JO : la course pour les qualifications a débuté !

Nous n'en sommes évidemment qu'au tout début de la saison, mais la course pour les JO a bel et bien débuté. Et les 18 places disponibles via le CT pour la toute première épreuve de surf aux Jeux Olympiques vont être âprement disputées. Nous n'en sommes évidemment qu'au tout début de la saison, mais la course pour les JO a bel et bien débuté. Et les 18 places disponibles via le CT pour la toute première épreuve de surf aux Jeux Olympiques vont être âprement disputées.  © WSL et FFSurf
Avec la première étape du Championship Tour qui s'est disputée à Duranbah (Australie, 3-13 avril), les qualifications pour les Jeux Olympiques 2020 via le CT sont lancées.
Rappelons qu'à l'issue de la saison, le Top 10 messieurs et le Top 8 dames éligibles seront directement qualifiés, avec un maximum de deux surfeurs par Comités Nationaux Olympiques.
Quels surfeurs sont déjà dans le bon wagon ?

(Cliquez ici pour le système de qualifications)

Messieurs, Top 10

Ferreira I5509GC19DunbarVainqueur du Quik Pro Gold Coast à D-Bah, Italo Ferreira disposerait de la première place pour le Brésil. Quart de finaliste, Gabriel Medina aurait le second ticket.
Filipe Toledo, Yago Dora et Willian Cardoso, qui ont fait 9es, resteraient à quai.
Pour les Etats-Unis, la deuxième place de Kolohe Andino à D-bah lui assurerait sa sélection. Le double champion du monde John John Florence complèterait le Team USA. Donner Coffin et Seth Moniz, tous deux quarts de finaliste, sont d'ores et déjà bien placés dans la course pour les représentants de la bannière étoilée.

Seul quart de finaliste à D-Bah, l'Australien Wade Carmichael obtiendrait la première place de son pays, alors que les frères Mikey Wright et Owen Wright, qui ont tous deux terminé 9e sur la Gold Coast, devraient se battre pour la place restante. Prématurément éliminé (17e), Julian Wilson va vite revenir dans la partie.

Demi-finaliste sur la Gold Coast, Jordy Smith est le seul représentant sud-africain et disposerait pour l'heure de son ticket pour Tokyo-2020.

Bien que le Japon soit assuré d'une place pour le pays hôte, Kanoa Igarashi est pour le moment dans le Top 10 éligible après son 8es de finale à D-Bah et, selon le règlement, aurait alors sa place pour Tokyo via le CT.

BOUREZ DSC0021 1Lui aussi en 8es de finale, Michel Bourez prendrait le 9e ticket pour les Jeux Olympiques.

La 10e et dernière place reviendrait à un second Français : Jeremy Flores ou Joan Duru, lesquels ont terminé 17e sur la Gold Coast.


En regardant ce classement, les nationalités présentes sur le CT messieurs et les places éligibles, il apparait que le Brésil, les Etats-Unis et l'Australie auront chacun 2 places pour les JO. Jordy Smith (AfSud) et Kanoa Igarashi (Japon) devraient eux aussi finir dans les 10. Les deux places restantes se disputeront donc entre 5 surfeurs issus de trois CNO : nos 3 français (Bourez, Flores et Duru), le Néo-Zélandais Ricardo Christie et l'Italien Leo Fioravanti.
Pour faire simple, si la France veut avoir deux représentants aux Jeux Olympiques, ceux-ci doivent être mieux classés que le Kiwi et le Transalpin en fin de saison.


Dames, Top 8

L'équipe des Etats-Unis serait menée par Caroline Marks (vainqueur) et Carissa Moore (2e), toutes deux finalistes du Boost Mobile Pro. Malia Manuel, demi-finaliste, serait la suivante sur la liste, même si l'on peut s'attendre à un retour de Lakey Peterson (5e) et Courtney Conlogue (9e).
Sally Fitzgibbons, 3e sur la Gold Coast, et Stephanie Gilmore, 56e, disposeraient des deux places pour l'Australie. Nikki Van Dijk (9e) reste en embuscade.
Defay J2843GC19DunbarLa Brésilienne Tatiana Weston-Webb et la Française Johanne Defay seraient sélectionnées après leur quart de finale à D-Bah.
Les deux places restantes seraient attribuées à la rookie costaricienne Brisa Hennessy et à Néo-Zélandaise Paige Hareb.
Comme Flores ou Duru chez les messieurs, elles obtiendraient leur place pour Tokyo-2020 parce que les surfeuses devant elles au ranking actuel ne peuvent plus être retenues en raison du quota de deux places par Comité National Olympique.


LES QUALIFIÉS PROVISOIRES

Messieurs
Italo Ferreira (Brésil)
Kolohe Andino (Etats-Unis)
Jordy Smith (Afrique du Sud)
John John Florence (Etats-Unis)
Gabriel Medina (Brésil)
Wade Carmichael (Australie)
Owen Wright (Australie) ou Mikey Wright (Australie)
Michel Bourez (France)
Kanoa Igarashi (Japon)
Jeremy Flores (France) ou Joan Duru (France)

DURU DSC9905  FLORES DSC8943

Dames
Caroline Marks (Etats-Unis)
Carissa Moore (Etats-Unis)
Sally Fitzgibbons (Australie)
Stephanie Gilmore (Australie)
Tatiana Weston-Webb (Brésil)
Johanne Defay (France)
Brisa Hennessy (Costa Rica)
Paige Hareb (Nouvelle-Zélande)


CALENDRIERS CT 2019
WORLD SURF LEAGUE

Messieurs
3 - 13 avril : Quiksilver Gold Coast Men's Pro, Queensland, Australie : Italo Ferreira (Brésil)
17 - 27 avril : Rip Curl Pro Bells Beach, Victoria, Australie
13 - 24 mai : Bali Pro, Keramas, Indonésie
27 mai - 7 juin : Margaret River Pro, Western Australia, Australie
20 - 28 juin : OI Rio Pro, Saquarema, Brésil
9 - 22 juillet : J-Bay Open, Jeffreys Bay, Afrique du Sud
21 août - 1er septembre : Tahiti Pro, Teahupo'o, Tahiti
19 - 22 septembre : Surf Ranch Pro, Lemoore, Etats-Unis
3 - 13 octobre : Quik Pro France, Landes, France
16 - 28 octobre : Meo Pro Peniche, Portugal
8 - 20 décembre : Billabong Pipe Masters, Pipeline, Hawaii

Dames
3 - 13 avril : Boost Mobile Pro Pro, Queensland, Australie : Caroline Marks (Etats-Unis)
17 - 27 avril : Rip Curl Pro Bells Beach, Victoria, Australie
13 - 24 mai : Bali Pro, Keramas, Indonésie
27 mai - 7 juin : Margaret River Pro, Western Australia, Australie
20 - 28 juin : OI Rio Pro, Saquarema, Brésil
9 - 22 juillet : J-Bay Open, Jeffreys Bay, Afrique du Sud
19 - 22 septembre : Surf Ranch Pro, Lemoore, Etats-Unis
3 - 13 octobre : Roxy Pro France, Landes, France
16 - 28 octobre : Meo Pro Peniche, Portugal
25 novembre - 6 décembre : Hawaii Pro, Maui, Hawaii

 

 

Dernière modification le : 13 mai 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz