surfingfrance.com

Jérémy Florès : « C’est bon d’être de retour à l’eau »

Jérémy Florès : « C’est bon d’être de retour à l’eau »  © Photos FFS

Cinq semaines après son accident en Indonésie*, Jérémy Florès est retourné à l’eau pour la première fois ce lundi. A Hossegor, dans un sacré chantier, le n.1 Français a passé une bonne heure à renouer avec la glisse. Avec un casque mais sans appréhension. 

 

Ce n’était sans doute pas les meilleures vagues pour un retour dans l’eau. Mais Jérémy Florès n’en pouvait plus. Ses plaies totalement cicatrisées et avec l’accord de ses médecins, il s’est donc remis à l’eau ce lundi. Dans des paquets de 1m50, plein on shore. Son pote et coach Fredo Robin avec lui, son père Patrick sur le sable pour débriefer.

A sa sortie de l’eau, Jérémy Florès s’est enthousiasmé : « Ça fait du bien de retourner à l’eau ! » Et de désigner son nouvel ami : « J’ai surfé avec un casque. Ça fait bizarre. J’ai perdu un peu d’équilibre, je n’entends rien avec ce casque… Mais c’était bon de repartir à l’eau, de glisser, de prendre des vagues. »

« Je ne veux pas encore rater Teahupoo ! »

A moins de trois semaines du Billabong Pro Tahiti à Teahupoo (14-25 août), le Français assure qu’il n’a « pas encore décidé si je ferai la compétition mais je veux surfer Teahupoo, c’est mon but. » Et de préciser : « Ce sont les docteurs qui me donneront le feu vert. » Un nouvel examen est prévu avant son départ pour Tahiti, d’ici une dizaine de jours. 

Absent l’an dernier pour cause de suspension, il confie « ne pas avoir envie de louper Teahupoo une fois encore ! » Tant il entretient une relation privilégiée avec cette vague, sur laquelle il est notamment entré dans l’histoire du surf avec un 20/20 voici quatre ans. 

« Pas d'appréhension… »

Forcément, on lui demande s’il n’a pas d’appréhension. « Pour l’instant non, mais j’ai surfé des petites vagues, on verra dans des vagues plus grosses… »

Quand bien même il s’est entretenu physiquement depuis quelques semaines, Jérémy Florès explique qu’il fait « tout ce qu'il faut : je m’entraîne, je re-surfe. » Et de conclure : « Avec un peu de chance, je serai à Teahupoo et en forme ! »

 

* Le 19 juin dernier, lors d’un shooting photo à Lakey Peak (Sumbawa, Indonésie), Jérémy Florès s’est très sérieusement blessé en se cognant violemment la tête sur le récif. Victime d’une contusion cérébrale, il a eu 35 micro points de suture sur la joue droite.

 

 Jérémy Florès en action hier après-midi sur un spot de Hossegor. 

 

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 27 juillet 2015
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz