surfingfrance.com

J-3, Alizé Arnaud : « J'y vais plus pour le fun ! »

La championne d'Europe en titre reconnaît que les France ne sont pas un de ses objectifs dans la saison mais elle a un vieux contentieux à régler avec eux. La championne d'Europe en titre reconnaît que les France ne sont pas un de ses objectifs dans la saison mais elle a un vieux contentieux à régler avec eux.  © Photo FFS

Championnats de France, Bretignolles-sur-Mer (19-27 octobre) - Championne d'Europe voici un mois aux Açores, la Landaise s'attaque aux France avec l'ambition de finir sa saison sur une nouvelle victoire. Même si elle reconnaît avoir toujours eu un problème de motivation sur cette compétition. Entretien.

Quand on te dit Vendée, à quoi penses-tu ?
Je pense forcement au froid et à l'eau marron… Cela dit, je pense aux bons côtés comme la bonne nourriture avec la brioche et aux bonnes vagues que peuvent offrir les spots de là-bas.

Qu'as-tu fais depuis ta victoire à l'Eurosurf des Açores ?
J'ai conduis !!Je suis actuellement en train de passer le permis ! Autrement, je suis restée a la maison, j'aime profiter de cette période pour passer un maximum de temps avec ma famille et mes proches. En plus, j'habite juste derrière un super spot qui marche tous les jours donc j'apprécie particulièrement cette période remplie d'entraînements physiques, de sessions et de moments en famille.

Le titre européen acquis, on imagine que tu vas viser le doublé avec les championnats de France qui arrivent. Que représente cette compétition fédérale pour toi ?
Pour être franche, cette compétition est bien loin d'être la plus importante pour nous. Ce titre est certes prestigieux mais j'en garde un gout amer depuis les championnats de France en Guadeloupe. C'est sûr que j'y vais pour gagner mais malheureusement, je n'arrive pas à avoir cette hargne comme sur les autres compétitions… J'y vais plus pour le fun car c'est une belle fête des sports de glisse. 

Il y a un sacré plateau féminin cette année, si tu devais mettre une pièce sur une autre fille que toi, qui choisirais-tu ?
Je mettrais une pièce sur la meilleure surfeuse française : Cannelle Bulard car même si elle n'est peut être pas la meilleure compétitrice, elle reste la double championne du monde ! Johanne Defay a été très solide cette année, il est donc clair qu'elle part favorite. Il y'a également toute la nouvelle génération qui peut bien réussir avec Joséphine Costes, Kim Veteau…

La saison se termine dans quelques jours. Que retiendras-tu de ton année ?
Ce fUt une merveilleuse année pour moi. J'ai certes encore loupé ma qualification sur le WCT de peu mais j'ai tellement fait de belles rencontres et passé de bons moments que je ne peux qu'en garder un souvenir positif. J'ai battu Stephanie Gilmore en début d'année, j'ai ensuite participer au WCT au Brésil pour finir sur un titre européen aux Acores. Je n'ai pas trop de regrets cette année car j'ai donné le meilleur de moi même. Malheureusement, ça n'a pas été suffisant. Je vais bosser encore plus dur pour réussir à atteindre tous mes objectifs ! Merci d'ailleurs à mes sponsors O'Neill et Swox, à ma famille, mes amis, à Patrick Florès, Xavier Huart et tous les gens qui me supportent pour cette belle saison. Jackson n'a pas dit son dernier mot (rires) !

 

Dernière modification le : 16 octobre 2013
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz