Huscenot et Arnaud, un beau duo biarrot

Maxime Huscenot a survolé la finale Open pour remporter une deuxième victoire à Biarritz après celle de 2012. Maxime Huscenot a survolé la finale Open pour remporter une deuxième victoire à Biarritz après celle de 2012.

Maxime Huscenot et Alizé Arnaud ont remporté le Biarritz Quiksilver Maider Arosteguy, ce lundi. Dans des vagues de 1m50, le Réunionnais et la Landaise ont dominé leur catégorie pour faire respecter la hiérarchie lors de cette 30e édition de la Classique du surf français. 

 

Après deux jours de petites conditions, la Grande Plage de Biarritz s'est réveillée lundi en délivrant de belles vagues d'un mètre cinquante, dans lesquelles certains des meilleurs surfeurs français mais aussi espagnols et marocains ont pu s'étalonner.

Chez les Open, le N.3 Français a fait respecter la hiérarchie en dominant toutes ses séries jusqu'à la finale. Maxime Huscenot, pensionnaire du WQS depuis trois saisons, et actuel N.30 mondial, a dominé l'adversité en surfant plus haut, plus vite et plus fort. 

Huscenot reprend le trophée à Duvignac

Si son surf backside et ses énormes rollers de dos ont frappé les esprits, c'est de face et sur une droite ultra rapide que le Réunionnais a « tué » la finale. Deux reentry supersoniques et un 8 points à mi-série pour enterrer les espoirs de retour et de revanche de Vincent Duvignac, tenant du titre et deuxième derrière Huscenot en 2012, comme cette année, donc. 

Arnaud s'impose face à trois Espagnoles

Chez les dames, Alizé Arnaud avait fort à faire face à trois Espagnoles bien décidées à faire tomber la Landaise. Mais voilà, la championne d'Europe en titre avait un rang et l'honneur national à défendre. Après avoir écarté de sa route la double championne du monde ISA Cannelle Bulard, sortie le temps d'un week-end de sa « retraite » estudiantine, Arnaud a su trouver les rares vagues de la finale ondines pour aller brandir le trophée. Ce mardi matin, elle est dans l'avion pour la Nouvelle-Zélande où l'attend le WQS 6-star de Taranaki. 

Le « petit » Mignot confirme

Cinq autres catégories étaient au programme du Maïder 2014. En cadets, l'Autrichien Jonas Bachan a fait parler l'expérience des championnats du monde Isa juniors auxquels il a participé au début du mois pour aller s'imposer. En minimes, Marco Mignot confirme des progrès déjà entrevues lors du stage du collectif France en Afrique du Sud en février dernier. Chez les benjamins, Noa Dupouy signe un nouveau succès. Neis Lartigues s'impose chez elle et, enfin, l'Espagnol Ariane Ochoa ramène un trophée de l'autre côté de la frontière en l'emportant en ondines espoirs.

 

Réactions

Maxime Huscenot : « C'était tactique car très difficile de trouver les bonnes vagues. Ce matin, j'ai eu vraiment du mal. J'ai vu Vincent au nord, mais j'avais mon option au milieu. Mais après ces quelques bonnes vagues, j'ai été le retrouver là haut. C'est là que je chope la bombe. Un court espace, deux grosses manoeuvres. Comme en QS. On a ce genre de vagues. Il faut faire des grosses manoeuvres. On l'a vu aujourd'hui, le sauges m'ont mis de gros scores même sur une seule manoeuvre. j'étais venu chercher ça ici. C'était un très bon entraînement, j'étais venu chercher ça. Il y avait pas mal de monde. On a un trou de deux mois et demi. C'est vraiment sympa d'avoir des compétitions comme ça. C'est super d'avoir ce genre de compétitions organisées par les clubs locaux ou la Fédération. Il en faudrait encore plus ! »

Alizé Arnaud : « Le niveau était vraiment très relevé. Il y avait notamment Kim (Véteau) et Cannelle (Bulard), double championne du monde. Ça fait plaisir de gagner cette compétition. On n'est pas passé au meilleur moment pour notre finale. Pour une fois, j'ai eu de la chance car j'ai pris mes deux vagues assez vite et après il n'y en avait plus. C'était un très bon entraînement avant le WQS de Nouvelle-Zélande (29 avril-3 mai)»

 

Les résultats

Open 

1. Maxime Huscenot (Trois-Bassins) 13.5 pts

2. Vincent Duvignac (Mimizan) 11.6 pts

3. Adrien Toyon (St Leu) 11.2 pts

4. Edouard Delpero (Bascs) 9.62 pts

5. Jordan Oueslati (St François) et Abdel El Harim (Maroc)

7. Nelson Cloarec (Capbreton) et Tom Dubos (Zando)

Open ondines

1. Alizé Arnaud

2. Garazy Sanchez (Esp)

3. Leticia Canales (Esp)

4. Ariane Ochoa (Esp)

5. Kim Véteau (Karukéra) et Cannelle Bulard (Radical)

Cadets

1. Jonas Buchan (Hossegor)

2. Paul Monborne (Anglet)

3. Pierre Loora (Anglet)

4. Len's Arancibia (Bascs)

Minimes

1. Marco Mignot (Bascs)

2. Erwan Blouin (Uscba)

3. Diaz Suarez (Esp)

4. Téva Bouchgua (Carcans)

Benjamins

1. Noa Dupouy (Capbreton sc)

2. Hugo Tosetti (Ujap)

3. Luan Nogues (Uscba)

4. Loïc Blouin (Uscba)

Ondines espoirs

1. Ariane Ochoa (Esp)

2. Tessa Thyssen (Ajree)

3. Lucie Milocheau (Olonna)

4. Délia Delanne (Bascs)

Mini ondines

1. Neis Lartigues (Bascs)

2. Ione Manterola Lopez (Hendaye Bidassoa)

3. Illona Goasguen (WSA)

4. Uhaina Joly Thomas (Bascs)

 

Dernière modification le : 22 avril 2014
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

Isuzu AF ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu