Les 5 premiers champions de France titrés ce samedi aux Sables d'Olonne

Edouard Delpero - Championnats de France de surf 2021 - les Sables d'Olonnes - © FFSURF/WECREATIVE/ARRIETAEdouard Delpero a survolé la catégorie longboard et remporté un sixième titre national sur les vagues de Tanchet.
(Photo FFSurf / We Creative)



* Les Bretons Marine Kerdreux et Benoit Carpentier maîtres du Stand Up Paddle
* Grands favoris en longboard, Alice Lemoigne et Edouard Delpero s'imposent
* Beryl Besseau offre le premier titre pour les Pays de la Loire en skimboard
* Pas de compétition dimanche par manque de vague, rendez-vous lundi matin

 

Les Sables d'Olonne attendaient le retour des championnats de France depuis 35 ans et les conditions ont été exceptionnelles pour la première des 8 journées de compétition. Des vagues, pas de vent, la chaleur de l'été indien et la dernière finale au coucher du soleil devant un très nombreux public. 
La journée marathon a débuté peu après 9 heures ce matin pour s'achever dix heures plus tard. Dans de belles vagues mais avec une houle s'amortissant rapidement, la direction de compétition avait pris la décision d'ouvrir les championnats avec les "grandes planches", le longboard et le stand up paddle surfing, ainsi que le skimboard. 
Kerdreux première
Après les tours éliminatoires, on se retrouvaient en fin d'après-midi pour les 5 finales du jour. Le Stand Up Paddle surfing ouvraient les débats avec l'honneur aux dames. Camille Dubrana prenait rapidement la tête avec notamment un 5 points. Mais Marine Kerdreux revenait dans la partie. Après 10 minutes, elle scorait un 4,67 pts puis un 4,27 pts et talonnait Dubrana. Toutes deux faisaient course en tête, loin devant Maylise Ligne et Sophie Degas, davantage en difficulté dans les vagues plus molles à marée haute. La décision se faisait dans les derniers instants un peu fous : Kerdreux prenait plus de risque qui allaient payer. La jeune bretonne obtenait deux notes au-dessus des 6 points et s'envolait pour son premier titre national après sa finale de 2019 (4e place). Titre gagné devant sa coéquipière Dubrana.


MArine Kerdreux - Championnats de France de surf 2021 - les Sables d'Olonnes - © FFSURF/WECREATIVE/ARRIETAMarine Kerdreux s'impose en Stand up paddle.


Le doublé des frères Carpentier…
Sur la plage, l'équipe de Bretagne était aux anges après ce joli doublé et ne redescendait pas en émotion puisque dans la finale messieurs qui suivait, les frères Benoit et Mathieu Carpentier mettaient le feu. Champion du monde et champion de France en titre, Benoit pliait rapidement la finale avec un 8 pts, suivi d'un 7,17. En seulement deux minutes, il avait déjà le titre accroché à la pagaie. La suite était un récital ponctué d'une ride incroyable à 10 minutes du buzzer. Trois gros turn, un cut back et un reentry aérien pour conclure : 9,50 pts, deuxième note du jour. Dans le même temps, son frère aîné assurait la deuxième place devant Antonin Salverria pour offrir au clan breton un doublé des familles. 

Benoit Carpentier - Championnats de France de surf 2021 - les Sables d'Olonnes - © FFSURF/WECREATIVE/ARRIETALes frères Mathieu et Benoit Carpentier.

…Et celui des Réunionnais
C'était au tour du longboard d'entrée en scène au soleil couchant. Et au clan réunionnais de faire entendre ses voix. Alice Lemoigne, vice-championne du monde et archi favorite pour son 6e titre national savait pourtant qu'elle devait se méfier de la Basque Zoe Grospiron et de Maya Glasenapp, elle aussi de la Réunion. Les échanges étaient d'ailleurs de très haut niveau malgré des vagues de plus en plus courtes car proches du bord. Un temps indécis, la finale basculait totalement dans le camp de Lemoigne après un quart d'heure d'échanges. D'abord un 7,77 puis un 8,83 qui mettait combo ses adversaires. La Réunionnaise gardait le meilleur pour la fin avec une dernière superbe droite pour un 9,40 pts qui lui faisait tutoyer la perfection. Comme pour les Bretons un peu plus tôt, la Réunion explosait de joie car Maya Glasenapp, qui avait eu la bonne idée de scorer un 6,50 dans les premières minutes, conservait la deuxième place devant Camille Dubrana, de retour à l'eau après sa finale en Stand Up Paddle. Pourtant attendue aux premières places après sa demi-finale WSL en Californie voici 10 jours, Grospiron terminait quatrième.

Championnats de France de surf 2021 - les Sables d'Olonnes - © FFSURF/WECREATIVE/ARRIETASixième titre national pour la vice-championne du monde de longboard Alice Lemoigne.

Besseau à domicile 
Peu avant la finale du longboard messieurs, les quatre finalistes du skimboard se retrouvaient pour faire le show à quelques mètres du public. Septuple champion de France, Axel Cristol semblait bien parti pour continuer son hégémonie, d'autant que le Néo-Aquitaine trouvait de belles vagues. C'était sans compter sur l'expérience du terrain et la grande forme actuelle de Beryl Besseau. Régional de l'étape, et grand connaisseur de Tanchet où il y a fait ses gammes, il prenait très vite la mesure de cette finale très forte en émotion (lire les réactions) et s'offrait son titre de champion après avoir remporté le classement général de l'Open de France quelques jours plus tôt. Vainqueur de la dernière étape de cet Open 2021 le week-end dernier, Mathieu Le Guen chipait la deuxième place à Cristol.

Beryl Besseau - Championnats de France de surf 2021 - les Sables d'Olonnes - © FFSURF/WECREATIVE/ARRIETABeryl Besseau s'adjuge son premier titre national qui plus est à la maison.

Delpero n'a pas tremblé
IL était temps de conclure la journée alors que les dernières lueurs du jour s'estompaient. Après avoir survolé les tours précédents, 17,90 et 18,43 de total, avec la vague du jour en demi-finale (9,93), le Basque ne voulait prendre aucun risque et sautait rapidement sur les premières vagues pour se porter en tête. Chose faite après moins de 10 minutes, un 7,50 et 8,83 au passage. Ses interminables noses faisaient mouche. Ce sixième titre national vient conclure une nouvelle très belle saison, faite de haut (victoire au Surf ranch) et de bas (défaite au 2er tour à Malibu). Cornelis Accoh et Benoit Carpentier éliminés plus tôt, la lutte pour être le dauphin de Delpero était âpre et très serrés. C'est finalement le Réunionnais Aurélien Meynieux qui prenait le meilleur avec un 6,10 pts pour dépasser d'une courte tête le Néo-Aquitaine Roland Lefeuvre et le Breton Hugo Tosetti. 
Pas de compétition dimanche
Après cette première belle journée, la journée de dimanche a été annoncée off par la direction de compétition en raison du manque de vagues pourtant peu habituel à cette saison. Des démonstrations de surf foil viendront toutefois animer la journée. Le prochain call est fixé à lundi matin 8h45 et le début de la catégorie shortboard senior. 

 

Village Inauguration CDF21FFURF XAVIER RENAUDIN 1372Le site de Tanchet aux couleurs des championnats de France. (Photo FFSurf / Xavier Renaudin)


RÉSULTATS

Stand Up Paddle surfing dames
1. Marine Kerdreux (Bretagne) 13,00 pts
2. Camille Dubrana (Bretagne) 10,17 pts
3. Maylis Migne (Pays de la Loire) 4,43 pts
4. Sophie Degas (Pays de la Loire) 2,50

Stand Up Paddle surfing messieurs
1. Benoit Carpentier (Bretagne) 17,50 pts
2. Mathieu Carpentier (Bretagne) 10,83 pts
3. Antonin Salverria (Nouvelle-Aquitaine) 7,77 pts
4. Arthur Tudal (Bretagne) 7,70

Longboard 
1. Edouard Delpero (Nouvelle-Aquitaine) 16,33 pts
2. Aurélien Meynieux (La Réunion) 11,13 pts
3. Roland Lefeuvre (Nouvelle-Aquitaine) 10,40 pts
4. Hugo Tosetti (Bretagne) 9,87 pts

Longboard dames
1. Alice Lemoigne (La Réunion) 18,23 pts
2. Maya Glasenapp (La Réunion) 12,10 pts
3. Camille Dubrana (Bretagne) 9,77 pts
4. Zoe Grospiron (Nouvelle-Aquitaine) 9,04 pts

Skimboard
1. Beryl Besseau (Pays de la Loire) 29,46 pts
2. Mathieu Le Guen (Pays de la Loire) 26,19 pts
3. Axel Cristol (Nouvelle-Aquitaine) 25,93 pts
4. Florent Mouronval (Normandie) 24,83 pts

Podium SKIMBOARD OPEN HOMMES CDF21FFURF XAVIER RENAUDIN 9641Beryl Besseau (skimboard) offre au Pays de la Loire leur premier titre de la campagne 2021.
(Photo FFSurf / Xavier Renaudin)


RÉACTIONS 

Marine Kerdreux, championne de France Stand Up Paddle seniors dames
« Il fallait vraiment aller le chercher ce titre. J’ai bien vu que rien n’était acquis puisque Camille (Dubrana) qui est souvent en compétition, a très bien surfé toute la journée. C’est vrai qu’en 2019 j’avais raté ma finale (4e), mais bon, j’avais commencé le Sup au début 2019, et c’était un peu compliqué pour mes débuts. Mais depuis, j’ai travaillé ! C’est vraiment bien pour l’équipe de Bretagne. Je suis aussi super contente pour Benoit Carpentier (vainqueur chez les messieurs). »

Benoit Carpentier, champion de France Stand Up Paddle seniors
« C’était très important de conserver mon titre et c'est donc très fort. On n’a pas eu de compétition depuis longtemps et c’est donc top de conserver mon titre. D’autant plus que j’étais en finale avec mon frère (Mathieu). C'est aussi très plaisant d’être ici avec toute l’équipe de Bretagne. Et on va ramener des médailles ! Il y avait de moins en moins de vagues alors la marée montait. Je me suis dit qu’il fallait scorer des vagues assez régulièrement dès le début. J’ai d’abord eu un 8 points puis un 9,5, donc j’étais assez confort le reste de la finale. »

Beryl Besseau, champion de France skimboard
« C'est une victoire à la maison. J'ai été au lycée aux Sables. On s’est beaucoup entraîné à Tanchet et ça fait plaisir de gagner ici ! Ce titre est pour Poéti (Norac) qui est malheureusement décédé. On a beaucoup surfé ici ensemble. On s'entraînait toujours ici pour préparer les championnats de France. J'ai bien commencé, trois bonnes vagues d'entrée, bon rythme. J'étais confiant même si un peu stressé sur la fin. »

Alice Lemoigne, championne de France longboard senior dames
« Je suis super contente parce que ce n'était pas si évident malgré tout. La marée montait, il n'y avait vraiment plus beaucoup de vagues donc c’était compliqué au niveau du choix des vagues. En plus de cela, les filles ont un bon niveau, ce n’était pas facile mais ça fait plaisir de voir autant de filles avec un tel niveau. Je suis super contente de remporter cette médaille pour la Réunion et de voir que Maya (Glasenapp) fait deuxième. C’est super important de remporter une médaille d’or et une médaille d’argent pour la Réunion, je suis super fière d’elle ! »

Edouard Delpero, champion de France longboard senior
« Les conditions n’étaient pas les meilleures en toute fin de journée, il y avait de petites vagues avec peu de rythme. Mais je suis content de mes deux premières vagues qui ont suffi à faire le job même ce n’était pas facile. Il faisait presque nuit et les autres ont aussi pris de bonnes vagues. Bravo à tous les compétiteurs d'ailleurs ! Je suis content d’avoir gagné, je suis passé par des hauts et des bas ce mois-ci. C’est la première fois que j'étais dans la course au titre mondial et je me sentais en forme pour gagner la deuxième épreuve (en Californie). J'ai malheureusement commis quelques erreurs et ça n’a pas payé. En tout cas, il y a du monde en longboard en France et ça fait plaisir. Je viens sur les championnats de France pour encourager les jeunes du club à en faire. »


TWITTER 1500x500

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 24 octobre 2021
Évaluer cet élément
(2 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia