Christophe Bancelin : « Un bilan plutôt positif »

ORGANISATION CDF SUP VASSIVIERE FFS WE CREATIVE ARRIETAARR 2401Christophe Bancelin (à gauche avec le blouson gris) et l'ensemble des bénévoles du PVC sur le podium des championnats.
(Photo FFSurf / We Creative)



Pour le président du Paddle Vassivière Club, créé en 2018 et qui compte une vingtaine de licenciés à la Fédération Française de Surf, le bilan de l’organisation des Championnats de France Dacia Sup Race ce week-end dans la Creuse est plutôt positif malgré l’annulation des sprints ce dimanche.

Nous savions que la météo pouvait ne pas être favorable durant ce week-end. Comment vous étiez-vous préparé ?
Je suis vraiment déçu que nous ayons été contraints d’annuler la deuxième journée (dimanche). Je voulais vraiment qu’elle puisse se tenir. C’est pour cela qu’on a attendu le dernier moment pour l’annuler après nous être réunis avec les gendarmes et la commission SUP Race. Nous n’avons pas eu d’autre choix.

Quel est votre bilan du week-end ?
C’est un bilan plutôt positif que nous pouvons tirer malgré les adaptations de dernières minutes dues aux conditions météorologiques. Nous avons eu de bons retours de tous les participants, c’est l’essentiel pour nous.

Comment vous êtes-vous organisé pour préparer l’organisation de vos championnats de France ?
Nous avons l’habitude d’organiser chaque année les 10 heures de Vassivière, en juillet. Nous avons donc repris le même modèle d’organisation pour les Championnats. Bien sûr, les conditions météorologiques ne sont pas les mêmes en juillet qu’en octobre. On a dû s’adapter, changer les circuits plusieurs fois, pour que la course se déroule au mieux. Nous sommes contents de l’avoir fait car nous avons eu beaucoup de retours positifs après cette première journée. Notre trentaine de bénévoles nous a beaucoup aidé également à l’organisation de l’événement.

Ambiance CDF SUP VASSIVIERE FFS WE CREATIVE LAVOINEA7R03749Quelle était la particularité d’une course sur le Lac de Vassivière ?
L’adjectif qui résume le mieux le Lac de Vassivière est « dentelé ». Ce n’est pas une masse d’eau comme la plupart des autres lacs. C’est un lac qui fait 1000 hectares, il y a plein de petites anses un peu partout. On peut retrouver toutes les conditions possibles sur ce lac. On a pu s’en rendre compter sur la course samedi où les compétiteurs auront tout connu.

Est-ce qu’un événement comme ces « France » est bénéfique pour la région ?
Bien sûr ! C’est aussi pour cela qu’on a voulu se positionner pour organiser ces Championnats. Cela permet de faire connaitre la région. On est d’autant plus satisfaits en entendant que c’est très beau chez nous.

Pensez-vous candidater à nouveau pour les prochaines éditions ?
Peut-être. Je pense qu’il faut que les lieux tournent. Mais pourquoi pas une coupe de France ou des Championnats d’Ultra Longue Distance.

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 03 octobre 2021
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia