Dénouement à Pipeline

Dénouement à Pipeline  © Photo ASP

Dernière compétition de la saison 2014, le Billabong Pipeline Masters qui débute ce lundi à Hawaii (8-20 décembre) va consacrer 3 surfeurs : le « maître » du Pipe, le vainqueur de la Triple Crown et le champion du monde ASP. Des vagues énormes sont attendues sur le North Shore au cours des dix jours à venir !

 

Pour Jérémy Florès, seul surfeur de la Fédération Française sur le World Tour cette année, et l’année prochaine encore, il s’agira de boucler l’année en tentant de réaliser une performance. Le Réunionnais a vécu la pire saison de sa carrière (33e place avant Pipeline) et n’a jamais dépassé le Rd 3 sur les 10 compétitions disputées cette saison (9 en ce qui le concerne puisqu'il était suspendu à Teahupoo en août).

Unique Français à s’être imposé à Pipeline, en 2010, Florès surfera l’esprit apaisé car il a déjà sa qualification en poche. Celle-ci n’est pas encore officielle mais avec une 11e place au QS, et trois surfeurs du CT devant lui, il faudrait un cataclysme hautement improbable pour qu’il ne soit pas maintenu. Du genre : Filipe Toledo (Bré) perd au Rd2, les six derrière le Brésilien au ranking WT vont au moins au Rd5 et Aritz Aranburu (Esp) ou Dion Atkinson (Aus) gagne le Pipe Masters. 

Florès doit retrouver le plaisir

Bref, espérons plutôt voir Florès retrouver du plaisir dans son surf en compétition. Maître du tube, que ce soit à Backdoor ou Pipeline, il a la technique et l’engagement pour faire parler la poudre sur le break le plus célèbre de la planète surf. Ah oui, même si Florès gagne un second titre à Pipe, il n’entrera pas dans le Top 22 (!). Mais sera bien requalifié par le QS, ce circuit sur lequel nombre de spécialistes estimaient sont surf trop classique pour y avoir des résultats face aux jeunes loups.  
Par contre, sa 3e place à Haleïwa le mois dernier sur le Reef Hawaiian Pro (ASP Prime), lui permet d’occuper la 6e place du classement de la Triple Crown et, même si Dusty Payne (Haw) est (très) loin devant, de continuer à rêver de ce trophée.

Bourez, le Top 5 et la Triple Crown

Un autre Français a gros à jouer à Pipeline : Michel Bourez. Actuel 5e du classement mondial, le Tahitien veut conserver son rang et peut, même, l’améliorer. Auparavant, le meilleur ranking de Bourez avait été une 6e place en 2011. En pleine forme, et surtout très à l’aise dans la puissance du Pacifique Nord, le Polynésien vient de s’imposer à Sunset (vendredi), lors du dernier ASP Prime de la saison.
Ce qui lui permet de croire, bien plus que Florès, en ses chances de soulever le trophée de la Triple Crown d'ici la fin du Billabong Pipe Masters. Deuxième de ce classement derrière Payne (lire plus bas), Bourez serait bien inspiré de rééditer sa performance de 2011 (3e place). 
Au regard des prévisions, une succession de swells massifs va toucher le North Shore à partir de ce lundi. Des vagues de 8-10 pieds devraient permettre d'ouvrir le bal avant l'arrivée de monstres de 12-15 pieds.

 

Un fauteuil (de champion du monde) pour trois

Enfin, et comme l’an dernier, le titre mondial 2014, qui semblait promis au Brésilien Gabriel Medina, n’a pas encore choisi son surfeur, ni son pays. Mick Fanning (Aus) et dans une moindre mesure Kelly Slater (USA) peuvent encore le ravir. Si Fanning peut croire en ses chances, Slater devra compter sur un petit miracle.

Les scénarios pour le titre mondial 2014

- Si Gabriel Medina termine 3e ou 5e du Billabong Pipe Masters, Mick Fanning doit gagner pour être champion du monde. Kelly Slater ne peut pas gagner.

- Si Gabriel Medina termine 9e, Mick Fanning doit aller en finale pour être champion du monde. Kelly Slater ne peut pas gagner.

- Si Gabriel Medina termine 13e ou 25e, Mick Fanning doit aller en demi-finales pour être sacré champion du monde à condition que Kelly Slater ne s'impose pas ; Si Fanning va en quarts de finale, et que Kelly Slater ne s'impose pas, il disputera disputer un « surf off » (un man on man exceptionnel) vs Medina. 

- Si Gabriel Medina termine 13e ou 25e, Kelly Slater doit gagner pour être champion du monde, sauf si Mick Fanning va en finale.

 

Live sur l’ASP : http://www.aspworldtour.com/events/2014/mct/730/billabong-pipe-masters

Live à la télé : http://www.mcsextreme.fr

Call à 18h30 françaises chaque jour

 

LE PROGRAMME
Billabong Pipe Masters 

Trials - Round 1 

Heat 1 : Keanu Asing (HAW), Kalani David (HAW), Danny Fuller (HAW), Shane Dorian (HAW)

Heat 2 : Ezekiel Lau (HAW), Alex Smith (HAW), Jamie O’Brien (HAW), Olamana Eleogram (HAW)

Heat 3 : Ian Walsh (HAW), Kai Barger (HAW), Sunny Garcia (HAW), Reef McIntosh (HAW)

Heat 4 : Granger Larsen (HAW), Kaimana Jaquias (HAW), Seth Moniz (HAW), Ricardo dos Santos (HAW)

Heat 5 : Torrey Meister (HAW), Joshua Moniz (HAW), Billy Kemper (HAW), Kalani Chapman (HAW)

Heat 6 : Joel Centeio (HAW), Kiron Jabour (HAW), Kaito Kino (HAW), Makai McNamara (HAW)

Heat 7 : Tanner Hendrickson (HAW), Gavin Gillette (HAW), Hank Gaskell (HAW), Nathan Florence (HAW)

Heat 8 : Mason Ho (HAW), Pancho Sullivan (HAW), Dylan Goodale (HAW), Jack Robinson (AUS)

Round 1 

Heat 1 : Joel Parkinson (AUS), Julian Wilson (AUS), Glenn Hall (IRL)

Heat 2 : Michel Bourez (PYF), Sebastian Zietz (HAW), Raoni Monteiro (BRA)

Heat 3 : John John Florence (HAW), Matt Wilkinson (AUS), Mitch Coleborn (AUS)

Heat 4 : Kelly Slater (USA), Adam Melling (AUS), Dusty Payne (HAW)

Heat 5 : Mick Fanning (AUS), Aritz Aranburu (ESP), TBD

Heat 6 : Gabriel Medina (BRA), Dion Atkinson (AUS), TBD

Heat 7 : Jordy Smith (ZAF), Jadson Andre (BRA), Jeremy Flores (FRA)

Heat 8 : Kolohe Andino (USA), Fredrick Patacchia (HAW), Travis Logie (ZAF)

Heat 9 : Josh Kerr (AUS), Kai Otton (AUS), Brett Simpson (USA)

Heat 10 : Owen Wright (AUS), Adrian Buchan (AUS), Mitch Crews (AUS)

Heat 11 : Nat Young (USA), Filipe Toledo (BRA), Alejo Muniz (BRA)

Heat 12 : Bede Durbidge (AUS), Miguel Pupo (BRA), Tiago Pires (PRT)

 

Women’s Pipe Masters Invitational 

(Exhibition féminine à Pipeline)

Stephanie Gilmore (AUS), Tyler Wright (AUS), Carissa Moore (HAW), Bethany Hamilton (HAW)

ASP Heritage Series 

Gary Elkerton (AUS), Tom Carroll (AUS), Derek Ho (HAW) and Sunny Garcia (HAW)

 

TRIPLE CROWN - LE CLASSEMENT

1. Dusty Payne (Haw) 11,700 pts

2. Michel Bourez (Pyf) 8,700 pts

3. Julian Wilson (Aus) 7,400 pts

4. Matt Wilkinson (Aus) 5,800 pts

5. Sebastian Zietz (Haw) 5,650 pts

6.  Jérémy Florès (Fra) 5,150 pts

7. Adam Melling (Aus) 4,700 pts

8. Keanu Asing (Haw) 4,600 pts

9. Jordy Smith (AfS) 4,600 pts    

10. Ian Walsh (Haw) 4,370 pts

 

CLASSEMENT WORLD TOUR

LA SAISON 2014

Quiksilver Pro Gold Coast, Australie : Gabriel Medina (Bré)

Margaret River Pro, Australie : Michel Bourez (PYF)

Rip Curl Pro Bells Beach, Australie : Mick Fanning (Aus)

Billabong Rio Pro, Brésil : Michel Bourez (PYF)

Fiji Pro : Gabriel Medina (Bré)

J-Bay Open, Afrique du sud : Mick Fanning (Aus)

Billabong Pro Tahiti : Gabriel Medina (Bré)

Hurley Pro Trestles, USA : Jordy Smith (AFS)

Quiksilver Pro France : John John Florence (Haw)

Moche Rip Curl Pro Portugal : Mick Fanning (Aus)

Billabong Pipe Masters, Hawaii : ?

 

 

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 08 décembre 2014
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP