Antoine Delpero donne la leçon

Antoine Delpero a scoré les deux meilleures vagues et le meilleur total de cette deuxième journée. Antoine Delpero a scoré les deux meilleures vagues et le meilleur total de cette deuxième journée.  ©  FFSurf/We_Creative

Après les qualifications d'Alice Lemoigne et Justine Dupont hier, les frères Delpero entraient en compétition aujourd'hui à Biarritz à l'occasion du premier tour messieurs des championnats du monde ISA de longboard. Edouard, qui a ouvert le bal, a assuré sa première place sur le fil. Antoine a, pour sa part, clôturé cette journée de belle manière en faisant coup double : meilleur total (16,80 points) et meilleure vague (8,80). Ce mardi sera notamment marqué par le deuxième tour dames et le début des repêchages dans les deux catégories.


Aujourd'hui, les rideurs ont dû prendre leur mal en patience et attendre le call fixé à 15 heures. Contrairement à hier, un petit crachin est venu jouer les trouble-fêtes. Drapeau tricolore dans les mains, le clan français s'est dirigé vers le spot de la Côte des Basques afin d'aller soutenir Edouard Delpero, engagé dans la toute première série masculine de ces Mondiaux. Vêtues de leurs parkas, Alice Lemoigne et Justine Dupont ont encouragé leur équipier à l'instar des spectateurs, reclus sous les bâches de l'Établissement des Bains.
DELPERO EDOUARD FRA ISAWLSG FFS Biarritz 260319 Boulenger 1738 2La stratégie gagnante d'Edouard
Le Frenchie est rapidement parvenu à prendre la tête grâce à une très bonne vague (7,67 pts), et se classer devant Phil Rajzman (Brésil) et Dmitrii Illiasov (Russie). « La première série est toujours un peu compliquée mais j'ai su trouver une vague qui sortait du lot. » Rajzmann, champion du monde 2016, a donné du fil à retordre à delpero, prenant même les devants durant la série avec une vague notée 6,33. Patient mais réactif, le Français a su garder son calme, attendu près d'un quart d'heure avant de trouver la clé. « J'ai fait le nécessaire pour m'assurer un back-up (un deuxième score, ndlr) à deux minutes de la fin. C'était une stratégie et c'est passé, tant mieux. »
Comme Alice Lemoigne la veille, le champion d'Europe s'est emparé du leadership sur le fil en ne négociant que trois petites vagues (4,93 pts pour la dernière), quand son rival auriverde, autre candidat au titre à Biarritz, en a surfé le double.
« C'était une bonne chose de commencer avec Phil, c'est un très bon surfeur. Après, tous les gars sont bons. On va donc tous tomber ensemble à un moment donné. Au moins, ça m'a mis tout de suite dans le bain. » Après avoir remporté cette série inaugurale, « il va falloir être opportuniste et réactif », lâchait Edouard Delpero en zone mixte.
Antoine au-dessus du lot
Quinze séries plus tard, son grand frère Antoine entrait enfin en piste. « Ça fait toujours du bien de commencer, de rentrer dans le jeu. J'ai eu une journée un peu longue mais ça va, on est au mieux, souraiit le double champion du monde (2009, 2013). On dort à l'hôtel, on regarde les vagues et les séries et puis quand c'est à notre tour on descend. Malgré les conditions, j'ai trouvé des vagues surfables. » Surfables ? Dans un plan d'eau difficile à lire, le capitaine de l'équipe de France a claqué coup sur coup les deux meilleurs scores de la journée (8,00 et 8,80). Le Brésilien Wenderson Biludo n'a fait qu'illusion (8,97 de total). « J'étais bien, relâché, confiait l'aîné des Delpero. Après, ce ne sont que les premiers tours, on va essayer de monter crescendo, en espérant de meilleures conditions. »
Les Américains très solides
Pour leur entrée en lice, les Américains Cole Robbins et Kai Sallas, champion du monde en titre, se sont montrés plutôt solides (respectivement 13,90 et 13,50 de total). Ça passe aussi pour l'Uruguyen Julian Schweizer (11,26). De son côté, le Péruvien Benoit Clemente a été battu d'un rien par l'Uruguayen Ignacio Pignataro (10,3 contre 9,47). En revanche, la première véritable surprise est à mettre au crédit de Thomas King. Troisième après une série au couteau avec le Chilien Rafael Cortez (7,43) et le Portugais Diogo Gonçalves (7,24), le Sud-Africain (6,17) va devoir passer par les repêchages.
Lesquels débuteront demain pour le tableau des dames dès 7h15. Suivront ensuite le 2e tour féminin (Alice Lemoigne : 9h10, Justine Dupont 10h10) puis les repêchages masculins.

TEAM FRANCE ISAWLSC FFS Biarritz 27 05 2019 ARRIETA ARR52844

« Carton plein » pour les Bleus
Ca y est. Tous les Bleus sont passés. L'occasion de faire un premier bilan avec le capitaine de l'équipe de France. « Les filles ont assuré hier, se réjouit Antoine Delpero. Elles ont fait de super prestations. De son côté Edouard a super bien géré sa série, l'attente et la pression. J'ai eu l'impression qu'il était passé ce matin (NDLR : à 15 heures). On fait carton plein. On va essayer de tout donner au fil des séries et de rester dans cette énergie. On a une équipe très forte. J'espère qu'on va tous faire de bons résultats pour mener la France vers la victoire. »

 

LES RÉSULTATS DU JOUR

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 02 juin 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz