JO : les World Surfing Games passage obligé pour tous

JO : les World Surfing Games passage obligé pour tous  © ISA/Sean Evans

Alors que les Jeux Olympiques sont dans toutes les bouches à l'occasion du Quik Pro & Roxy pro France de Hossegor (3-14 octobre), voici un rappel du système de qualification ainsi que des précisions complémentaires à l'endroit de tous les athlètes qui voudront participer à l'épreuve de surf de Tokyo-2020.


L'International Surfing Association (ISA) qui est l'interlocuteur du Comité International Olympique pour les Jeux de Tokyo-2020 l'a annoncé lors des World Surfing Games 2018, le mois dernier au Japon : tous les surfeurs sélectionnés par leurs Fédérations Nationales respectives pour leurs équipes nationales devront participer aux ISA World Surfing Games 2019 et 2020, afin d'être éligibles pour la qualification olympique. Cela concerne bien évidemment les surfeurs du CT.
Pour l'édition 2019 des ISA World Surfing Games, qui devrait avoir lieu à partir du mois de septembre, chaque Fédération nationale devra communiquer sa sélection 90 jours avant l'évènement et convoquer obligatoirement ses 3 meilleurs surfeurs messieurs et dames au classement du CT à la date de sélection (ex : mois de juin si les ISA en septembre).


Ils seront 40 pionniers dans moins de 18 mois à participer à la toute première compétition de surf olympique : 20 hommes et 20 femmes.
Il s'agira d'une épreuve de shortboard qui se tiendra sur le spot de Tsurigasaki beach, à Chiba (60 km de Tokyo), du 24 juillet au 9 août 2020.

Il a été décidé d'un maximum de deux athlètes par genre pour chaque Comité National Olympique (CNO). Les places de qualification seront gagnées sur une base individuelle nominative.

Les compétitions de qualifications sont :
- Le Championship Tour (CT) 2019 de la World Surf League
- Les ISA World Surfing Games de 2019 et 2020
- Les Jeux Panaméricains de 2019
- Le circuit Qualifying Series (QS) 2019 de la World Surf League

L'ordre de qualification hiérarchique est le suivant :
1. Le Championship Tour de la World Surf League (WSL) 2019 - Les 10 premiers hommes éligibles et les 8 premières femmes éligibles (maximum de 2 athlètes par CNO)
2. Les ISA World Surfing Games 2020 - Les 4 premiers hommes éligibles et les 6 premières femmes éligibles
3. Les ISA World Surfing Games 2019 - Les 4 hommes et les 4 femmes sélectionnés en fonction de leur continent (sauf continent Amérique); soit le meilleur surfeur homme éligible et la meilleure surfeur femme éligible originaires d'Afrique, d'Asie, d'Europe et d'Océanie. Attention : la qualification d'un(e) concurrent(e) qui termine meilleur surfeur(se) de son continent sera conditionnée par les résultats du CT 2019 et par les ISA World Surfing Games 2020.
4. Les Jeux Panaméricains 2019 - Le premier homme éligible et la première femme éligible dans les compétitions de surf à Lima (Pérou).
5. La nation hôte - Une place pour un homme et une place pour une femme seront garanties pour le pays hôte, le Japon, à moins qu'il ne dispose déjà de cette place via les hiérarchies ci-dessus. Si les athlètes du Japon se qualifient autrement, leurs places seront attribuées aux surfeurs éligibles les mieux classés des World Surfing Games 2020.


Points complémentaires

- Les surfeurs issus de pays (considérés comme tels par l'ISA et la WSL) n'ayant pas de Comité National Olympique ne pourront pas concourir pour ces pays.
Ainsi : les surfeurs de Hawaii ne pourront concourir que pour les Etats-Unis ; Ceux de Tahiti pour la France ; Ceux des îles anglo-normandes, d'Angleterre, d'Écosse et du pays de Galles pour la Grande-Bretagne

- Un CNO peut refuser la participation d'un athlète qualifié

- Conformément aux directives du CIO, les compétitions de qualification ont été déterminées par ordre hiérarchique de qualification

- Si deux surfeurs d'un genre (homme ou femme) se sont qualifiés à travers le premier ordre hiérarchique (le Championship Tour), leur CNO ne pourra pas qualifier plus de surfeurs de ce genre à travers des compétitions qualificatives inférieures hiérarchiquement

- Au cas où il n'y aurait pas 10 athlètes éligibles dans les 34 premiers athlètes classés du CT messieurs WSL 2019 et/ou dans les 17 premières athlètes du CT dames WSL 2019, les places restantes seront attribuées comme suit dans l'ordre de priorité :
1. Pour le surfeur le mieux classé au classement CT 2019 du pays médaillé d'or par équipes masculines et féminines au WSG en 2020.
2. S'il ne devait n'y avoir aucun athlète représenté au classement CT messieurs et/ou dames 2019 du CNO de l'équipe médaillée d'or au WSG 2020, l'athlète le mieux classé par CNO du classement final de Qualifying Series (QS) messieurs et/ou dames de la WSL en 2019 sera qualifié.
3. S'il reste des places disponibles, ces places seront attribuées aux athlètes éligibles les mieux classés suivant le classement final du QS messieurs et/ou dames 2019 de la WSL.
4. Dans le cas où l'attribution en vertu des deux paragraphes précédents irait à un CNO qui a déjà qualifié deux (2) athlètes, ce CNO serait autorisé à amener un troisième athlète dans l'épreuve respective.


Le calendrier des qualifications

* Mai 2019 – Mai 2020 : période de qualification
* Septembre - Décembre 2019 : ISA World Surfing Games 2019
* Avril - Mai 2020 : ISA World Surfing Games 2020
* Mars 2019 – Décembre 2019 : World Surf League Championship Tour
* 26 juillet 2019 – 11 août 2019 : Pan American Games
* Mars - Décembre 2019 : Classement WSL - Confirmation de l'attribution des quotas Une semaine après la fin de chaque épreuve de qualification : l'ISA publiera les résultats sur son site Internet : www.isaworlds.com et informera les CNO respectifs de leurs places allouées admissibles, sous réserve de l'achèvement du système de qualification en mai 2020
Dans les quinze (15) jours suivant la réception de la confirmation de l'attribution du quota : date limite pour les CNO confirmant l'utilisation des places attribuées à l'ISA
* 26 juin 2020 : L'ISA réaffecte toutes les places de quota inutilisées
* 6 juillet 2020 : date limite pour les inscriptions à Tokyo-2020
* 24 juillet - 9 août 2020 : Jeux Olympiques de Tokyo-2020

 

SIMULATION

Si les World Surfing Games avaient lieu le 1er janvier 2019, les Fédérations Nationales devraient alors sélectionner leurs meilleurs surfeurs aux classements CT et QS au 1er octobre 2018. Cela donnerait les équipes nationales suivantes pour les World Surfing Games de l'ISA :

Australie
Julian Wilson
Owen Wright
Wade Carmichael
Stephane Gilmore
Sally Fitzgibbons
Nikki Van Dijk

Brésil
Filipe Toledo
Gabriel Medina
Italo Ferreira
Tatiana Weston-Webb
Silvana Lima
Taina Hinckel

Etats-Unis
Kolohe Andino
Conner Coffin
Griffin Colapinto
Lakey Peterson
Carissa Moore
Caroline Marks

France
Michel Bourez
Jérémy Florès
Joan Duru
Johanne Defay
Pauline Ado
Justine Dupont

Afrique du Sud
Jordy Smith
Michael February
Matthew McGillivray
Bianca Buitendag
Nicole Pallet

Portugal
Frederico Morais
Vasco Ribeiro
Miguel Blanco
Teresa Bonvalot
Camilla Kemp
Carol Henrique

Japon
Kanoa Igarashi
Hiroto Ohhara
Reo Inaba
Mahina Maeda
Minori Kawai
Hinako Kurokawa

Italie
Leonardo Fioravanti

NZ
Ricardo Christie
Paige Hareb

Costa Rica
Brisa Hennessy
Leilani McGonagle

Dernière modification le : 04 octobre 2018
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

AF ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France BleuLogo mycoachsport noir