Jérémy Florès s'en « tire pas trop mal »

Jérémy Florès a pris la 9e place à Pipeline la semaine dernière. Insuffisant pour aller jouer la victoire dans la Triple Crown. Jérémy Florès a pris la 9e place à Pipeline la semaine dernière. Insuffisant pour aller jouer la victoire dans la Triple Crown.  © Photo ASP

Le N.1 européen est en Nouvelle-Calédonie où il passe les fêtes de fin d'année. Après sa 9e place au Billabong Pipe Masters et avant de repartir sur le World Tour pour la 8e année consécutive, Jérémy Florès a fait le point sur sa drôle d'année.

Il a enfin quitté le masque et le silence qui l'ont accompagné après son élimination au round 5 du Pipe Masters (battu par le Brésilien Miguel Pupo). Il lui a quand même fallu quelques jours pour s'en remettre. Florès l'avoue lui même : « J'ai eu du mal à digérer cette défaite car je n'ai jamais été aussi proche de la Triple Crown. » Son  « rêve », comme il nous l'a souvent répété lors du mois de décembre passé à ses côtés sur le North Shore, s'est effondré. Fidèle à sa réputation de battant, le Réunionnais choisi de rebondir et relativise : « Je n'ai que 25 ans, j'aurais une nouvelle chance de me retrouver dans la même situation pour gagner cette compétition. J'ai vécu une semaine incroyable. Ce que j'ai fait n'est pas si mal. Mais je suis impatient de revivre ces moments-là ! »
« De bon augure pour la saison prochaine »
18e au classement général de l'année, Jérémy Florès confie qu'il est passé « du cauchemar sur la première partie de saison a de bons résultats en fin d'année. » Comme il l'explique, il a su « faire des changements dans mon entourage, ma préparation et mon matériel. » Au final, Florès constate qu'il s'en sort « pas trop mal, ce qui est de bon augure pour la prochaine saison. »

Dernière modification le : 22 décembre 2013
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Plus dans cette catégorie : « LA RÉTRO 2013 - FÉVRIER  •  Belharra s'est réveillée »
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP