Bourez et Florès ne pensent qu'à ça !

Michel Bourez, vainqueur de la Reef Hawaiaan Pro, et Jérémy Florès, troisième, ont désormais un seul objectif en tête : remporter la Triple Crown d'ici le 20 décembre. Après leur excellent départ à Haleïwa, il leur faut désormais tenir la cadence à Sunset Beach (25 nov.-6 déc.) et Pipeline (8-20 déc.). 

« Haleïwa est vraiment une vague qui convient à mon style de surf, et puis je connais ce spot depuis plus de dix ans que je viens ici, j'en ai fait des compétitions sur cette vague ! » Deux jours après son succès sur la première des trois étapes de la Triple Couronne (Triple Crown) de Hawaï, Michel Bourez a repris ses esprits. Très vite, le Tahitien est passé du mode « grosse émotion » au mode « focus » sur Sunset Beach, la deuxième manche. « Parce que ça va très vite, Sunset a déjà commencé (mardi à Hawaï) et il me faut être prêt », assure le Polynésien. Qui pense surtout à son matériel et notamment « aux planches plus grandes qu'il va falloir surfer sur cette vague puissante. »
Une vague qui devrait mieux convenir à son style engagé. Plus encore que Haleïwa, ce qui le fait sourire. « C'est clair qu'il va me falloir assurer à Sunset, je suis dans la position du chassé puisque je suis celui qui est devant au classement… Ça ajoute un peu de pression mais il vaut mieux être à ma place je pense. » Etre à cette place et la conserver jusqu'au bout. C'est le rêve de Bourez, lequel l'entrevoit bien plus qu'il y a cinq ans. En 2008, il venait de signer son premier succès chez les pros à Haleïwa, déjà, mais avait lâché l'affaire à Sunset. Explication : « En gagnant Haleïwa, j'assurais ma qualification. J'étais tellement content que je n'avais qu'une envie : rentrer chez moi pour fêter ça avec mes amis, ma famille ! »
Les temps ont changé. Aujourd'hui, le "Spartan" rêve de Triple Couronne. « Dans le milieu du surf, il y a deux titres à gagner chaque année : le titre mondial et la Triple Crown. Je me dis que c'est peut être mon année et qu'en assurant à Sunset et au Pipe, je pourrais rendre possible ce rêve. » Il sera grand temps ensuite d'aller rejoindre Tahiti, sa femme et son petit garçon, « qui a totalement changé ma vie depuis l'an dernier… » souffle-t-il.

Florès réalise son meilleur début de Triple Crown
De son côté, Jérémy Florès se réjouit du meilleur résultat qu'il a jamais obtenu à Haleïwa. Le vainqueur du Pipe Masters 2010 n'avait jamais trouvé les bonnes vagues sur la plus technique des trois étapes du North Shore. Il a tout changé la semaine dernière. « C’est mon meilleur résultat à Haleiwa et je suis content. C’est une bonne rampe de lancement pour espérer remporter la Triple Crown. » A Haleïwa, dans des vagues d'un mètre, Florès a dû emprunter une planche à Kelly Slater car il n'avait rien dans son quiver pour surfer cette taille. « Ses planches me vont plutôt bien depuis quelques temps, il a eu la gentillesse de me prêter une petite 5’9. »
Florès qui reconnaît ne pas avoir « beaucoup surfé ces derniers temps » semble sortir doucement de la mauvaise passe qu'il a connu cette saison. Après quelques échecs sur le World Tour, il s'est ressaisi en allant jusqu'en demi-finale sur le Prime portugais de Cascais (3e place) fin octobre, et en finale, donc, à Haleïwa (3e place également). « Je cherche vraiment à me remettre dedans petit à petit. Cela fait quelques mois que je me débrouille un peu seul et que je voyage seul avec l’aide de mon père, de Fred Robin et de Miky Picon à distance. C’est nouveau pour moi et j’apprend beaucoup de choses, je me suis aussi rendu compte de beaucoup de choses qui vont surement pouvoir me faire passe un cap. »
Ce cap, il souhaite le franchir à Hawaï, l'un des endroits de la planète surf où il a toujours bien réussi : « Il va falloir que je continue à passer un maximum de séries, voire gagner (une compétition) si je veux réaliser ce rêve de gagner la Triple Crown. » Et le champion d'Europe ASP de conclure : « Rien de mieux que de se remotiver ici à Hawaii, c'est un endroit magique qui me rappelle vraiment mon île de la Réunion ! »
A Hawaï, Stéphane Sisco

 

Dernière modification le : 27 novembre 2013
Évaluer cet élément
(3 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia