surfingfrance.com

Titouan Puyo CHAMPION DU MONDE au Salvador !

Titouan Puyo CHAMPION DU MONDE au Salvador !  © ISA/Ben eed et FFSurf/Philippe Demarsan

Le capitaine de l'équipe de France a remporté le titre mondial sur la technical race des championnats du monde de Stand Up Paddle ISA, ce mercredi à El Sunzal, au Salvador. Puyo (28 ans) signe un second titre mondial après celui de 2014. Plus tôt dans la journée, Julen Marticorena s'était imposé en prone paddleboard alors qu'Amandine Chazot remportait une seconde médaille d'argent individuelle et Marius Auber le bronze en junior. L'équipe de France prend le large au classement général provisoire des nations et peut légitimement penser à son premier titre mondial.



Titouan Puyo a réalisé une course parfaite après une grosse déception deux jours plus tôt sur la longue distance dont il n'a pris « que » la 3e place alors qu'il était le grand favori. Ce mercredi, le Calédonien s'est arraché pour s'imposer en finale devant Connor Baxter (USA), Vinnicius Martins (Brésil) et son compatriote Martin Vitry qui termine 4e de la course. Puyo a aussi été un brin chanceux, l'océan lui envoyant une vague à chacun des trois passages dans la zone de surf.
L'or pour Marticonera
Plus tôt dans la journée, Julen Marticorena a remporté le titre mondial en prone paddleboard en dominant largement le favori américain Bart Schade. Il s'agit du premier titre mondial obtenu par l'équipe de France dans cette discipline, qui n'est pas sous l'égide de la FFSurf mais qui est au programme des Mondiaux ISA de Sup depuis 2012.
Amandine Chazot est elle devenue vice-championne du monde de technical race, sa seconde médaille d'argent individuelle, la 3e en comptant aussi celle du relais. La Bretonne est encore une fois devancée par l'Espagnole Esperanza Barreras qui remporte les deux médailles d'or en Sup dames mises en jeu sur cette édition. Comme sur la longue distance 48 heures plus spot, Fanny Tessier termine 5e de la course. Une très belle perf pour la jeune bretonne qui participe à ses premiers championnats du monde.
Les juniors assurent
Les juniors français se sont eux aussi illustrés puisque Marius Auber prend la médaille de bronze et Anais Guyomarch la 4e place chez les filles. Enfin, Camille Rosa-Perotteau termine à la 5e en prone paddleboard dames après sa magnifique médaille d'argent sur la longue distance.
Place au Sup Surfing
A l'issue de cette superbe journée, la France, qui était déjà en tête du classement général des nations, creuse l'écart. Place désormais au Sup Surfing avec nos quatre représentants : Justine Dupont, Caroline Angibaud, Benoit Carpentier et Clément Roseyro, qui tenteront eux aussi de s'illustrer sur les vagues d'El Sunzal et d'engranger les points pour porter la France au plus haut. Vice-champions du monde en 2016 et 2017, les Bleus courent depuis 8 ans derrière le titre mondial par équipes.

 

REACTION
35bd9766 b764 45ac b332 a0795a2dac69Titouan Puyo
« Je n'avais jamais été chanceux dans les vagues donc je voulais être le plus proche de la bouée. Cette fois-ci, j'ai été très chanceux. Après ma 3e place sur la longue distance (sa spécialité, Ndlr), je pensais que ce ne serait pas pour moi cette année encore et je pensais déjà à l'année prochaine. Mes amis, les coaches m'ont tous encouragé, ils m'ont donné la force d'être prêt aujourd'hui. Il y a des moments dur mais quand on gagne, ça vaut vraiment le coup. Le but de la Fédération est de gagner ici. On a assuré en SUP et en prone, les surfeurs vont assurer aussi. On est proche de l'or par équipes. »

 

FRA Julen Marticorena Prone Tech Race ISA Ben Reed 6 2Julen Marticorena (Photo ISA)

FRA Amandine Chazot Womens Technical Heat 2 Race ISA Ben Reed 1Amandine Chazot (Photo ISA)

01278975 68e4 4425 a5dd bf42b241e612Marius Auber (au centre), entouré de Pascal Depaire (à gauche, médecin) et Régis Blanchard (CTN). (Photo FFS/Philippe Demarsan)

fd27a4d2 2f7a 486f a395 d75525d575c6Anaïs Guyomarch (Photo FFS/Philippe Demarsan)

de83e9e8 f17b 4caa 87d4 1fca1af80f89Martin Vitry (Photo FFS/Philippe Demarsan)



LES CLASSEMENTS

Technical Race

Sup messieurs
1. Titouan Puyo (France) ** Champion du monde
2. Connor Baxter (USA)
3. Vinnicius Martins (Brésil)
4. Martin Vitry (France
Sup dames
1. Esperanza Barreras (Espagne)
2. Amandine Chazot (France)  ** Vice-championne du monde
3. Rika Okuaki (Japon)
4. Caterina Stenta (Italie)
5. Fanny Tessier (France)
Sup juniors
1. Christian Anderson (Danemark)
2. Rai Taguchi (Japon)
3. Marius Auber (France)
4. Tyler Bashor (USA)
Sup juniors filles
1. Jade Howson (USA)
2. Duna Gordillo (Espagne)
3. Laura Dal Pont (Italie)
4. Anais Guyomarch (France)
Prone Paddleboard messieurs
1. Julen Marticorena (France) ** Champion du monde
2. Bart Shade (USA)
3. Carlos Alonso Ruis (Espagne)
Prone Paddleboard dames
1. Itziar Abascal (Espagne)
2. Yurika Mitsui (Japon)
3. Cornelia Rigatti (Italie)
4. Tiana Pugliese (USA)
5. Camille Rosa-Perotteau (France)


CLASSEMENT DES NATIONS

Capture décran 2019 11 27 à 21.17.11

LE PROGRAMME
28 novembre - 1er décembre
SUP Surfing messieurs et dames (4 jours de compétition à choisir durant cette période)
Cérémonie de clôture (le 1er décembre)

L'EQUIPE DE FRANCE
Sup Surfing
Benoit Carpentier
Clément Roseyro
Caroline Angibaud
Justine Dupont
(remplaçante : Delphine Beauchet Macaire)
Sup Race
Titouan Puyo
Martin Vitry
Amandine Chazot
Fanny Tessier
Marius Auber (junior)
Anaïs Guyomarch (junior)
Prone Paddleboard
Julen Marticorena
Camille Rosa Perotteau
Staff
Serge Lougarot, team manager
Régis Blanchard, coach
Vincent Verhoeven, coach
Pascal Depaire, médecin

 

Dernière modification le : 27 novembre 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz