CT : Joan Duru finaliste au Portugal

CT : Joan Duru finaliste au Portugal  © WSL/Damien Poullenot et Laurent Masurel

Le Français a obtenu le meilleur résultat de sa carrière en se hissant en finale du Meo Rip Curl Pro de Peniche, samedi au Portugal. Après avoir notamment éliminé deux prétendants au titre mondial Filipe Toledo (Bré, n.2 mondial) et Julian Wilson (Aus, n.3 mondial), Joan Duru (29 ans) s'est incliné 15,93 - 10,77 face à Italo Ferreira (Bré, n.4 mondial), lequel remporte sa 3e victoire cette saison. Duru est désormais 23e au classement général et peut encore croire au maintien.


Supertubos aura dnc souri à Joan Duru quant toutes les étapes du CT 2018, hormis Uluwatu (9e), s'était refusé à lui. Aux dernières places du classement mondial après cette année calamiteuse où le Landais n'a rien perdu de son surf puissant et technique, mais ratée peu le wagon du 3e tour à de trop nombreuses reprises, le maintien pour une troisième année dans l'élite semblait très compromise.
Le maintien à portée de main
C'était avant le Portugal et cette fantastique chevauchée jusqu'en finale. Pour entrer dans le Top 22, automatiquement maintenu d'une saison à l'autre, Duru devant gagner à Supertubos. Il s'en est approché après avoir sorti Toledo au 3e tour, Wislson en quarts et Owen Wright (Aus, n.6) en demi. Opposé à Ferreira, le Landais a pourtant très bien débuté avec un backside magique sur une jolie droite (7 pts). Mais n'a rien pu faire quant le Brésilien a enchaîné deux gros scores pour des airs solides sur deux belles gauches. A la recherche d'un 8,93 pts pour s'imposer, Duru a attendu en vain durant les 12 dernières minutes que l'océan lui fasse cadeau d'une dernière vague. Las.
duru j2942PRT18masurel mmRendez-vous à Pipeline
Ce résultat lui permet toutefois de passer de la 31e à la 23e place mondial. Le voici désormais à une longueur du maintien qui semblait encore trop loin il y a quelques heures. Il reste désormais une dernière étape : Pipeline, à Hawaii, du 8 au 20 décembre. Duru devra attendre au minimum le 4e tour pour se maintenir.
C'est à Hawaii que se jouera l'épilogue de la saison 2018, c'est à Pipeline que l'on connaître le nouveau champion du monde. Gabriel Medina est passé près d'une seconde étoile en chutant en demi face à Ferreira. Un succès à Supertubos et il était champion puisque Duru avait balayé ses deux seuls rivaux dans la course au titre, Toledo et Wilson. Il n'empêche que Medina dispose désormais de près de 5000 points d'avance et, sauf catastrophe, sera couronné dans quelques semaines dans le Pacifique.
Bourez top 9
De son côté, Michel Bourez retrouve le Top 10 mondial après son beau parcours portugais. Le Tahitien s'est hissé en quarts de finale où il a été stoppé par Ferreira. Le voici n.9. Bien parti, Jérémy Florès s'est quant à lui arrêté dès le 3e tour non sans avoir pris le plus gros pipe out de la compétition en dégringolant d'une montagne d'eau de 3m, sur le dos et tête en bas. Actuel 16e, le Réunionnais arrive à Pipeline sans trop de pression. C'est tout ce qu'il lui faut, lui qui s'était imposé l'an dernier en mystifiant John John Florence dans les dernières secondes de la finale.



MEO Rip Curl Pro
Finale
1. Italo Ferreira (Bré) 15.93
2. Joan Duru (Fra) 10.77
Demi-finales
DF 1 : Italo Ferreira (Bré) 16.47 bat Gabriel Medina (Bré) 14.73
DF 2 : Joan Duru (Fra) 13.60 bat Owen Wright (Aus) 12.00
Quarts de finale :
QF 1 : Italo Ferreira (Bré) 16.10 bat Michel Bourez (PyF) 5.20
QF 2 : Gabriel Medina (Bré) 16.16 bat Matt Wilkinson (Aus) 11.03
QF 3 : Joan Duru (Fra) 11.57 bat Julian Wilson (Aus) 5.10
QF 4 : Owen Wright (Aus) 11.17 bat Kanoa Igarashi (Jap) 4.60


CLASSEMENT GÉNÉRAL
medina g2656PRT18masurel mm1. Gabriel Medina (Bré) 56,190 pts
2. Julian Wilson (Aus) 51,450 pts
2. Filipe Toledo (Bré) 51,450 pts
4. Italo Ferreira (Bré) 43,070 pts
5. Owen Wright (Aus) 35,570 pts
...
9. Michel Bourez (PYF) 29,115 pts
16. Jérémy Florès (Fra) 23,275 pts
23. Joan Duru (Fra) 16,930 pts


LE CALENDRIER
11 - 22 mars : Quik Pro Coast, Australie (Julian Wilson, Australie)
28 mars - 8 avril : Rip Curl Pro Bells Beach, Australie (Italo Ferreira, Brésil)
10 - 19 mai : Oi Rio Pro, Brésil (Filipe Toledo, Brésil)
27 mai - 9 juin : Bali Pro, Indonésie (Italo Ferreira, Brésil)
7-9 juin : Uluwatu CT, Bali (Willan Cardoso, Brésil)
2 - 13 juillet : Corona Open J-Bay, Afrique du Sud (Filipe Toledo, Brésil)
10 - 21 août : Tahiti Pro Teahupo'o, Tahiti (Gabriel Medina, Brésil)
5 - 9 septembre : Surf Ranch Lemoore, Etats-Unis (Gabriel Medina, Brésil)
3 - 14 octobre : Quik Pro France, France (Julian Wilson, Australie)
16 - 27 octobre : Meo Rip Curl Pro Portugal, Portugal (Italo Ferreira, Brésil)
8 - 20 décembre : Billabong Pipe Masters, Hawaii

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

 ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France BleuLogo mycoachsport noir