Kneeboard/Mondiaux : Jérôme Blanco 5e en Masters, Philippe Klima champion du monde en +65 ans

Jérôme Blanco sur les vagues de Dunedin. Jérôme Blanco sur les vagues de Dunedin.

Le septuple champion de France Jérôme Blanco a pris la 5e place des championnats du monde de kneeboard voici quelques jours à Dunedin, en Nouvelle-Zélande. Coup de chapeau au Tahitien Philippe Klima qui s'adjuge le titre mondial, son troisième, en vétérans (+65 ans), dans de petites vagues d'environ un mètre sur le beach break de St Clair. 


Saluons la victoire méritée, depuis le temps qu'il l'attendait, du plus progressif et médiatisé des kneeboardeurs : l'Australien Chayne Simpson en Open. Il devance en finale le jeune californien fraîchement installé à Auckland Sam Coyne.
Philippe « Kaptain » Klima s'impose lui en + 65 ans. Notre briscard tahitien a devancé notamment deux sacrés clients : l'Américain Scott Wessling et le local Craig McDonald.
Un titre qui fait du bien à la petite délégation française (France et Tahiti) après les déceptions au cours de la semaine.
Blanco rate la finale pour 0,2 point
En Open, la catégorie reine, Jérôme Blanco prend la 33e place, tout comme Klima et Tuahine Tehei. En Masters (50-55 ans), Blanco prend la 5e place et Tehei termine 7e. Très frustré, Blanco pensait accéder à la finale à l'issue d'une demi-finale passionnante dont il est sorti 3e à 0,2 point de la qualification, derrière les Sud-Africains Gigs Celliers, quadruple champion du monde Open (et commentateur officiel de la WSL), et Larry Berger.
Déception et frustration pour Blanco
France et Tahiti« Il y a de la déception et de la frustration », convient Blanco même si ces résultats marquent les meilleures performances européennes de ces championnats. « On est déçus car ce n'est pas passé loin. L'expérience en compétition, l'analyse et l'émulation du groupe nous a peut être fait défaut comparativement aux Américains, Australiens ou Sud Africains. Les conditions étaient propres mais aléatoires, et beaucoup de compétiteurs n'ont pu prendre qu'une ou deux vagues, voire même zéro pour certains ! » Et Blanco de conclure : « Ces résultats reposent le problème de notre représentation, petite nation et petit continent du kneeboard, sans aucun juge dans un panel 100% anglo-saxons. »
Mention spéciale à l'Afrique du Sud
Mention spéciale à l'équipe sud-africaine, venue en nombre pour la première fois depuis très longtemps et qui repart avec plusieurs médailles et deux vainqueurs : Gigs Celliers (50-55 ans) et Jedd Luke McNeilage (30-40 ans). Les Etats-Unis ont eux aussi répondu présent en masse, et rapportent un titre avec Shaun Murphy (20-30 ans).
Les prochains championnats du monde auront lieu dans deux ans du côté d'Aveiro, au Portugal.


Tous les résultats sur: http://tesla.howsthesurf.com/?fbclid=IwAR0xf7Vy9faocH4RlhyyCiKONOlvkviZAOVEOEAbZXGvN3r3EoABIy9A-DA#overviewPage

 

 

 

Dernière modification le : 14 mars 2020
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « MONDIAUX DE KNEEBOARD 2020 À DUNEDIN
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia