CT : 7 Français à Hossegor !

CT : 7 Français à Hossegor !  © FFSurf, WSL/Laurent Masurel, WSL/Damien Poullenot

Sept surfeurs tricolores participent cette année au Quik Pro et Roxy Pro France (3-14 octobre) dont le top départ sera donné dans de belles conditions ce mercredi sur le spot des Culs Nus à Hossegor. Il s'agit du record de participation, à égalité avec 2009 où il n'y avait que la catégorie messieurs.
Cette 17e édition se déroulera en hommage à Pierre Agnès, le Pdg de Quiksilver disparu en mer en début d'année.



Aux quatre pensionnaires de l'élite que sont Johanne Defay, Michel Bourez, Jérémy Florès et Joan Duru, viennent s'ajouter la remplaçante de luxe Pauline Ado et les wild cards Jorgann Couzinet et Vahine Fierro. Ce qui nous fait un Français de plus que l'an passé, mais ne fait pas oublier l'absence d'invités français au Air Show (5-10 octobre) qui va se tenir en parallèle.
Bourez et Florès sans pression
Mais revenons au CT et à cette 17e édition du Quik Pro France. Quasi assurés d'être dans l'élite la saison prochaine, Michel Bourez (n.10) et Jérémy Florès (n.13) vont pouvoir surfer l'esprit libéré. Le duo peut toutefois viser le Top 10 mondial et une perf à Hossegor les mettrait dans de bonnes conditions avant Peniche (Portugal) et surtout Pipeline, dont ils sont les deux derniers vainqueurs. Trois fois quart de finaliste dans les Landes, le Tahitien Bourez a la clef pour capitaliser sur le beach break français. C'est plus compliqué pour le Réunionnais, toujours aussi à l'aise en free surf entre la Gravière et les Culs Nus, moins avec le lycra. Le clan Florès au grand complet (père, mère, soeur, compagne, enfant…) et le détachement de la paternité qui l'enveloppe désormais peuvent faire tourner les rollers dans le bons sens. Demi-finaliste à Tahiti en août, sa seconde maison, Florès a prouvé qu'il pouvait aussi aller très loin dans de petites conditions.
Duru doit performer
ce1a452c6537182752194957140c833bPour Joan Duru, qui avait atteint le 5e tour l'an passé, la mission est hautement plus périlleuse. Le Landais, 34e mondial, n'a plus le choix : il lui faut cartonner à domicile pour espérer remonter dans les 22 et enfin passer de l'autre côté du cut. Duru sait qu'il lui faudra cravacher au Portugal et à Hawaii, même en cas de succès à Hossegor. Son attaque de dos, sa science des tubes, son aisance dans le gros et le soutien du public doivent le porter.
Couzinet première
Wild card WSL du contest français en qualité de meilleur français sur le QS (n.8), Jorgann Couzinet sera à suivre de très près sur le premier CT de sa carrière. Le Réunionnais qui jouera sa qualification à Hawaii au cours des prochaines semaines, va pouvoir goûter à l'élite du surf mondial. Celui qui n'a jamais caché son désir de rejoindre le CT va pouvoir juger de son niveau aux côtés des meilleurs mondiaux.
Le public derrière Defay
5f474212963b57f2a73c380cc3e1fb87Johanne Defay est assurément l'étendard du surf féminin. La n.6 mondiale, vainqueur à Bali en juin dernier, a le surf pour s'imposer dans les Landes. Si le Roxy Pro France se refuse à elle depuis quatre ans, si elle n'a plus atteint les phases finales et si sa demi en 2015 semble déjà loin, la Réunionnaise figure au rang des favorites pour la couronne landaise. Nul doute que le public jouera là aussi le rôle d'accélérateur de motivation. Déjà appelé à Saquarema en mai pour le Rio Pro (13e) et en juillet pour l'US Open (9e), Pauline Ado fera une nouvelle pige cette année. A 27 ans, la Basque participera à son 7e Roxy Pro sur lequel sa meilleure perf est une demi-finale en 2011.
Pour la jeune tahitienne (18 ans), la belle histoire continue après son titre de championne du monde junior WSL en début d'année et sa 9e place à Pantin le mois dernier. Invitée par son sponsor, Vahine Fierro fera, comme Couzinet, sa toute première apparition sur un CT.


Le Brésil, le Brésil, le Brésil
81a7c9e3c8a30d6dc89e35621db23a29Le CT français sera l'occasion de suivre au plus près le duel que se livre depuis plusieurs mois les deux Brésiliens Filipe Toledo et Gabriel Medina, séparés d'un peu plus de 4.000 points à trois étapes du final. Vainqueur des deux dernières compétitions à Tahiti et au Surf Ranch de Kelly Slater, Medina a l'ascendant psychologique sur Toledo. Déjà triple vainqueur à Hossegor et tenant du trophée, il est en lice pour égaler le record de Mick Fanning désormais à la retraite. Derrière, Julian Wilson (Australie) et Italo Ferreira (Brésil) semblent déjà trop loin pour se livrer à la course au titre.
Pour rappel, les sept derniers vainqueurs d'un CT sont tous… Brésiliens!


Gilmore pour le record
be2081e5da259dfc5c7e4e605da7843dA Hossegor, l'Australienne Stephanie Gilmore (30 ans) a une première occasion d'être sacrée championne du monde pour la 7e fois de sa carrière. Un record (que détient sa compatriote Layne Beachley) derrière lequel elle glisse depuis quatre ans. Vainqueurs de trois compétitions cette année, Gilmore est en position de force même si l'Américaine Lakey Peterson peut encore contrarier ses plans.
Double tenante du trophée, l'Hawaïenne Carrissa Moore, vainqueur au Ranch le mois dernier, est intraitable sur les vagues landaises et vise un triplé consécutif inédit.
A noter que cette édition 2018 du Pro France est marquée par l'absence de John John Florence. Blessé au genou à Bali, le double champion du monde en titre est out pour le reste de la saison. Blessé depuis JBay (juillet), Kelly Slater est revenu à la compétition sur sa vague artificielle (3e) mais a confié être trop juste pour la France et le Portugal (!). Enfin, la championne du monde en titre australienne Tyler Wright est elle aussi forfait tout comme la Brésilienne Silvana Lima.



LE SPOT
Après la Gravière l'année dernière, la direction de compétition a retenu le spot des Culs Nus pour cette édition 2018. Un choix par défaut puisque les banc de sable landais ne sont pas extraordinaires cette année.

LIVE
Le Quik Pro France et le Roxy Pro France sont à suivre en direct sur
- le site de la WSL : wsl.com
- RMC Sport : la chaîne française officielle du CT


LES TABLEAUX DU ROUND 1

Messieurs
COUZINET DSC0799Série 1 : Jordy Smith (AFS), Ezekiel Lau (Haw), Matt Wilkinson (Aus)
Série 2 : Owen Wright (Aus), Sebastian Zietz (Haw), Joan Duru (Fra)
Série 3 : Italo Ferreira (Bré), Yago Dora (Bré), Keanu Asing (Haw)
Série 4 : Julian Wilson (Aus), Frederico Morais (Por), Wiggolly Dantas (Bré)
Série 5 : Gabriel Medina (Bré), Tomas Hermes (Bré), Ryan Callinan (Aus)
Série 6 : Filipe Toledo (Bré), Connor O'Leary (Aus), Jorgann Couzinet (Fra)
Série 7 : Wade Carmichael (Aus), Adriano de Souza (Bré), Miguel Pupo (Bré)
Série 8 : Kolohe Andino (USA), Adrian Buchan (Aus), Ian Gouveia (Bré)
Série 9 : Kanoa Igarashi (Jap), Michael Rodrigues (Bré), Pat Gudauskas (USA)
Série 10 : Michel Bourez (Tah), Griffin Colapinto (USA), Jesse Mendes (Bré)
Série 11 : Mikey Wright (Aus), Conner Coffin (USA), Michael February (AFS)
Série 12 : Jérémy Florès (Fra), Willian Cardoso (Bré), Joel Parkinson (Aus)
Dames
Série 1 : Caroline Marks (USA), Nikki Van Dijk (Aus), Bronte Macaulay (Aus)
Série 2 : Carissa Moore (Haw), Coco Ho (Haw), Paige Hareb (NZL)
Série 3 : Stephanie Gilmore (Aus), Sage Erickson (USA), Vahine Fierro (PYF)
Série 4 : Lakey Peterson (USA), Courtney Conlogue (USA), Pauline Ado (Fra)
Série 5 : Tatiana Weston-Webb (Haw), Malia Manuel (Haw), Macy Callaghan (Aus)
Série 6 : Johanne Defay (Fra), Sally Fitzgibbons (Aus), Keely Andrew (Aus)



CALENDRIERS 2018

Messieurs
Quiksilver Pro Gold Coast, Australie : Julian Wilson (Australie)
Rip Curl Pro Bells Beach, Australie : Italo Ferreira (Brésil)
Oi Rio Pro (Saquarema), Brésil : Filipe Toledo (Brésil)
Corona Bali Protected (Keramas), Indonésie : Italo Ferreira (Brésil)
Margaret River/Uluwatu CT, Australie/Indonésie : Willian Cardoso (Brésil)
Corona Open J-Bay, Afrique du sud : Filipe Toledo (Brésil)
Tahiti Pro Teahupoo, Tahiti : Gabriel Medina (Brésil)
Surf Ranch Pro (Californie), États-Unis : Gabriel Medina (Brésil)
Quiksilver Pro France (Landes), France : 3 - 14 octobre
MEO Rip Curl Pro Portugal, Peniche : 16 - 27 octobre
Billabong Pipe Masters, Oahu, Hawaii : 8 - 20 décembre

Dames
c236a5184b369f951e4a92a7e4729860Roxy Pro Gold Coast, Australie : Lakey Peterson (USA)
Rip Curl Pro Bells Beach, Australie : Stephanie Gilmore (Aus)
Oi Rio Pro (Saquarema), Brésil : Stephanie Gilmore (Aus)
Corona Bali Protected (Keramas), Indonésie : Lakey Peterson (USA)
Margaret River/Uluwatu CT, Australie/Indonésie : Johanne Defay (Fra)
Corona Open J-Bay, Afrique du Sud : Stephanie Gilmore (Aus)
Vans US Open of Surfing (Californie), USA : Courtney Conlogue (USA)
Surf Ranch Pro (Californie), USA : Carissa Moore (Haw)
Roxy Pro France (Landes), France : 3 - 14 octobre
Hawaii Women's Pro, Maui : 25 novembre - 6 décembre


CLASSEMENTS

Messieurs
1. Filipe Toledo (Brésil) 49 785 pts
2. Gabriel Medina (Brésil) 45 685 pts
3. Julian Wilson (Australie) 37 125 pts
4. Italo Ferreira (Brésil) 31 825 pts
5. Owen Wright (Australie) 29 485 pts
...
10. Michel Bourez (France) 24 370 pts
13. Jérémy Florès (France) 21 610 pts
34. Joan Duru (France) 7 885 pts
Dames
1. Stephanie Gilmore (Australie) 61 175 pts
2. Lakey Peterson (USA) 54 260 pts
3. Tatiana Weston-Webb (Brésil) 41 415 pts
4. Carissa Moore (Hawaii) 41 235 pts
5. Caroline Marks (USA) 37 000 pts
6. Johanne Defay (France) 36 540 pts

 

 

Dernière modification le : 02 octobre 2018
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz