Johanne Defay 8e mondiale et rookie of the year

Quart de finaliste à Honolua bay la nuit dernière, la Française Johanne Defay termine sa première saison sur le world tour à la 8e place et se voit remettre le titre de meilleur espoir de l'année (Rookie of the year). L'Australienne Stephanie Gilmore est sacrée championne du monde pour la sixième fois.

 

Clap de fin sur la saison féminine cette nuit à Maui avec la dernière journée du Target Pro, dixième étape du world tour de l'ASP. Dans de solides conditions (2m50), Carrissa Moore (Haw) s'impose face à Tyler Wright (Aus). Cette même Carrissa Moore avait un peu plus tôt éliminée de très peu Johanne Defay en quarts de finale (12.20 - 9.50 pts). La Française, à l'aise sur cette longue et creuse droite de récif, aurait pu créer la sensation en sortant la championne du monde en titre mais n'a pu trouver un second score après un 7,17 pts, meilleure note de la série.  
Il n'empêche, cette 5e place après un sixième quarts de finale consécutif permet à la Réunionnaise de se hisser à la 8e place ASP et de se maintenir dans l'élite mondiale pour le world tour 2015. Elue rookie of the year, Johanne Defay se voit récompensée d'une saison qui l'aura vu débuter timidement pour finir sur les chapeaux de roue. 
En Pro Junior l'an dernier
Dire que la jeune femme usait ses planches sur le circuit Pro Junior la saison dernière (!) et qu'elle s'est lancé sur le world tour en mars dernier sans sponsor majeur après avoir perdu le sien en 2013 (!!) Sans le soutien financier de Jérémy Florès, lui aussi originaire de La Réunion, Defay n'aurait sans doute pas vécu son rêve et encore moins brillé sur la scène mondiale. 
Eliminée au round 2, Pauline Ado quitte, elle, la scène du tour mondiale après quatre saisons pleines. L'Hendayaise va devoir replonger dans le QS pour rejoindre l'élite dans un an. 
Gilmore puissance 6
Quant au titre mondial, il revient finalement à Stephanie Gilmore au terme d'un long suspense. Eliminée en quarts de finale, l'Australienne a dû attendre la fin de la finale et la victoire de Carrissa Moore pour exulter. Tyler Wright, finaliste, étant encore en mesure de la rejoindre au classement pour une égalité parfaite qui aurait alors vu les deux femmes se (re)mettre à l'eau pour une série inédite qui les aurait départager !
Le Top 17 est désormais (presque) connu puisque le Top 10 CT et le Top 6 QS sont déterminés. Il ne manque plus qu'une place, une wild card, que l'ASP attribuera prochainement pour la saison 2015.

 

Target Maui Pro 

Finale

1 - Carissa Moore (HAW) 18.23

2 - Tyler Wright (AUS) 14.03

Demi-finales

Série 1 1: Carissa Moore (HAW) 15.67 def. Courtney Conlogue (USA) 11.93

Série 2: Tyler Wright (AUS) 17.76 def. Bianca Buitendag (ZAF) 9.74

Quarts de finale

Série 1: Carissa Moore (HAW) 12.20 def. Johanne Defay (FRA) 9.50

Série 2: Courtney Conlogue (USA) 13.67 def. Stephanie Gilmore (AUS) 13.03

Série 3: Bianca Buitendag (ZAF) 15.97 def. Sally Fitzgibbons (AUS) 15.33

Série 4: Tyler Wright (AUS) 17.03 def. Lakey Peterson (USA) 16.30

 

Le classement final 2014

 

Le world tour 2015
Stephanie Gilmore (Aus)
Tyler Wright (Aus)
Carrissa Moore (Haw)
Sally Fitzgibbons (Aus)
Malia Manuel (Haw)
Lakey Peterson (USA)
Bianca Buitendag (AFS)
Johanne Defay (Fra)
Courtney Colongue (USA)
Silvana Lima (Bré, QS)
Coco Ho (Haw, QS)
Sage Erickson (USA, QS)
Nikki Van Dijk (Aus, QS)
Tatiana Weston-Webb (Haw, QS)
Alessa Quizon (Haw, QS)
1 wild card ASP
NB : Pour compléter le Top 17, l'ASP (future World Surfing League) offrira une wild card à une surfeuse. L'usage est de la remettre à une concurrente du world tour longtemps blessée. L'Américaine Courtney Conlogue l'a été mais a gagné sa place en entrant dans le Top 10. Qui sera donc l'heureuse élue ?

 

 

 

 

Dernière modification le : 28 novembre 2014
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia