Florès peut viser le Top 4 mondial !

Florès peut viser le Top 4 mondial !  © Photo WSL

Alors que tous les regards se portent sur les 6 surfeurs susceptibles de devenir champions du monde 2015, Jérémy Florès (actuel n.8) s’aligne sans pression sur le Billabong Pipe Masters qui débute ce soir à Hawaii (8-20 décembre), avec la possibilité de finir l’année à la… 4e place ! Explications. 

 

Si Jérémy Florès réédite sa performance de 2010, l’année de son sacre à Pipeline, le Français fera un bond au classement. Avec une victoire au Pipe et 47,200 points à son compteur, il pourrait doubler un, deux, trois, voire même quatre concurrents actuellement devant lui. Jusqu’à se hisser à la 4e place mondiale, le meilleur classement qu’il puisse obtenir en 2015, le meilleur de toute sa carrière (8e en 2007). Vainqueur à Teahupoo en août, toujours à l’aise dans les tubes de Backdoor/Pipe, le Réunionnais va assurément regarder devant lui avant cette onzième et dernière levée du CT cette saison. 

Concours de circonstances (très) favorables

Il lui faudrait toutefois une série de circonstances très favorables pour monter si haut au ranking. Pour faire « simple » : Florès s’impose à Pipe, Julian Wilson ne fait pas mieux que 5e, Italo Ferreira ne fait pas mieux que 3e, Owen Wright ne fait pas mieux que 5e et Gabriel Medina ne fait pas mieux que 13e. Mathématiquement, c’est faisable. 

Mais avec la perspective du titre mondial pour Medina, Wright et Wilson, cela s’avère une mission (presque) impossible. Rappelons que Ferreira ne peut pas gagner le titre, et que Adriano de Souza, Filipe Toledo et Mick Fanning, eux aussi dans la course au sacre, son hors de portée de Florès. 

Le Round 1 cette nuit

Avant d’imaginer un tel scénario, posons un oeil sur le premier tour avec pour le Français une série a priori à sa portée : Jordy Smith (AfSud) est de retour en compétition après un long break dû à une blessure à l’épaule ; finaliste à Sunset beach, Matt Wilkinson (Aus) est également dans ce heat à trois. 

Jérémy Florès qui termine la saison en boulet de canon ? On y croit. Et vous ?

 

Six surfeurs, un titre

Une fois encore, le titre mondial va se jouer à Pipeline. Mais cette année, le nombre de prétendants est passé à six ! Mick Fanning, en tête du ranking, et vainqueur à Sunset beach la semaine dernière, est le mieux placé pour remporter un quatrième sacre. Il devra se méfier de Filipe Toledo (2e) dans son sillage, mais aussi d’Adriano de Souza (3e), Gabriel Médina (4e), Owen Wright (5e) et Julian Wilson (7e). Le nombre de scénarios est conséquent, on va se délecter du spectacle avant de sortir la calculette. 

 

Michel Bourez doit se sauver

Actuel 22e et dernier qualifié pour le CT 2016, Michel Bourez risque très gros à Pipe. Opposé à Adriano de Souza et un surfeur issu des trials, le Tahitien doit réussir une perf à Hawaii pour se maintenir. Ce qui est largement dans ses moyens. 

 

Les trials pour ouvrir la compétition

Contrairement aux autres compétitions du CT, le Billabong Pipe Masters offre 4 wild cards délivrées à l’issue des trials. Lesquels vont débuter ce soir vers 18h30 (en heures françaises). 32 concurrents sont en piste, dont 27 Hawaïens… Dans Reynolds, Jamie O’Brien ou encore Billy Kemper, vainqueur à Jaws il y a deux jours, font partie des prétendants pour rejoindre le tableau principal. 

 

Un mega swell pour débuter

Les prévisions sont exceptionnelles pour l’ouverture du Billabong Pipe Masters ce mardi. Des vagues de 2m50 à 4 mètres sont attendues sur le célèbre spot du North Shore. 

 

Calcul des points et CT 2016

À l'issue de la dernière des 11 étapee de la saison, seuls les 9 meilleurs résultats de chaque concurrent sont retenus pour établir le classement général final. 

Les surfeurs qui finissent dans le Top 22 du CT sont maintenus pour la saison 2016.

Les surfeurs au-delà du Top 22 en sont exclus. Sauf à figurer dans le Top 10 du circuit QS, dont les surfeurs intègrent le CT 2016. 

A ces 32 surfeurs, s’ajoutent deux wild cards de la WSL pour former le Top 34.

 

LIVE 

Web : http://bit.ly/1TXbEGC

TV : MCS Extrême

 

BILLABONG PIPE MASTERS 

PROGRAMME

TRIALS

Heat 1: Jack Freestone (AUS), Sunny Garcia (HAW), Griffin Colapinto (USA), Nathan Fletcher (USA)

Heat 2: Mason Ho (HAW), Dane Reynolds (USA), Gavin Gillette (HAW), Makai McNamara (HAW)

Heat 3: Ian Walsh (HAW), Joel Centeio (HAW), Kaimana Jaquias (HAW), Mikey Bruneau (HAW)

Heat 4: Jack Robinson (AUS), Kalani David (HAW), Hank Gaskell (HAW), Isaiah Moniz (HAW)

Heat 5: Ezekiel Lau (HAW), Seth Moniz (HAW), Alex Smith (HAW), Nathan Florence (HAW)

Heat 6: Josh Moniz (HAW), Kiron Jabour (HAW), Jamie O’Brien (HAW), Myles Padaca (HAW)

Heat 7: Granger Larsen (HAW), Kaito Kino (HAW), Kekoa Cazimero (HAW), Evan Valiere (HAW)

Heat 8: Tanner Hendrickson (HAW), Billy Kemper (HAW), Olamana Eleogram (HAW), Luke Shepardson (HAW)

 

ROUND 1

Heat 1: Italo Ferreira (BRA), Adrian Buchan (AUS), Glenn Hall (IRL)

Heat 2: Owen Wright (AUS), Jadson Andre (BRA), Dusty Payne (HAW)

Heat 3: Gabriel Medina (BRA), Keanu Asing (HAW), trialiste

Heat 4: Adriano de Souza (BRA), Michel Bourez (PYF), trialiste

Heat 5: Filipe Toledo (BRA), Kolohe Andino (USA), trialiste

Heat 6: Mick Fanning (AUS), Sebastian Zietz (HAW), trialiste

Heat 7: Julian Wilson (AUS), Kai Otton (AUS), Ricardo Christie (NZL)

Heat 8: Jeremy Flores (FRA), Matt Wilkinson (AUS), Jordy Smith (AFS)

Heat 9: Kelly Slater (USA), Taj Burrow (AUS), C.J. Hobgood (USA)

Heat 10: Nat Young (USA), John John Florence (HAW), Brett Simpson (USA)

Heat 11: Bede Durbidge (AUS), Wiggolly Dantas (BRA), Adam Melling (AUS)

Heat 12: Josh Kerr (AUS), Joel Parkinson (AUS), Miguel Pupo (BRA)

 

LE CALENDRIER 2015

Quiksilver Pro Gold Coast, Australie [Vq : Filipe Toledo, Bré]

Rip Curl Pro Bells Beach, Australie [Vq : Mick Fanning, Aus]

Drug Aware Margaret River Pro, Australie [Vq : Adriano de Souza, Bré]

Oi Rio Pro, Brésil [Vq : Filipe Toledo, Bré]

Fiji Pro, Fidji [Vq : Owen Wright, Aus]

J-Bay Open, Afrique du sud [finale annulée]

Billabong Pro Teahupoo, Tahiti [Vq : Jérémy Florès, Fra]

Hurley Pro Trestles, États-Unis [Vq : Mick Fanning, Aus]

Quiksilver Pro France, France [Vq : Gabriel Medina, Bré]

Moche Rip Curl Pro Portugal, Portugal [Vq : Filipe Toledo, Bré]

Billabong Pipe Masters, Hawaii 

 

 

LE CLASSEMENT AVANT PIPELINE

 

Dernière modification le : 08 décembre 2015
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia