Titouan Puyo vainqueur aux USA !

Titouan Puyo vainqueur aux USA !  © Photo Carolina Cup

Le n.1 français a remporté la Carolina Cup, l’une des compétitions les plus prestigieuses du Stand Up Paddle professionnel, samedi à Wrightsville Beach, en Caroline du Nord. Une énorme performance qui confirme qu'il a sa place parmi les tout meilleurs de la discipline.

 

Intouchable en fin de saison dernière avec trois titres de champion de France (en 12’6 et 14 pieds), Titouan Puyo a débuté l’année 2016 en boulet de canon. Déjà vainqueur du championnat de Nouvelle-Zélande le mois dernier, le Calédonien est allé s’imposer sur une des courses les plus relevées du circuit, samedi aux Etats-Unis.
« Une quatrième place comme l'an dernier, ça serait énorme vu le plateau ! » avait-il lancé la veille de la course. En 2h04 minutes d’une race totalement maîtrisée, Puyo a démontré qu’il n’était plus un outsider mais le nouveau patron de son sport. Sur les 21 kilomètres d’un parcours mêlant l’océan et l’eau plate, il a dominé les Travis Grant (n.2 mondial et vainqueur en 2015), Danny Ching (champion du monde et triple vainqueur de la course) et Connor Baxter (n.1 mondial en titre), les références planétaires de ces dernières années.
Départ raté, retour canon
« J’avais comme objectif de briller sur une des grosses courses américaines mais… gagner la Carolina avec un tel plateau, c’est vraiment top ! »
. Si Puyo a été superbe tout au long de la course, il en a pourtant raté le départ et aurait pu disparaître dans les profondeurs du classement. Seulement 25e à la première bouée, après un « carnage » dans les vagues, il est revenu en tête de course en surfant comme personne sur le moindre clapot. Emmenant un peloton d’une quinzaine de concurrents, le Français est entré seul dans la lagune et la partie calme de la course. « Je suis parti de loin pour revenir sur les premiers, explique-t-il. J’étais un peu usé avant les canaux car j’ai beaucoup ramé seul, les autres étaient en draft et j’ai préféré me remettre dans le peloton en entrant dans la partie calme. »
Grant et Ching déposés
Il n’empêche, Puyo va encoreprofiter de la moindre ondulation pour faire parler sa glisse dans la presqu’île de Wrightsville. Et s’échapper avec Travis Grant et Danny Ching quand la course reprend ses droits en pleine mer. A trois km du but, il a la ligne d’arrivée en point de mire. Il accélère une nouvelle fois et dépose l’Australien et l’Américain. « Je me suis mis à fond pour les lâcher. Je n’avais rien à perdre. Je me suis dit que s’ils étaient plus forts, ils reviendraient sur moi. A la dernière bouée, j’ai sécurisé le virage et une petite vague m’a poussé jusqu’à la plage. » Les derniers mètres se font sur le sable avec les drapeaux américains qui s’agitent. Titouan Puyo coupe la ligne avec 23 secondes d’avance sur Travis Grant. Un écart à la hauteur de sa performance !
Arthur Arutkin 12e
Vainqueur d’une des plus somptueuses courses de l’année, Titouan Puyo se lâche après coup : « Et maintenant ? J’arrête le Sup ! Je rentre chez moi et je vais pêcher (rires) ! » Plus sérieusement, le Calédonien sera de retour en France dans quelques jours pour s'entraîner, avant de repartir dans le Pacifique pour une course internationale à Tahiti (14 mai). On le reverra ensuite en Europe cet été, notamment début juin pour les sélections à la première édition des championnats d’Europe de Sup, du 18 au 23 juin à Lacanau.
Trois autres Français participaient à cette première course internationale de la saison regroupant quelque 130 participants. Ils ont eux aussi brillé et réalisé une grosse perf en se hissant dans le haut du classement. Arthur Arutkin prend la 12e place (à 2’31 de Puyo), Martin Letourneur est 18e (4’53) et Martin Vitry 22e (6’16). Pas de Française malheureusement chez les filles. La course est remportée par Annabel Anderson (NZ) devant Candice Appleby (USA) et Sonni Honscheid (All).

Classements

Messieurs
1. Titouan Puyo (France) les 21 km en 2h04’49
2. Travis Grant (Australie) 2h05’12
3. Danny Ching (USA) 2h05’26
4. Trevor Cunnington (NZ) 2h05’4
5. Kelly Magrets (Australie) 2h05’51
6. Georges Cronstead (Tahiti) 2h06’06
7. Connor Baxter (Hawaii) 2h06’13
8. Chuck Glynn (USA) 2h06’19
9. Mo Freitas (Haw)2h06’32
10. Matt Nottage (Australie) 2h06’42
11. Daniel Hasulyo (Hongrie) 2h06’48
12. Arthur Arutkin (France) 2h07’20
18. Martin Letourneur (France) 2h09’42
22. Martin Vitry (France) 2h11’05
Dames
1. Annabel Anderson (NZ) les 21 km en 2h17’07
2. Candice Appleby (USA) en 2h22’32
3. Sonni Honscheid (Allemagne) 2h22’38

La vidéo de la course ici 

Dernière modification le : 24 avril 2016
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia