Céline Guesdon : « La peur a fait place à l'envie »

Championne de France de Longue Distance en titre, la Cannoise remet son titre en jeu sur un parcours qui s’annonce musclée ce week-end. Membre de l’équipe de France, Céline Guesdon revient sur sa saison avant les championnats de France de Quiberon qu’elle espère aussi intenses qu'annoncés. Parce qu'elle dit avoir profondément changée. Interview.

 

Un an après ton premier titre national en beach race, tu arrives avec davantage d’expérience sur les championnats. Dans quel état d’esprit es-tu à quelques jours de la compétition ?
J'arrive sur cette compétition avec plus d'expérience en effet et surtout de l'envie. Les conditions promettent d'être dignes de la Bretagne alors j'espère pouvoir profiter de la houle et des vagues et me faire plaisir durant ces deux jours.

Favorite en beach race, tu l’es aussi en longue distance, catégorie où seule Olivia Piana, forfait, pouvait rivaliser avec toi. Pas trop de pression ?

Cette année sera différente c'est sûr. Olivia est blessée mais j'espère qu'il y aura d'autres concurrentes. Je sais que la jeune Mélanie Lafenetre progresse à grand pas et que Valérie Vitry a montré qu'elle aussi était bien placée en downwind. Nous verrons bien.

Quelle(s) fille(s) peut justement venir te disputer la gagne ?
Comme je viens de le dire, je pense à Mélanie Lafenetre et Valérie Vitry. Il y a aussi Solange Pruvost. Je ne sais pas si seront présentes des concurrentes de Guadeloupe ou de Calédonie. Sarah Hauser (Delaunay) ne sera pas là non plus cette année (elle est à Maui pour la finale mondiale de windsurf), je l'ai vu lors de la Battle of the Paddle et elle prévoit un retour à la race pour 2015.

« J'aimerais travailler avec la Fédération sur le Sup féminin »

S’il y a de plus en plus de filles sur l’eau, regrettes-tu qu’il n’y en a pas encore suffisamment en compétition ? Et comment faire pour en attirer davantage selon toi ?
Oui beaucoup. Et c'est un point sur lequel j'aimerais travailler avec la Fédération, et aussi dans ma nouvelle activité professionnelle, puisque je suis depuis fin juillet monitrice de stand up paddle. J'ai crée une structure pour promouvoir le Sup : cours pour enfants et cours de supfitness/yoga. J'organiserai prochainement des cours pour enfants deux fois par semaine et avec les meilleurs j'organiserai des cours plus orientés compétition. Je compte aussi faire découvrir la race aux femmes qui auront envie et je n'hésiterai pas à les encourager. Le but est la découverte des talents de demain.

Comment t’es-tu préparée pour ces championnats de France ?
Je me suis préparée pour performer en me faisant plaisir, même dans les phases d'intensité. J'ai effectué ce travail avec mon coach Christophe Keller. Je tiens d'ailleurs à le remercier. La préparation physique par PPAE (http://www.ppae.fr) m’a permis de progresser, de comprendre de nouvelles problématiques et de corriger mon ancienne posture trop vouté en course. Ce suivi est déterminant dans cette préparation: il m'accompagne dans la planification annuelle, la quantification de la charge de travail et dans l'élaboration des contenus de préparation physique. Je me sens bien plus solide aujourd'hui que je n'ai pu l'être au championnat du monde ISA. J'ai eu un gros déclic à Salt Creek cette année à la Battle of thé Paddle. La peur a fait place à l'envie d'aller me mesurer aux vagues, de les comprendre et de surfer. Le stand up paddle est plus que jamais un sport de glisse et la clé réside dans ce feeling avec l'eau.

« J'apprécie la Bretagne car c'est vraiment différent de chez moi »

Quand as-tu prévu d’arriver à Quiberon pour t’y entraîner ?
J'arrive ce jeudi à Quiberon. Training day vendredi!

Forcément, tu connais bien le spot des championnats puisque tu y étais en décembre dernier pour les sélections aux Mondiaux ISA. Est-ce que tu apprécies le site et qu’est-ce qui fait son charme selon toi ?
L'avantage du site est qu'il offre différentes options de course selon des conditions météo. J'espère que le temps sera moins gris que pour les sélectifs. Le charme pourra ainsi mieux se révéler. J’apprécie la Bretagne car les conditions y sont vraiment différentes de là où je vis : plus de vagues, des marées, de la houle. L'océan est un tantinet plus énervé.

On ne sait pas encore quand ni où auront lieu les championnats du monde ISA. Mais on se doute qu’une nouvelle sélection pour cette compétition doit être dans un coin de ta tête et que tu as hâte de retrouver l’équipe de France, non ?
Oui, en effet, cet esprit d'équipe me manque et je souhaite pouvoir partager de nouveau des moments d'intensités de ce niveau!

Un dernier mot ?
Je voudrais remercier mes partenaires d'entrainement sur l'eau : Jean Denis Mouchon de Paddling in Antibes avec qui j'ai fait et encore aujourd'hui de très belles sessions, Jacques Lepen, Thierry Kotska, Cyril de Freeride et les Varois de Bandol Six-fours les Lecques. J'ai passé récemment trois jours magiques dans le Var où j'ai pu faire un downwind de 44km: une grande première où j'ai appris énormément grâce à Sébastien Tripognez, Hervé Rota et Pat d'Aloha. J'ai aussi partager de très bons trainings avec Christophe Rodes.

 

Infos pratiques
Les championnats de France se déroulent du 8 au 10 novembre à Quiberon, autour du site de l'Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN).

Deux journées de compétition devraient être nécessaires selon le programme prévisionnel suivant : 
- Samedi 8 novembre : Longue Distance
- Dimanche 9 novembre : technical race

Les 11 catégories au programme sont:
Hommes
- Moins de 15 ans
Espoirs (cadets et juniors 15 ans -18 ans)
Masters (36 ans-40 ans)
Vétérans (41 ans - 45 ans)
Vétérans plus (46 ans et plus)
Open
- Femmes
Moins de 15 ans
Masters (36 ans-40 ans) ; fonction du nombre d'inscrites
Vétérans (41 ans - 45 ans) ; fonction du nombre d'inscrites
Vétérans plus (46 ans et plus) ; fonction du nombre d'inscrites
Ondines

Site internet dédié : http://envsn.univ-lyon1.fr/webapp/website/website.html?id=75236&read=true

 

Dernière modification le : 07 novembre 2014
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia