Geoffrey Mallet : « Une compétition « flash » avec les meilleurs Français »

MALLET 5222 FFSurf ODF21 LaurentMasurel(Photos FFSurf / Laurent Masurel)

Directeur de compétition de la finale de l’Open de France mardi à Hossegor, Geoffrey Mallet, développeur sportif de la Fédération Française de Surf, fait le bilan de ce nouvel événement.   

Pourquoi avoir mis en place cet Open de France ?
Pour permettre de développer le sport élite de la Fédération, de permettre aux athlètes français d’avoir une compétition de préparation aux compétitions internationales. Il permet également au niveau amateur de se mesurer aux meilleurs athlètes français regroupé dans un même événement.  

Pourquoi avoir organisé la finale sur une seule journée ? 
Pour des questions de contraintes de temps, cela en demande beaucoup pour organiser une compétition sur deux journées. Nous voulions organiser une compétition « flash », en regroupant les meilleurs athlètes français sur une seule journée et capter le maximum d’attention. D’autant plus que nous avions des contraintes d’organisation avec la WSL, qui organise le Pro Junior au lendemain de la finale de l’Open de France.  

Maxime Huscenot 6260 FFSurf ODF21 LaurentMasurelQuel est le bilan de cette journée ?
Le bilan est positif puisqu’on a eu d’assez bonnes conditions, de bons scores. Tout se passe bien au niveau du jugement, les surfeurs sont performants, ils sont satisfaits dans l’ensemble.   Comment vous êtes-vous organisé pour cet Open de France ? On avait l’expérience de l’année dernière avec la Coupe de la Fédération. On avait un format similaire avec les meilleurs athlètes français pour une journée, en essayant de mettre en avant les meilleurs athlètes sur les meilleures conditions. On a donc repris le même modèle en utilisant le spot du Challenger Series en partenariat avec la WSL pour avoir le meilleur set up et les meilleures conditions possibles. Le format a un peu changé par rapport à l’année dernière, on est parti sur un système classique avec du repêchage, plutôt que d’alterner avec deux séries chacun, et en qualifier pour la finale.   

Pourquoi le choix du spot des Culs-Nus ?
La particularité de ce spot est qu’il fonctionne en marée haute et en marée basse, ce qui nous offre une fourchette la plus ample possible. C’est vraiment le meilleur spot du coin en ce moment.  

A quoi ressemblera l’Open de France 2022 ? 
Ça serait bien qu’on organise le même type d’évènement. Mais peut-être faut-il réfléchir encore au format, en essayant d’inclure les meilleurs juniors pour leur permettre de participer aux grands évènements. On va peut-être aussi revoir le format général, sur une journée. On réfléchit à tout ça pour l’année prochaine.

Dernière modification le : 13 octobre 2021
Évaluer cet élément
(3 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia