Jr (12.50 à 11.35 pts). On attend là aussi le classement général que va communiquer l'IBC pour connaître la position des deux Arcachonnais.
Comme indiqué plus haut, la dernière étape de la saison se tiendra aux Canaries le mois prochain. D'ici là, un Open de France est confirmé le week-end prochain à Royan. Et une compétition du tour européen ETB se déroulera début octobre aux Canaries. Avec des championnats de France de surf, du 28 octobre au 5 novembre à Biarritz, et le bodyboard en deuxième partie du programme, on devrait donc voir tous les compétiteurs présents à Sintra sur les vagues de la Grande Plage dans six semaines. 

Sintra FFS groupe 09092022X.Renaudin 8370

 

RÉSULTATS

Messieurs

1. Pierre Louis Costes (France)
2. Alan Muñoz (Chili)
3. Tristan Roberts (AfSud), Tanner McDaniel (USA)
5. Maxime Castillo (France)
9. Ethan Capdeville (France), Yon Aimar (France)
17. Yann Salaün (France), Irwin Cloarec (France), Amaury Lavernhe (France)
25. Fabien Thazar (France)
33. Txomin Lopez (France), Simon Andrieux (France)
41. Noah Capdeville (France), Hamza El Aafifi (France)
65. Jonathan Lapart (France), Mateo Vandoit (France), Leo Jourdain Desprez (France)
73. Merlin Grèze (France), Morgann Le Quellec (France)
78. Armand Parole (France), Nicolas Capony (France), Arthur Buggle (France)
82. Olivier Marimoutou (France), Nicolas Padois (France)

PLC VQ SINTRA 22

DAMES
1. Sari Ohhara (Japon)
2. Joana Schenker (Portugal)
3. Isabela Sousa (Brésil), Teresa Miranda (Portugal)
9. Lisa Labadie (France)
13. Mathie Goujon (France)
24. Nina-Anaïs Lamotte (France)
28. Elina Broussard (France)

306521857 622405785963897 6426596603101954404 n
DROPKNEE
1. Amaury Laverhne (France)
2. Dave Hubbard (USA)
3. Iain Campbell (AfSud), Kawika Rohr-Kamai (USA)
5. Fabien Thazar (France)
25. Jorgann Le Quellec (France), Nicolas Padois (France), Xavier Andrieux (France)
33. Olivier Marimoutou (France), Armand Parole (France)

d2a3c58d dfd7 4474 954d 054ed9cae7abJUNIOR
1. Jorge Hernandez (Espagne)
2. José Augusto Moisés Junior (Brésil)
3. Joel Rodrigues (Portugal), Gabriel Mendoza (Espagne)
5. Louka Zaninotto (France), Timéo Zaninotto (France)
13. Enzo Vildina (France)
21. Merlin Grèze (France)
24. Ethan Perez (France)

JUNIOR FILLES
1. Luna Hardman (Brésil)
2. Isabelli Nunes (Brésil)
3. Mariana Padrela (Portugal), Mariana Silva (Portugal)
9. Mathilde Coudeyrat (France)
13. Elina Boussard (France), Emilie Padois (France)

 

Dernière modification le : 12 septembre 2022
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP  Ministère chargé des sports agence nationale du sport Air Tahiti  Europe 2