Ado et Curren, deux pressions différentes

Pauline Ado (à droite) et Lee-Ann Curren (au centre), en compagnie de la Sud-Africaine Bianca Buitendag, lors de la conférence de presse du Roxy Pro ce mardi à Biarritz. Pauline Ado (à droite) et Lee-Ann Curren (au centre), en compagnie de la Sud-Africaine Bianca Buitendag, lors de la conférence de presse du Roxy Pro ce mardi à Biarritz.  © (Photo Poullenot/AQASHOT)

Les deux uniques tricolores du du Roxy Pro, la manche française du championnat du monde ASP à Biarritz (10-14 juillet), ont confié ce mardi à la presse leur pression. Pauline Ado (N.13) parce qu'elle a besoin d'un résultat cette saison. Lee-Ann Curren (wild card) parce qu'elle sera… en concert vendredi soir !

 

A la veille de l'évènement, les meilleures surfeuses de la planète ont toutes débarqué à Biarritz. Ce mardi, certaines d'entre elles ont été présentées à l'occasion de la conférence de presse du Roxy Pro, qui transforme le berceau européen du surf en capitale mondiale du shortboard. Invité inattendue, l'absence de houle cette semaine risque toutefois de contrarier la bonne tenue de la compétition.

A l'affiche de la sixième étape du tour mondial (sur huit), figurent deux Françaises. Pauline Ado est sur le WCT depuis trois saisons, Lee-Ann Curren tente de s'y qualifier en concourant sur le circuit WQS. Membre du team Roxy, elle a toutefois été invitée à participer à cette compétition. Chacune surfera avec des ambitions et des objectifs différents. 

Pauline Ado assure qu'elle va devoir « surprendre les juges avec mes manœuvres et mes combinaisons. » Demi-finaliste à Biarritz, il y a deux ans, elle a besoin d’un gros résultat cette année. Actuellement 13e au classement, elle sait qu'il lui faut profiter du soutien du public pour réussir une performance. Après un très bon départ et un quart de finale sur le Roxy Pro de la Gold Coast (Australie), en mars, elle n'a pu enchaîner. « J’ai l’habitude de surfer ici. Je surfe depuis l’âge de 10 ans sur ces spots », assure-t-elle. Nuançant toutefois : « Mais il y a un tel niveau ! » De quoi lui donner la force de surpasser. « C'est une pression supplémentaire mais positive », confie-t-elle.

De son côté, Lee-Ann Curren (62e mondiale), double championne d'Europe ASP 2007 et 2009, se dit « très contente de participer à cette compétition » puisqu’elle aussi évoluera à domicile. D’origine biarrote, elle a commencé le surf sur les plages de Biarritz. Bénéficiaire d’une wild card, Lee Ann se dit confiante et n’a aucune pression : « J’ai appris ici tout comme Pauline. Nous sommes vraiment habituées avec ce spot. Mais il va falloir bien choisir sa planche pour les petites vagues. » Et dans un grand sourire d'assurer : « J’ai plus de pression pour le concert de vendredi soir ! » Chanteuse du groupe Betty the Shark, Curren sera sur scène à l'issue de la deuxième journée de compétition.

Egalement présentes ce mardi à la conférence de presse, la Sud-Africaine Bianca Buitendag (8e mondiale actuelle) et les Australiennes Sally Fizgibons (3e) et Stéphanie Gilmore (5e). Après un podium à Rio de Janeiro (mai), Buitendag est archi favorite pour le titre de meilleur espoir de la saison (Rookie of the year) pour sa première année sur le circuit. « C’est ma première fois ici. Les vagues changent très vite par rapport à l’Afrique du Sud, il va falloir faire attention aux séries », déclare-t-elle.

Pour espérer un titre mondial, Sally Fizgibons assure qu'il lui faut « deux victoires » sur les trois compétitions à venir. Elle espère donc « gagner ici ! »

Enfin, Stéphanie Gilmore, tenante du trophée à Biarritz, débarque avec ses 5 titres de championne du monde et ses deux succès sur le Roxy Pro (2011 et 2012). Gilmore vise évidemment la victoire mais se dit « consciente du très bon niveau des autres compétitrices. »

En parallèle à la compétition, la semaine sera rythmée par toute une série d’évènements : un concert gratuit avec à l’affiche des groupes féminins et des artistes locaux émergents : The Mellow, Betty the shark, Queen of diamonds, Mesparrow, Citizens. Mais aussi des initiations de surf et de stand up paddle gratuites, des cours de yoga, des démonstrations de pirogues, des soirées, une séance de dédicaces, une course à pied 100% féminine (pour lutter contre le cancer du sein), et le traditionnel feu d’artifice du 14 juillet. Le Roxy Pro est l’un des rendez-vous phares de l’été sur la côte atlantique et vous donne rendez-vous sur la Côte des Basques.

 

Le site officiel
http://roxylive.com/roxyprobiarritz/2013/home.fr.html

 

Les séries du 1er tour (à partir de mercredi)

Série 1 : Stephanie Gilmore (AUS), Bianca Buitendag (AFS), Silvana Lima (BRÉ)

Série 2 : Courtney Conlogue (USA), Laura Enever (AUS), Rebecca Woods (AUS)

Série 3 : Tyler Wright (AUS), Alana Blanchard (HAW), Lee Ann Curren (FRA)

Série 4 : Carissa Moore (HAW), Paige Hareb (NZL), Sofia Mulanovich (PER)

Série 5 : Sally Fitzgibbons (AUS), Malia Manuel (HAW), Sage Erickson (USA)

Série 6 : Lakey Peterson (USA), Coco Ho (HAW), Pauline Ado (FRA) 

 

Le classement mondial

1. Tyler Wright (AUS) 40,000 pts

2. Carissa Moore (HAW) 38,200 pts

3. Sally Fitzgibbons (AUS) 34,200 pts

4. Courtney Conlogue (USA) 32,100 pts

5. Stephanie Gilmore (AUS) 26,450 pts

6. Lakey Peterson (USA)24,900 pts

7. Coco Ho (HAW) 22,950 pts

8. Bianca Buitendag (ZAF) 21,450 pts

9. Laura Enever (AUS) 18,950 pts

10. Malia Manuel (HAW) 17,900 pts

10. Paige Hareb (NZL) 17,900 pts

10. Alana Blanchard (HAW) 17,900 pts

13. Pauline Ado (FRA) 16,700 pts

14. Silvana Lima (BRA) 14,450 pts

15. Rebecca Woods (AUS) 12,200 pts

16. Sage Erickson (USA) 11,000 pts

17. Sofia Mulanovich (PER) 8,750 pts

18. Alize Arnaud (FRA) 1,750 pts

18. Philippa Anderson (AUS) 1,750 pts

 

Le calendrier ASP world tour féminin

10-14 juillet : Roxy Pro, Côte des Basques, Biarritz, France

22-28 juillet : Vans US Open of Surfing, Huntington Beach, California, Etats-Unis

3-7 octobre : EDP Cascais Girls Pro, Praia de Carcavelos, Cascais, Portugal

 

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 09 juillet 2013
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia