10 choses à savoir sur les Mondiaux juniors 2022

Nicolas Paulet à l'entraînement sur la vague de la Bocaña. Nicolas Paulet à l'entraînement sur la vague de la Bocaña.  © ISA / Sean Evans

Les championnats du monde juniors de l'International Surfing Association débutent aujourd'hui à Surf City (Salvador) avec la cérémonie d'ouverture d'une compétition dont les finales sont prévues le dimanche 5 juin. Voici les 10 choses à connaître de cet évènement planétaire. 



1. La route vers les JO et le circuit mondial
Sur les 40 surfeurs qui ont participé aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, 33 avaient déjà participé à des championnats du monde juniors ISA et 16 d'entre eux ont été médaillés. Les anciens champions du monde juniors ISA sont notamment :
Gabriel Medina (BRA, 2010), Tatiana Weston-Webb (HAW, 2014, 2013), Filipe Toledo (BRA, 2011), Tom Curren (USA, 1980), Tyler Wright (AUS, 2010, 2009), Sally Fitzgibbons (AUS, 2007), Julian Wilson (AUS, 2006), Owen Wright (AUS, 2006), Stephanie Gilmore (AUS, 2005, 2004), Matt Wilkinson (AUS, 2004), Jordy Smith (RSA, 2003), Brisa Hennessy (CRC, 2016), Caroline Marks (USA, 2016) et les Français Vetea David (1986), Pauline Ado (2006), Cannelle Bulard (2011), Léo-Paul Etienne (2014), Tessa Thyssen (2015), Thomas Debierre (2016).

2. Des conditions solides en prévisions
Il y aura du surf solide pour ces Mondiaux. Ce n'est pas une surprise, le Salvador est l'un des endroits les plus consistants au monde. Les prévisions sur les 10 jours semblent particulièrement bonnes avec des vagues flirtant les 2m50 la semaine prochaine.

3. Participation record
Plus de 400 athlètes de 45 nations sont réunis pour se disputer les médailles d'or par équipe tant convoitées, dépassant le précédent record en 2019. Les Etats-Unis, champions du monde par équipes, sont sur place pour défendre leur titre.

4. L'ISA et Surf City El Salvador
Le Salvador poursuit son engagement fort envers la mission de l'ISA et le surf mondial, renforçant sa place en tant que destination de surf de classe mondiale. En commençant en 2019 par le championnat du monde de SUP et de paddleboard ISA de Surf City El Salvador et en poursuivant avec les World Surfing Games ISA de Surf City El Salvador en 2021, la relation entre l'ISA et Surf City s'est avérée très fructueuse, avec des compétitions incroyables organisées dans un surf de grande qualité. Cet événement ne sera pas différent, puisque les futurs champions du monde se disputeront la gloire pour eux-mêmes et pour leur nation.

5. Deux nouveaux participants
Deux nouvelles nations : la Thaïlande et le Sénégal, font leur entrée aux Mondiaux Juniors. Bien que ces deux nations aient présenté des équipes lors de précédents championnats du monde de l'ISA, jamais leur nouvelle génération n'avait concouru.

freesurf ph Pablo Franco ph 0008

6. Les futures stars en herbe
Deux surfeurs portent sur leurs jeunes épaules des noms très connus dans le monde du surf : l'Australienne Sierra Kerr, fille de l'ancien surfeur du CT Josh Kerr, suit les traces de son père en entamant sa carrière de compétitrice. Jackson Dorian, de l'équipe Hawaii, fils du légendaire chargeur Shane Dorian et filleul de Kelly Slater, a toujours eu de grandes ambitions.

7. Suivez toute l'action en direct sur isasurf.org
Le webcast en direct sera diffusé sur www.isasurf.org du 27 mai au 5 juin. Le site de l'ISA donnera les résultats, les listes d'équipes, les photos, les vidéos et les nouvelles concernant la compétition.
La compétition pourra également être suivie en direct sur la page Facebook de l'ISA : International Surfing Association.

8. L'équipe de France aux Mondiaux ISA
Championne du monde ISA en 2016 aux Açores, l'équipe de France reste sur une 5e place lors de la dernière édition en 2019 en Californie. Hina Conradi (22e), Nahia Milhau (22e), Noa Dupouy (11e) et Nicolas Paulet (17e) avaient revêtu la tunique bleue à Huntington beach. Huit "petits" nouveaux vont donc découvrir l'équipe de France, dont la très jeune Tya Zebrowski, 11 ans à peine.

9. Cinq titres mondiaux
Il y a quatre divisions dans la compétition : Garçons U/16 et U/18 et Filles U/16 et U/18. Le champion du monde par équipe sera également couronné en faisant la somme des points des 12 surfeurs de chaque équipe.

10. Premiers championnats du monde junior de surf ISA depuis 2019
La pandémie a mis cette compétition en suspens depuis 2019, de sorte que les précédents champions du monde - Dimitri Poulos (USA), Gabriela Bryan (HAW), Jackson Bunch (HAW) et Noah Klapp (GER) - ne sont plus des "juniors". De nouvelles futures stars vont donc monter sur le podium des médailles et ainsi lancer leur carrière.

Free Surf ph Sean Evans ph 28

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP