Les favoris des championnats de France 2021

HOSSEGOR, FRANCE - OCTOBER 20 : Jorgann Couzinet of France surfing during Round of 96 of the Quilsilver Pro France on October 20, 2021 in Hossegor, France. (Photo by Damien Poullenot/World Surf League)Déjà titré en 2013 et 2014, Jorgann Couzinet est un des grands favoris au titre de champion de France 2021 en surf senior.
(Photo WSL / Damien Poullenot)



Les championnats de France de surf 2021 s’ouvrent ce samedi aux Sables d’Olonne (23-31 octobre). Près de 500 compétiteurs sont attendus dans la quarantaine de catégories du programme. Quelles sont les têtes de séries et qui sont les favoris à la victoire ?



Surf Seniors
Deux des quatre finalistes de la dernière édition sont de la partie. Champion en titre, Gaspard Larsonneur ne défendra pas son titre cette année. Vice-champion en 2019, Thomas Debierre est toujours un outsider de luxe mais pourra-t-il créer une nouvelle surprise ? Les deux têtes de série et favoris pour le titre sont Jorgann Couzinet et Maxime Huscenot, champion en 2018 mais absent en 2019. Les deux Réunionnais viennent d'ailleurs de se hisse au 3e tour du Quiksilver Pro France ce mercredi. Régional de la compétition, Tristan Guilbaud vise un premier titre national et sa science des spots sablais est un plus. Léo-Paul Etienne, Justin Bécret et Mathis Crozon tenteront de créer la surprise, tout comme Tiago Carrique, deuxième de la finale de l'Open de France à Hossegor il y a 10 jours.
La finale de 2019
1. Gaspard Larsonneur (Bretagne)
2. Thomas Debierre (Guadeloupe)
3. Paul-César Distinguin (Nouvelle-Aquitaine)
4. Jorgann Couzinet (La Réunion)

Surf dames Seniors
La championne en titre est excusée. Enceinte de 5 mois, Cannelle Bulard offre un boulevard à Maud Le Car, sa dauphine qui avait été titrée en 2018. D'autant que les deux autres finalistes, Neïs Lartigue et Bahia Frediani, ne sont pas là non plus. Ultra favorite, Le Car devra se méfier des "petites jeunes" Ainhoa Leiceaga, Maëlys Jouault et Jade Magnien. Mais aussi de Nina Reynal, Ana Morau, Kim Véteau ou encore Juliette Brice, de retours aux affaires.
La finale de 2019
1. Cannelle Bulard (La Réunion)
2. Maud Le Car (Guadeloupe)
3. Neïs Lartigue (Nouvelle-Aquitaine)
4. Bahia Frediani (Guadeloupe)

 

Sam Piter Hossegor Surf Club0401 FFSurf LaurentMasurelSam Piter (Photo FFSurf / Laurent Masurel)


Surf Juniors
Les quatre finalistes de 2019 sont désormais en seniors. On aura donc un nouveau champion de France. Qui pourrait être le champion cadet d'il y a deux ans, à savoir Louis Taberre-Allamélou. Le Réunionnais n'a pas fait de compétition cette année en métropole, et si la logique est respectée, on s'attend plutôt à voir le trio landais Sam Piter, Kyllian Guérin, Noa Dupouy, sur le podium. Piter reste d'ailleurs sur un succès probant au Pro Junior de Hossegor la semaine dernière. Attention aussi aux frères de St Barth' Thomas et Noé Lédée, et au Martiniquais Maël Laborde finaliste du Pro Junior landais.
La finale de 2019
1. Teva Bouchgua (Nouvelle-Aquitaine)
2. Justin Bécret (Nouvelle-Aquitaine)
3. Issam Auptel (Guadeloupe)
4. Youri Conradi (Pays de la Loire)

Surf Juniors filles
Même chose que chez les garçons avec aucune finaliste 2019 à l'appel. Aëlan Vaast est la grande favorite même si Juliette Lacome voudra conclure ses années juniors par un titre national. On mettre aussi une pièce sur la Guadeloupéenne Nahia Milhau. Point d'interrogation sur la performance de Hina Conradi. Blessée au genou, on espère qu'elle sera remise pour performer à la maison.
La finale de 2019
1. Bahia Frediani (Guadeloupe)
2. Emma Dubes (Nouvelle-Aquitaine)
3. Maëlys Jouault (Bretagne)
4. Jade Magnien (Nouvelle-Aquitaine)

Surf cadets
On imagine les finalistes minimes de 2019 aux avant-postes pour cette catégorie. Sans Marlon Lamaison, le champion minimes 2019, le Breton Martin Chouraqui et les Aquitains Pierre Lamothe et Hugo Prins seront à surveiller. Tout comme Inigo Madina et Kieren Boudine.
La finale de 2019
1. Louis Taberre-Allamélou (La Réunion)
2. Noé Lédée (Guadeloupe)
3. Kepa Housset (Nouvelle-Aquitaine)
4. Luan Nogues (Nouvelle-Aquitaine)

Surf cadettes
Après leur beau combat en finale minimes 2019, on s'attend à un nouveau duel entre Sarah Leiceaga et Zoe Jaeckin pour le titre cadet. Mais attention à la Guadeloupéenne Eline Beltan et à la Martiniquaise Lise Quenaon.
La finale de 2019
1. Hina Conradi (Pays de la Loire)
2. Juliette Lacome (Nouvelle-Aquitaine)
3. Nahia Milhau (Guadeloupe)
4. Moana Le Coz (Bretagne)

Surf minimes
La relève du surf français est dans cette catégorie. Jay Phipps, Hugo Flori, Aaron Bacon. On attend de voir comme les très jeunes compétiteurs se comporteront pour leurs premiers championnats de France.
La finale de 2019
1. Marlon Lamaison (Nouvelle-Aquitaine)
2. Martin Chouraqui (Bretagne)
3. Pierre Lamothe (Nouvelle-Aquitaine)
4. Hugo Prins (Nouvelle-Aquitaine)

 

Tya Zebrowski1517 FFSurf LaurentMasurelTya Zebrowski (Photo FFSurf / Laurent Masurel)



Surf minimes filles
On attend beaucoup du phénomène Tya Zebrowski. Impressionnante sur les compétitions estivales, elle a tout pour remporter ses premiers championnats de France. Mais assurément, les Clémence Schorsch ou Clara Hirigoyen voudront tout faire pour l'en empêcher.
La finale de 2019
1. Sarah Leiceaga (Nouvelle-Aquitaine)
2. Zoe Jaeckin (Nouvelle-Aquitaine)
3. Lise Quenaon (Martinique)
4. Lilou Rumiel (Nouvelle-Aquitaine)

Longboard Seniors
Comme il y a deux ans, le titre devrait se jouer entre Edouard et Delpero. Le champion de France en titre est tellement au-dessus du lot qu'il lui faudrait avoir oublié de waxer sa planche ou bien qu'il soit malade pour ne pas aller chercher un sixième titre national. En l'absence de Clément Roseyro, Benoît Carpentier, plus à l'aise avec une pagaie à la main, est le challenger numéro un du Basco-Marseillais. Mais attention aux petits jeunes Cornélius Accoch, deuxième en 2019 et Nathan Sadoun. Quatrième en 2019, Aurélien Meynieux a le niveau pour une nouvelle finale.
La finale de 2019
1. Edouard Delpero (Nouvelle-Aquitaine)
2. Cornélius Accoch (Nouvelle-Aquitaine)
3. Clément Roseyro (Nouvelle-Aquitaine)
4. Aurélien Meynieux (La Réunion)

Longboard dames
Comme chez les hommes, il y a une ultra-archi-grandissime favorite. Vice-championne du monde WSL, Alice Lemoigne vient de remporter l'étape prestigieuse de Malibu en Californie. Au-dessus du lot, la Réunionnaise se méfiera quand même de Zoé Grospiron qui reste sur une demi-finale à Malibu, une énorme performance pour la jeune basque. Ophélie Ah-Kouen (2e en 2019) et Camille Tonin (3e) n'étant pas présentes, Maya Glasenapp peut espérer remonter en finale. Dans laquelle on voit bien aussi Marie Chauché.
La finale de 2019
1. Alice Lemoigne (La Réunion)
2. Ophélie Ah-Kouen (La Réunion)
3. Camille Tonin (Bretagne)
4. Maya Glasenapp (La Réunion)

Longboard espoirs
Les deux Bretons Louis Tanguy, champion, et Hugo Tosseti, vice-champion, ne sont plus là car dans la catégorie d'âge supérieure. A Louis Marchiset et Louis Jamet, respectivement 3e et 4e en 2019, de confirmer et d'aller chercher les premières places.
La finale de 2019
1. Louis Tanguy (Bretagne)
2. Hugo Tosseti (Bretagne)
3. Louis Marchiset (Nouvelle-Aquitaine)
4. Louis Jamet (Nouvelle-Aquitaine)

Longboard espoirs filles
La Bretonne Moana Le Coz remet son titre en jeu et le défendra avec âpreté. Camille Tonin devrait être sa plus dangereuse adversaire. On surveillera avec attention la locale Cannelle Lebreton qui voudra faire honneur au club organisateur sur ses vagues.
La finale de 2019
1. Moana Le Coz (Bretagne)
2. Coline Chave (PACA)
3. Zoe Jaeckin (Nouvelle-Aquitaine)
4. Camille Tonin (Bretagne)

 

Yann Salaun (FRA) durant les Championnats de France de Surf 2019 organisés par la Fédération Française de Surf à Plage du Pont d'Or, à Hossegor. Photographié par Antoine Justes, le 26/10/2019.© FFS / we_creative / Antoine Justes - 2019Yann Salaun (Photo FFSurf / We Creative)



Bodyboard Seniors
Les deux têtes de séries sont toujours incertaines : Pierre-Louis Costes et Maxime Castillo sont actuellement aux Canaries. Pas pour du tourisme mais pour l'étape du tour mondial au Fronton et on ne sait pas encore s'ils feront le voyage jusqu'en Vendée. Champion de France en titre, le Breton Yann Salaun défendra son bien. Ce sera sans Laury Grenier (2e en 2019) mais avec Martin Mouradian (3e) et qui entend bien récupérer la couronne qu'il avait posée sur sa tête de 2016 à 2018.
La finale de 2019
1. Yann Salaun (Bretagne)
2. Laury Grenier (La Réunion)
3. Martin Mouradian (Nouvelle-Aquitaine)
4. Mathias Przygoda (Nouvelle-Aquitaine)

Bodyboard dames
Championne en titre, Lisa Labadie a les faveurs des pronostics. On surveillera de près la Réunionnaise Christelle Giust, vainqueur en 2017 et 2018. Janique Hoarau, ancienne des équipes de France et dont le dernier des titres remonte à… 1995, a obtenu une wild card plioir représenter les Pays de la Loire.
La finale de 2019
1. Lisa Labadie (Nouvelle-Aquitaine)
2. Mathie Goujon (Nouvelle-Aquitaine)
3. Christelle Giust (La Réunion)
4. Isabelle Doriotz (Nouvelle-Aquitaine)

Bodyboard juniors
Champion cadet en 2019, le favori pour le titre 2021 est le Vendéen Tugdual Siret. Evoluant sur ses vagues, il aura l'avantage sur le Réunionnais Timothée Denard et le Breton Sacha Panou, les deux autres finalistes en cadets en 2019.
La finale de 2019
1. Ethan Capdeville (Nouvelle-Aquitaine)
2. Nicolas Capony (La Réunion)
3. Leo Schaffer (Nouvelle-Aquitaine)
4. Pierre Tanguy Baste (Nouvelle-Aquitaine)

Bodyboard espoirs filles
Mathie Goujon va-t-elle réussir la passe de deux après son succès de 2019 à Hossegor ? Elle a les atouts pour réussir mais attention à sa copine Mathilde Coudeyrat qui l'a battue en finale du Pro Junior de la Salie voici 10 jours et qui avait déjà été en réussite à Sintra (Portugal) en septembre. Mélissa Lecourt devrait compléter le podium si on se fie aux résultats récents.
La finale de 2019
1. Mathie Goujon (Nouvelle-Aquitaine)
2. Mathilde Arassus (Nouvelle-Aquitaine)
3. Mélissa Lecourt (Nouvelle-Aquitaine)
4. Mila Kirk (Nouvelle-Aquitaine)

Bodyboard cadets
Milo Lautier vise la passe de deux. Après son titre cadet, le Réunionnais espère bien réaliser un nouvel exploit face à Timeo Zaninotto et Enzo Vildina. Il le faudra d'autant que le Vendéen Titouan Pajot, vainqueur en -18 ans au Pro Junior de la Salie voici 15 jours, s'affirme comme un très sérieux client.
La finale de 2019
1. Tugdual Siret (Bretagne)
2. Matteo Cameleyre (Nouvelle-Aquitaine)
3. Timothée Denard (La Réunion)
4. Sacha Panou (Bretagne)

 

ZANINOTTO TIMEO CDF 2018 Landes JOUR4 we creative JUS1303Louka Zaninotto  (Photo FFSurf / We Creative)



Bodyboard minimes
Vice-champion de France en titre, Louka Zaninotto est toujours minimes et entend bien prendre sa revanche sur lui-même puisque ses trois adversaires de 2019 sont désormais cadets. Mais avec Victor Roux, récent vainqueur du Pro Junior de la Salie, Tiago Vimont (2e à la Salie) ou encore Louis Fery, la bagarre s'annonce indécise.
La finale de 2019
1. Milo Lautier (La Réunion)
2. Louka Zaninotto (Nouvelle-Aquitaine)
3. Enzo Vildina (Bretagne)
4. Timeo Zaninotto (Nouvelle-Aquitaine)

Bodyboard drop knee Seniors
En l'absence des Réunionnais Amaury Lavernhe, Fabien Thazar et Yves de Lapelin Dumont, Martin Mouradian n'a guère de challenger à son niveau. Le Guadeloupéen de la Salie devra conserver son trône, lui qui vise aussi le titre en prone, comme il l'avait fait en 2016 et 2018. Morgan le Quellec et Nicolas Padois devraient atteindre la finale. On retrouvera avec bonheur Olivier Marimoutou, seul représentant réunionnais chez lesquels le drop knee est une religion.
La finale de 2019
1. Martin Mouradian (Nouvelle-Aquitaine)
2. Nicolas Padois (Nouvelle-Aquitaine)
3. Mathias Przygoda (Nouvelle-Aquitaine)
4. Jean-Yves Papin-Lepine (Nouvelle-Aquitaine)

Bodysurf Seniors
Lucas Espil absent, 2021 sera-t-elle l'année d'Arthur Picard ? Après son énorme perf à Pipeline l'an dernier : deuxième derrière l'homme poisson Mike Stewart, on pourrait dire qu'il n'y a pas photo. Mais les deux autres finalistes de la dernière édition, Matthias Hegoas et Nathan Lehoux, sont eux aussi présents en Vendée. En plus de l'éternel Jonathan Despergers.
La finale de 2019
1. Lucas Espil (Nouvelle-Aquitaine)
2. Arthur Picard (Nouvelle-Aquitaine)
3. Matthias Hegoas (Nouvelle-Aquitaine)
4. Nathan Lehoux (Nouvelle-Aquitaine)

Bodysurf dames Seniors
Nina Anaïs Lamotte a une grosse avance sur ses poursuivantes et alors que le tableau des France 2021 est ouvert à quatre féminines, elle a de grandes chances de conserver son titre. Aucune des trois finalistes de 2021 ne sera aux Sables d'Olonne. Tout est ouvert derrière Lamotte.
La finale de 2019
1. Nina Anaïs Lamotte (Nouvelle-Aquitaine)
2. Léa Novion (Nouvelle-Aquitaine)
3. Emmanuelle Masurel (Nouvelle-Aquitaine)
4. Sakhina Bargach (Nouvelle-Aquitaine)

Bodysurf espoirs
Les quatre finalistes de l'édition précédente ne sont plus là. Aux "petits jeunes" de prendre les places. Charles Valet, Niels Schorsch ou encore Paco Junca Iturriaga sont partis les favoris au titre.
La finale de 2019
1. Adrien Burges (Nouvelle-Aquitaine)
2. Alex Schorsch (Nouvelle-Aquitaine)
3. Xan Amestoy (Nouvelle-Aquitaine)
4. Tiago de Oliveira (Pays de la Loire)

 

CARPENTIER BENOIT CDF 2018 Landes JOUR3 we creative JUS0771Benoit Carpentier  (Photo FFSurf / We Creative)



Stand Up Paddle surfing seniors
Clément Roseyro absent, Benoît Carpentier a un boulevard devant lui. Le champion du monde en titre est le grand favori de cette édition à moins que Martin Vitry, membre des équipes de France de Sup Race, ne parvienne à mettre en pratique ses heures de surf passées du côté de Soustons cet été. Julien Bouyer et Alexis Deniel, finalistes en 2019, ne sont pas là non plus.
La finale de 2019
1. Clément Roseyro (Nouvelle-Aquitaine)
2. Julien Bouyer (Nouvelle-Aquitaine)
3. Benoit Carpentier (Bretagne)
4. Alexis Deniel (Bretagne)

Stand Up Paddle surfing dames
On espérait (re)voir Caroline Angibaud qui plus est sur ses vagues. La Vendéenne est bel et bien à la retraite. Quant aux trois premières de la dernières éditions, Delphine Beauchet Macaire, Camille Tonin et Tiphaine Maillard, elles ne sont pas au line up de départ. Autant dire que Marine Kerdreux, la finaliste de 2019, apparaît comme la favorite au titre.
La finale de 2019
1. Delphine Beauchet Macaire (Nouvelle-Aquitaine)
2. Camille Tonin (Bretagne)
3. Tiphaine Maillard (La Réunion)
4. Marine Kerdreux (Bretagne)

Kneeboard
On prend les mêmes et on recommence. Deux ans après l'énorme surprise qu'il avait créé en s'imposant à Hossegor, Jonathan Despergers espère bien conserver son titre. Le lifeguard émérite parviendra-t-il seulement à battre une seconde fois l'archi favori basque Jérôme Blanco qui vise un 8e titre national ? A noter que le kneeboard est la seule discipline totalement inclusive et mixte avec la participation de Maixi Cabanne, membre des équipes de France de para surf, et d'Anne Milochau, la régionale des championnats.
La finale de 2019
1. Jonathan Despergers (Nouvelle-Aquitaine)
2. Jérôme Blanco (Nouvelle-Aquitaine)
3. Norbert Sénescat (La Réunion)
4. Julen Marticonera (Nouvelle-Aquitaine)

 

CRISTOL CDF19 FFS HOSSGEOR 261019 WE CREATIVE ARRIETA ARR 3849Axel Cristol  (Photo FFSurf / We Creative)



Skimboard
Axel Cristol va-t-il réussir un deuxième quadruplé consécutif après celui de 2012-2015, il reste sur trois titres nationaux de suite. Tristan Lamy, le seul qui l'a battu en 8 éditions n'est pas là. Beryl Besseau, son dauphin, apparait comme l'outsider de luxe. Mais attention à Mathieu Le Guen qui a gagné l'Open de France à Bidart la semaine dernière.
La finale de 2019
1. Axel Cristol (Nouvelle-Aquitaine)
2. Beryl Besseau (Nouvelle-Aquitaine)
3. Franck David (Nouvelle-Aquitaine)
4. Romain Fraigneau (Nouvelle-Aquitaine)

Surf Tandem
Mathilde Arassus et Nicolas Padois défendront leur titre face aux grands favoris Rico Leroy et Sarah Burel absents en 2019. Quand les premiers viseront la passe de deux, le duo champion du monde tentera de glaner une 12e titre national. Carole et Mickaël Kaminski sont assurés de monter sur le podium puisque pour l'heure trois couples sont inscrits.
La finale de 2019
1. Mathilde Arassus et Nicolas Padois (Nouvelle-Aquitaine)
2. Carine et Mickaël Kaminski (Nouvelle-Aquitaine)
3. Eie Rose Turrell et Stéphane Biraud (Nouvelle-Aquitaine)
4. Camille Tonin et Anselme Lejeune (Bretagne)

Para Surf prone 1 Messieurs
Champion en titre, le Breton Xavier Vaupré est confirmé et sera le favori logique. Son dauphin Pierre Pochat est absent et Stéphane Courteheuse, 3e en 2019, a l'occasion de prendre la 2e place.
La finale de 2019
1. Xavier Vaupré (Bretagne)
2. Pierre Pochat (Nouvelle-Aquitaine)
3. Stéphane Courteheuse (Nouvelle-Aquitaine)

Para Surf prone 2 Seniors
Katelle Michler-Roppert s'était imposée dans une finale à trois mixte, il y a deux ans. Elle avait terminé devant Cédric Montagney et Vincent Maugenest. La Bretonne est de retour, comme ses dauphins. Bis repitita ?
La finale de 2019
1. Katelle Michler-Roppert (Bretagne)
2. Cédric Montagney (Nouvelle-Aquitaine)
3. Vincent Maugenest (Bretagne)

Para Surf stand 1 dames
Vice-championne de France, la Bretonne Morgane Guyader serait apparemment seule dans sa catégorie cette année.
La finale de 2019
1. Laura Domingues (Nouvelle-Aquitaine)
2. Morgane Guyader (Bretagne)
3. Chloé Magrino (Nouvelle-Aquitaine)

Para Surf stand 2 messieurs
Vainqueur des championnats en 2018 et 2019, le Vendéen Philippe Naud est un des meilleurs para surfeurs français et du monde. Il sera d'ailleurs en Californie dans 5 semaines pour les Mondiaux où il a une médaille d'argent à défendre.
La finale de 2019
1. Philippe Naud (Pays de la Loire)
2. Manoel Bourdenx (Nouvelle-Aquitaine)

Para Surf stand 3 Seniors
En l'absence d’Éric Dargent qui tourne un film à Tahiti et prépare les Mondiaux de décembre en Californie, Virginie Loupe apparaît comme sa successeur au titre.
La finale de 2019
1. Eric Dargent (PACA)
2. Virginie Loupe (Nouvelle-Aquitaine)

DASILVA THOMAS PARASURF CDF19 FFS HOSSGEOR 251019 WE CREATIVE ARRIETA ARR 3201Thomas Dasilva  (Photo FFSurf / We Creative)



Para Surf Déficient visuels
Thomas Silva, le champion 2019, remet son titre en jeu et part avec une longueur d'avance sur Emmanuel Dubrana et Lou Méchiche, ses dauphins en 2019.
La finale de 2019
1. Thomas Dasilva (Nouvelle-Aquitaine)
2. Emmanuel Dubrana (Bretagne)
3. Lou Mechiche (Nouvelle-Aquitaine)

Para Surf adapté situation d'autisme +14 ans
Triple champion en titre, le Guadeloupéen Peyo Milhau est assurément le meilleur dans sa catégorie. Il vise la passe de quatre et sa bonne humeur communicative en font un sérieux client.
La finale de 2019
1. Peyo Milhau (Guadeloupe)
2. Ethan Vigreux (Nouvelle-Aquitaine)
3. Bruno Gouaichault (Nouvelle-Aquitaine)
4. Christopher Munier (Nouvelle-Aquitaine)

 

 TWITTER 1500x500

Dernière modification le : 21 octobre 2021
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia