surfingfrance.com

« Je n'ai pas assez cru en mes chances »

Pauline Ado a été battue de peu par l'Américaine Courtney Conlogue, laquelle avait sorti Johanne Defay au round 2. Pauline Ado a été battue de peu par l'Américaine Courtney Conlogue, laquelle avait sorti Johanne Defay au round 2.  © Photo ASP

Neuvième du Roxy Pro, la Basque dresse le bilan de la première étape du championnat du monde féminin à laquelle elle vient de participer sur la Gold Coast en Australie. Pauline Ado parle aussi de sa prochaine destination. Interview.

 

On t'a vu très déçue et surtout frustrée après ton élimination par l'Américaine Courtney Conlogue (12,83 à 10,73 pts), au round 4 du Roxy Pro…
On est toujours déçue lorsque l'on perd... Et je me suis sentie en effet frustrée car il ne me manquait pas grand-chose. Je pense que mon surf était en place et que je pouvais allait chercher cette série. Mais je ne me suis pas assez créé d'occasions. C'est dommage.

Tu avais pourtant très bien débuté la compétition. Est-ce un problème de planches, de physique, de stress ?
C'est d'autant plus frustrant que j'avais les clés en mains : une planche qui marche très bien dans ces conditions, je me sentais bien. Je pense que je n'ai pas assez cru en mes chances. Vu les séries précédentes de Courtney Conlogue, mon adversaire, je me suis mis dans la tête qu'il fallait scorer des 8 pts et plus, alors que cela s'est joué sur des 6 points.

Quels enseignements tires-tu de cette première compétition du WCT en 2014 ?
Cela me rappelle que chaque série est une nouvelle série, peu importe qui l'on a en face. Je sais que mon surf est là, que je peux faire beaucoup mieux en limitant les erreurs.

Que vas-tu faire jusqu'à la prochaine compétition, le Drug Aware Margaret River Pro (2-13 avril), dans un mois sur la côte ouest de l'Australie ?
Je vais d'abord rester quelques jours supplémentaires sur la Gold Coast. Je ne suis pas encore fixée, je risque de bouger un peu sur la côte est et j'ai prévu d'arriver à Margaret River quelques jours avant le début de la compétition, pour pouvoir passer du temps sur ce spot capricieux.

Un mot justement sur la vague de Margaret…
Cela fait plusieurs saisons que je m'y rends pour la compétition (auparavant un WQS) mais cela fait deux ans seulement que j'apprécie vraiment la vague. Je n'ai jamais eu de gros résultats là-bas. Il peut y a une première à tout ! J'aimerais que l'on ai dans les 2 mètres, propres. A cette taille, la gauche et la droite marchent vraiment bien.

 

Suivez l'actualité de Pauline Ado sur :
Web : www.paulineado.fr
Facebook : https://www.facebook.com/AdoPauline
Twitter : @PaulineAdo
Instagram : instagram.com/paulineado

Dernière modification le : 06 mars 2014
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz