Defay y est presque, pas Ado

Defay y est presque, pas Ado  © Photo ASP/Masurel

Cinquième à Cascais ce week-end, Johanne Defay a quasiment assuré son maintien parmi l'élite pour 2015. Pas Pauline Ado, qui devra réaliser un exploit lors de la dernière étape à Hawaii ou se re-qualifier via le circuit WQS d'ici la fin de la saison.

 

Pour la cinquième fois consécutive, Johanne Defay s'est hissée en quarts de finale d'une compétition du circuit WCT. Mais contrairement à Trestles et Hossegor où elle avait été jusqu'en demies, la Française s'est cette fois arrêtée là, comme à Fidji et l'US Open. Éliminée non sans avoir démérite par l'Australienne Tyler Wright, vainqueur du Roxy Pro voici une semaine, et que Defay avait pourtant battue au tour 3 non éliminatoire.

Son destin sous la planche

Il n'empêche, cette nouvelle performance de la jeune surfeuse de la Réunion lui permet de consolider sa 8e place au classement mondial et de se rapprocher un peu plus de son objectif : le maintien. Mathématiquement, elle n'y est pas encore. Mais il faudrait un concours de circonstances très défavorable pour qu'elle sorte du Top 10 et qu'elle soit rétrogradée en WQS.
Au classement actuel de l'ASP, il a déjà été défalqué le moins bon résultat de chaque surfeuse, auquel on retranchera après Hawaii (22 nov. - 6 déc.) le second moins bon pour déterminer le total général de chacune et, donc, le ranking définitif. On vous laisse donc faire les calculs et les nombreuses possibilités mais disons pour faire simple que Defay a son destin sous la planche. Un nouveau quart de finale la qualifierait sans avoir à se soucier de ce qui se passe derrière elle. 

Ado va filer au Brésil 

Pour Pauline Ado, actuellement 14e et éliminé au RD 4 à Cascais, c'est tout l'inverse. La cinquième saison au sein de l'élite et loin d'être assurée. Elle passerait par une performance unique, au minimum une demi-finale, tout en espérant une cascade de mauvaises places pour les quatre surfeuses la précédant. Bref, l'avenir de l'Hendayaise est à ce jour conditionné par sa fin de saison sur le circuit WQS.
Elle y occupe à ce jour la 11e place, alors que les seuls 6 premières sont qualificatives pour le CT version 2015. Hormis Laura Enever (10e du CT) peut libérer une place mais quoi qu'il en soit, Ado devra s'arracher sur le dernier 5 star de la saison, dans dix jours au Brési, et dans la foulée sur le dernier 4 star également au Brésil,  pour espérer un petit miracle. A ce stade, deux finales y sont impératives. 

 

 

Cascais Women’s Pro 

Finale

1 - Stephanie Gilmore (AUS) 15.36

2 - Sally Fitzgibbons (AUS) 14.44

Demi-finales

Série 1: Sally Fitzgibbons (AUS) 17.04 def. Malia Manuel (HAW) 15.47

Série 2: Stephanie Gilmore (AUS) 15.60 def. Tyler Wright (AUS) 14.50

Quarts de finale

Série 1: Malia Manuel (HAW) 11.66 def. Carissa Moore (HAW) 11.10

Série 2: Sally Fitzgibbons (AUS) 15.87 def. Courtney Conlogue (USA) 12.30

Série 3: Tyler Wright (AUS) 14.23 def. Johanne Defay (FRA) 7.83

Série 4: Stephanie Gilmore (AUS) 13.67 def. Lakey Peterson (USA) 13.50

 

Classement WCT

1. Stephanie Gilmore (Aus) 64,200 pts

2. Sally Fitzgibbons (Aus) 60,700 pts

3. Tyler Wright (Aus) 59,400 pts

4. Carrissa Moore (Haw) 56,600 pts

5. Malia Manuel (Haw) 43,600 pts

6. Lakey Peterson (USA) 38,850 pts

7. Bianca Buitendag (AfS) 35,600 pts

8. Johanne Defay (Fra) 35,400 pts

9. Courtney Conlongue (USA) 32,150 pts

10. Laura Enever (Aus) 30,550 pts

11. Dimity Stoyle (Aus) 29,550 pts

12. Coco Ho (Haw) 27,200 pts

13. Nikki Van Dijk (Aus) 25,550 pts

14. Pauline Ado (Fra) 23,600 pts

 

CALENDRIER

WCT

22 nov. - 6 déc. : Target Maui Pro, Honolua bay, Hawaii

WQS

18-23 octobre : Oceano Santa Catarina Pro14, Brésil (5-star)

27 oct. - 2 nov. : Mahalo Surf Eco, Itacare, Brésil (4-star)

13-16 novembre : Maui and Sons Woman's Pro, Pnta Lobos, Chili (3-star)

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia