Jérémy Florès, 30 ans en 30 dates

Jérémy Florès, 30 ans en 30 dates  © WSL, ISA, FFSurf

Le meilleur surfeur français de tous les temps fête aujourd'hui ses 30 ans. Retour en 30 dates sur les moments clefs d'une carrière hors norme. 


● 27 avril 1988 : naissance à l'île de La Réunion

● Novembre 1988 : première vague à 6 mois sur un bodyboard dans les bras de son père

● Mai 1991 : première vague debout sur une planche de surf en mousse avec des brassards

Capture décran 2018 04 27 à 12.45.44

● Novembre 1993 : premières compétitions à La Réunion et premiers championnats de France (Guadeloupe) à l'âge de 5 ans

unnamed

● Juin 1995 : quitte La Réunion pour s'installer en famille à Madagascar

Capture décran 2018 04 27 à 12.45.22

● Juillet 1998 : vainqueur du Grommets Trophy à Hossegor

● Décembre 1999 : la famille Florès s'installe à Newport (Australie)

● Septembre 2000 : première sélection en équipe de France, champion d'Europe minimes à Jersey

● 23 août 2002 : 6e place aux Mondiaux ISA juniors à Durban

● Septembre 2005 : wild card du Quiksilver Pro (CT), il élimine Mick Fanning au Rd2 avant de perdre contre Kelly Slater lors d'une série mémorable

1712227842

● Août 2006 : il se hisse au 1er rang du classement WQS et devient à 18 ans le plus jeune surfeur de l'histoire à se qualifier pour le WCT

● 28 octobre 2006 : il fait la Une de L'Equipe Magazine avec Kelly Slater

Capture décran 2018 04 27 à 12.50.17

● Décembre 2007 : il termine à 8e place mondiale à l'issue de sa première saison sur le tour WCT et reçoit le trophée du Rookie of the Year (meilleur espoir de l'année)

● 2 novembre 2008 : il participe à sa première finale sur le WCT, à Santa Catarina (Brésil). Après avoir battu son compatriote Micky Picon en demi-finales, il s'incline devant l'Australien Bede Durbidge

● 11 mars 2009 : touché par les graves incendies qui ravagent le sud-est de l'Australie, il fait don à une association d'aide aux victimes de son prize money gagné sur le Quiksilver Pro Gold Coast (9e place) 

● 9 août 2009 : il devient champion du monde à 21 ans en remportant la finale des ISA World Surfing Games, à Playa Hermosa (Costa Rica), il monte sur la deuxième marche du podium des nations avec l'équipe de France

FLORES 46

● 16 décembre 2010 : il remporte sa première compétition WCT en s'adjugeant la plus belle étape : le Billabong Pipe Masters à Hawaii. Sur le chemin du succès, le Français bat Owen Wright, Kelly Slater et Kieren Perrow

1712224256

● 28 août 2011 : il devient le 3e surfeur de l'histoire à obtenir le score parfait de 20/20 en réalisant cette performance à Teahupoo où il élimine dans des conditions parfaites le Tahitien Michel Bourez au Round 5. Son engagement lui vaut de recevoir le Andy Irons Trophy des mains de Bruce, le jeune frère du légendaire surfeur hawaïen disparu

1712228368

● Novembre 2012 : il reçoit une invitation pour le Eddie Aikau, la plus célèbre compétition de grosses vagues au monde qui se tient à Waimea Bay (Hawaii)

flores waimea

● 26 octobre 2013 : il est champion d'Europe ASP pour la première fois de sa carrière

● 8 novembre 2013 : solidarité oblige, le n.1 français décide de soutenir financièrement sa jeune compatriote Johanne Defay qualifiée surprise sur le CT. Il réitèrera la démarche deux ans plus tard en participant aux frais d'Amaury Lavernhe, champion du monde de bodyboard

● 30 novembre 2013 : la JS Fantasy Factory sort de terre à Seignosse (Landes), une salle d'entraînement créée et désignée par Jérémy lui-même avec une rampe de skate et un bac à mousse pour s'entraîner aux manœuvres aériennes

793836 611272502263150 1391953001 o

● Février 2014 : il pose nu (de dos) pour le très célèbre calendrier des Dieux du Stade

● Juillet 2014 : il est suspendu 40 jours suite à une altercation avec le jury à Jeffrey's Bay (Afrique du Sud) et rate le Billabong Pro Tahiti, son épreuve favorite

jeremyflores10

● 5 décembre 2014 : il vit sa pire saison sur le CT qu'il boucle à la 33e place. Mais se maintient grâce à ses performances sur le circuit QS : un quart de finale à Cascais en octobre et surtout une 3e place sur le Reef Hawaiian Pro à Haleïwa (Hawaii)  lui permettent de terminer la saison au 11e rang des Qualifying Séries

● 17 juin 2015 : il se blesse très sérieusement à la tête lors d'un surf trip à Lombok (Indonésie) : double fracture de la pommette et 35 points de suture au visage

● 25 août 2015 : 50 jours après sa grave blessure au visage, il remporte le Billabong ProTahiti à Teahupoo, avec un casque pour protéger son crâne. Suspendu par la WSL la saison précédente, il réussi un incroyable come back sur le spot polynésien qu'il affectionne tant

jeremyflores13

● 27 mai 2017 : il est le capitaine de l'équipe de France championne du monde des nations ISA à Biarritz

1142247532

● 18 décembre : il remporte le Billabong Pipe Masters pour la seconde fois de sa carrière et entre davantage encore dans la légende de la plus prestigieuse des compétitions professionnelles. Après avoir battu Gabriel Medina à deux reprises, il s'offre une finale incroyable en délogeant John John Florence à 15 secondes du buzzer ! A ce jour, sa plus belle victoire

f97c1da3a405aa0ff565c61848d7da91

● 6 avril 2018 : il quitte Bell's beach et la 2e étape du CT pour assister in extremis à Tahiti à la naissance de Hinahei, son premier enfant que lui donne sa compagne Hinarani de Longeaux

3984151 jeremy flores a annonce le 9 avril 2018 950x0 2

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 27 avril 2018
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz