surfingfrance.com

Johanne Defay finaliste au Surf Ranch

La Française a signé le tube de la compétition et peut être celui de tous les temps sur la vague artificielle du Surf Ranch. La Française a signé le tube de la compétition et peut être celui de tous les temps sur la vague artificielle du Surf Ranch.  © WSL

La Française Johanne Defay a réussi un superbe exploit en se hissant la nuit dernière en finale du Freshwater Pro, 7e étape du Championship Tour, disputé sur la vague artificielle du Surf Ranch, en Californie. Leader incontestée des qualification et des phases finales, Defay s'est faite doubler par Lakey Peterson à l'issue d'une finale où l'Américaine a eu les faveurs du jury. 

Johanne Defay peut conserver son sourire sur le podium du Freshwater Pro. Pour Kelly Slayter, « elle a réussi le tube le plus profond jamais vu ici ! » Une prestation énorme le vendredi lors du premier jour des qualifications qui lui aura valu un 9.00 pts et la tête du classement féminin. Et comme aucune autre des 17 autres filles ne réussit à revenir sur elle, la Française aborda la finale avec son total de points et une confiance énorme. C'était sans compter sur Lakey Peterson, habituée du bassin californien. Sur son premier des deux rides, la gauche, l'Américaine parvenait à subjuguer les juges pour un 8.70 généreux au regard des prestations des trois journées.
Peterson subjugue les juges
Dans la foulée, elle déboulait sur la droite avec quelques gros turns et surtout un air reverse plus ou moins maîtrisé mais complété. Résultat : 9.33 pts (on reparle du tube de Defay de l'avant-veille ?) et Peterson passait en tête. Sous pression, Defay chutait sur ses deux vagues suivantes tes et abandonnait un quatrième succès sur le CT alors qu'elle avait tout (très bien) fait pour.
Cette finale et les points qui vont avec permettent à Johanne Defay de gagner une place au ranking (9e désormais) et de prendre ses distances avec ses adversaires pour le maintien. Elle fait également un très grand pas vers la qualification pour les Jeux Olympiques 2020. La Néo-Zélandaise Paige Hareb, la seule qui pourrait la priver des JO, est à 12.590 pts, un gouffre.




Medina fait coup double
finalists7572FWP19cestariTenant du titre, le B brésilien Gabriel Medina a récidivé dans son bassin fétiche en remportant un deuxième succès cette saison après le J-Bay Open en juillet. Le voici désormais en tête du classement général à trois compétitions du finale. Le champion du monde en titre n'a laissé aucune chance à ses adversaires pour aller s'imposer en finale sur son compatriote Filipe Toledo (18.86 à 17.33). Vainqueur à Tahiti il y a 3 semaines, l'Australien Owen Wright monte sur le podium. Joan Duru termine 19e, meilleur classement français, est rate de peu la qualification pour la phase finale après deux journées de surf bien maîtrisées et une grande prise de risque malgré un genou en souffrance.
Tous à Hossegor
Bizarrerie du règlement, il marque les points du 17e comme Jérémy Florès (pourtant 27e du classement). Lequel reste sur la frustration d'avoir pris ses vagues jeudi matin avec de fortes rafales de vent on shore, et l'impossibilité d'avoir pu s'exprimer. Très loin de son Teahupo'o fétiche, Michel Bourez n'est pas apparu à son avantage, tombant trop souvent. Le Tahitien grille un de ses jokers avec cette contre-performance.
La prochaine étape arrive très vite : le Quiksilver et Roxy Pro France démarre le 3 octobre. On a hâte de retrouver nos Français à Hossegor.



Freshwater Pro
Messieurs
1. Gabriel Medina (BRA)
2. Filipe Toledo (BRA)
3. Owen Wright (AUS)
4. Griffin Colapinto (USA)
5. Julian Wilson (AUS)
6. Yago Dora (BRA)
7. Adrian Buchan (AUS)
8. Jordy Smith (AFS)

Dames
1. Lakey Peterson (USA)
2. Johanne Defay (FRA)
3. Carissa Moore (HAW)
4. Caroline Marks (USA)

duru j2171FWP19cestari

CLASSEMENT GENERAL
Messieurs
Gabriel Medina (BRA) 44,695
Filipe Todelo (BRA) 44,400
Jordy Smith (ZAF) 40,195
Kolohe Andino (USA) 36,505
Italo Ferreira (BRA) 34,600

13. Michel Bourez (FRA) 21,515
14. Jérémy Florès (FRA) 21,450
24. Joan Duru (FRA) 15,545

Dames
Carissa Moore (HAW) 47,260
Lakey Peterson (USA) 43,850
Sally Fitzgibbons (AUS) 42,070
Stephanie Gilmore (AUS) 39,810
Caroline Marks (USA) 38,220

9. Johanne Defay (FRA) 27,730



CALENDRIERS 2019
Messieurs
3 - 13 avril : Quiksilver Gold Coast Men's Pro, Queensland, Australie : Italo Ferreira (Brésil)
17 - 27 avril : Rip Curl Pro Bells Beach, Victoria, Australie : John John Florence (Hawaii)
13 - 24 mai : Bali Pro, Keramas, Indonésie : Kanoa Igarashi (Japon)
27 mai - 7 juin : Margaret River Pro, Western Australia, Australie : John John Florence (Hawaii)
20 - 28 juin : OI Rio Pro, Saquarema, Brésil : Filipe Toledo (Brésil)
9 - 22 juillet : J-Bay Open, Jeffreys Bay, Afrique du Sud : Gabriel Medina (Brésil)
21 août - 1er septembre : Tahiti Pro, Teahupo'o, Tahiti : Owen Wright (Aus)
19 - 22 septembre : Surf Ranch Pro, Lemoore, Etats-Unis : Gabriel Medina (Brésil)
3 - 13 octobre : Quik Pro France, Landes, France
16 - 28 octobre : Meo Pro Peniche, Portugal
8 - 20 décembre : Billabong Pipe Masters, Pipeline, Hawaii

Dames
3 - 13 avril : Boost Mobile Pro Pro, Queensland, Australie : Caroline Marks (USA)
17 - 27 avril : Rip Curl Pro Bells Beach, Victoria, Australie : Courtney Conlongue (USA)
13 - 24 mai : Bali Pro, Keramas, Indonésie : Stephanie Gilmore (Australie)
27 mai - 7 juin : Margaret River Pro, Western Australia, Australie : Lakey Peterson (USA)
20 - 28 juin : OI Rio Pro, Saquarema, Brésil : Sally Fitzgibbons (Australie)
9 - 22 juillet : J-Bay Open, Jeffreys Bay, Afrique du Sud : Carissa Moore (Hawaii)
19 - 22 septembre : Surf Ranch Pro, Lemoore, Etats-Unis : : Lakey Peterson (USA)
3 - 13 octobre : Roxy Pro France, Landes, France
16 - 28 octobre : Meo Pro Peniche, Portugal
25 novembre - 6 décembre : Hawaii Pro, Maui, Hawaii

 

 

Dernière modification le : 22 septembre 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz