Joan Duru sauve l'honneur des Français

deuxième de sa série ce vendredi à Sunset Beach, Joan Duru rejoint Michel Bourez et Jérémy Florès au round 3, lequel va se jouer ce samedi dans des vagues encore consistantes mais qui vont rapidement s'affaiblir. deuxième de sa série ce vendredi à Sunset Beach, Joan Duru rejoint Michel Bourez et Jérémy Florès au round 3, lequel va se jouer ce samedi dans des vagues encore consistantes mais qui vont rapidement s'affaiblir.  © Photo FFS

Trois des quatre surfeurs français engagés au round of 96 ont été éliminés du Vans World Cup of Surfing, dernière étape du circuit WQS 2013, ce vendredi à Hawaï. Seul le Landais Joan Duru s'est sorti du piège de Sunset Beach et surfera samedi contre Kelly Slater et Dane Reynolds pour une place en 8es de finale. Michel Bourez et Jérémy Florès, nos deux héros de Haleïwa, feront eux leur entrée en lice.

 

On avait annoncé des vagues énormes, un Sunset Beach massif, on a été servis. Des séries à 15 pieds, voire 20 pieds par moments, et quelques sets nettoyeurs de line up au cours de la journée. Question spectacle, on a donc été comblés. On pense notamment au 10 du Sud-Africain Beyrick De Vries en toute fin de journée pour un tube irrésistible dans l'inside si méchant de Sunset. Question résultat, on a plutôt déchanté. Heureusement, Joan Duru est venu sauver l'honneur tricolore après que Charly Martin et Maxime Huscenot ont quitté la scène plus tôt. 

Duru : « Je n'ai pas d'objectif, juste me faire plaisir »
Longtemps en tête de sa série 10, dans laquelle se trouvait également Marc Lacomare, Duru a finalement pris la deuxième place, suffisante pour valider son ticket pour le tour suivant. « Il y avait de supers vagues, a-t-il convenu, ça s'était bien cleané par rapport à ce matin. On est passé au meilleur moment je pense. » Véritablement à l'aise sur cette longue et puissante droite, Duru a laminé le spot avec ses rolliers bien aiguisés. Il a surtout choisi les vagues à potentiel, les exploitants à merveille jusque dans l'inside où il a usé d'intelligence pour à chaque fois placer une dernière manoeuvre propre.
« J'avais la même planche que l'an passé, je savais qu'elle marchait bien là-dedans même si je n'avais pas eu le temps de l'essayer… » Au tour suivant, Duru aura fort à faire puisqu'il se retrouve versé dans la même série que Kelly Slater, Dane Reynolds et Heitor Alves, tombeur de Huscenot. « Je n'ai pas d'objectif à Sunset, confie Duru. Je veux juste bien surfer, m'amuser, on verra après. Physiquement ça va. Ma cheville va bien mais j'ai toujours mal au tympan, je mets de la Patafix, et ça tient ! On verra pour l'opération en rentrant en France… »

Une chance infime pour Lacomare
Le sourire de Duru tranchait évidemment avec les yeux rougis de Lacomare. Si les deux copains sont tombés dans les bras l'un l'autre à l'issue de leur série, Lacomare a, lui, perdu très gros. Il lui fallait aller jusqu'en quart pour composter son ticket pour le World Tour 2014. Las, le voici sorti de la course à la qualification. Mathématiquement, il lui reste toutefois une chance infime d'en être mais il faudra croiser plus que les dix doigts (*) !
Pour Maxime Huscenot, qui rêvait lui aussi d'une possible qualification après un début de saison canon, la saison est également terminée. Le Réunionnais est passé de la 117e place à la 45e et devrait finir dans le Top 50. Il préfère donc ne retenir que le positif : « Etre à Hawaï avec un lycra rouge, même si je ne l'ai pas bien utilisé aujourd'hui, ça représente beaucoup. En début d'année, j'étais trialiste à Margaret River ou à l'US Open. Aujourd'hui, j'étais tête de série. Je suis forcémnt déçu car je m'étais pris à croire en la qualification. Mais je retiens tout le positif pour y arriver l'an prochain ! » 

Huscenot : « C'est le jeu  »
Comme Lacomare, Huscenot avait pourtant la place de passer dans sa série du jour. « Mais c'était compliqué, explique-t-il. Les conditions étaient difficiles et j'ai voulu rester actif, prendre plusieurs vagues. Mais au large, on ne voyait pas trop la vague qui allait offrir le meilleur inside. Les autres en ont eu, pas moi. Au contraire, j'ai pris deux séries sur la tronche… C'est un peu dommage de finir comme ça mais c'est le jeu. »
Un jeu auquel Charly Martin a joué lui aussi avant de perdre. Premier à l'eau ce matin, le Guadeloupéen pensait avoir faire le nécessaire mais il échoue d'un rien. « J'ai eu des vagues, j'ai fait quelques erreurs sur le choix des manoeuvres. Je pense avoir bien surfé ma dernière vague mais je n'ai pas eu le score. Je suis un peu déçu… Je vais rentrer à la maison, je vais garder le bon, jeter le moins bon. Et je vais revenir pour essayer de me qualifier. Vraiment cette fois. Il y a eu pas mal d'occasions manquées cette saison. Je perds aux Açores alors que j'étais 1er de ma série. A Cascais aussi, je perds de très peu… Finalement, ça se joue à pas grand-chose. » 

Martin : « On a tous beaucoup appris »
Un refrain que connaissent bien nos Français. Lesquels peuvent tous se dirent que leur saison s'est jouée à des détails. Charly Martin de conclure : « On est tous passé pas loin de cette qualification. On a eu les occasions, on ne les a pas concrétisées. On a beaucoup appris. On va revenir l'année prochaine et ce sera la bonne ! »
En attendant, Joan Duru, qui ne joue plus rien au classement, mais qui se régale, et nous régale, à Sunset, va revenir samedi en deuxième jour. Avec le droit d'affronter le king Kelly. On assistera également ce samedi à l'entrée en compétition de nos finalistes de Haleïwa : Michel Bourez (vainqueur) et Jérémy Florès (3e), lesquels ont fait de la Triple Crown l'objectif majeur de leur saison.
A Hawaii, Stéphane Sisco

 

Résultats des Français
Round of 96 

Heat 1: 1. Ian Walsh (HAW) 14.17pts ; 2. Hodei Collazo (EUK) 11.27pts ; 3. Charles Martin (GLP) 9.83pts ; 4. Conner Coffin (USA) 9.70pts

Heat 9: 1. Heitor Alves (BRA) 12.77pts ; 2. Krystian Kymerson (BRA) 11.00pts ; 3. Dale Staples (ZAF) 10.63pts ; 4. Maxime Huscenot (FRA) 9.00pts

Heat 10: 1. Torrey Meister (HAW) 15.33pts ; 2. Joan Duru (FRA) 15.24pts ; 3. Alex Smith (HAW) 12.60pts ; 4. Marc Lacomare (FRA) 12.37pts

Programme des Français

Ce samedi à partir de 8 heures locales - Round of 64

Heat 2 : Jeremy Flores (FRA), Adam Melling (AUS), Makuakai Rothman (HAW), Hodei Collazo (EUK)

Heat 9 : Kelly Slater (USA), Dane Reynolds (USA), Heitor Alves (BRA), Joan Duru (FRA)

Heat 11 : Michel Bourez (PYF), Dusty Payne (HAW), Ezekiel Lau (HAW), Wade Carmichael (AUS)

 

La compétition est à suivre en live à partir de 19 heures françaises sur : http://vanstriplecrownofsurfing.com/vansworldcupofsurfing2013/live

 

 

(*) Marc Lacomare peut encore participer au WCT 2014 si :

1. Il conserve sa 33e place à l'issue de la saison et bénéficie d'un forfait pour blessure (Owen Wright ? Glenn Hall ?) pour intégrer le tour en tant que premier remplaçant.

2. Il conserve sa 33e place et un des quatre surfeurs du Top 10 ranking classés devant lui (Marc est 11e actuellement) parvient à se qualifier via le WCT : il s'agit ici de Travis Logie, Adam Melling, Kolohe Andino et Alejo Muniz.

Dernière modification le : 30 novembre 2013
Évaluer cet élément
(2 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP