Johanne Defay : « Tellement heureuse et motivée pour 2015 »

Johanne Defay obtient le meilleur résultat d'une Française sur le World Tour. Johanne Defay obtient le meilleur résultat d'une Française sur le World Tour.  © Photo ASP

La jeune réunionnaise est devenue en l’espace de quelques mois la n.8 mondiale et, forcément, la n.1 européenne du surf féminin. A seulement 21 ans, Johanne Defay ne brûle pourtant pas les étapes mais les planches. Elle se confie à la Fédération française de surf au terme de sa première saison.

 

 

Quelle a été ta première réaction quand tu as su que tu te maintenais sur le world tour ?
J'ai un peu eu le temps de me faire à l'idée parce que les chances que je n'y sois pas étaient minimes en arrivant sur la dernière compétition, à Maui. Mais la pression est montée quand même, et ça a été un grand soulagement. Je suis juste tellement heureuse et motivée pour une nouvelle saison.

En début d’année, avais-tu songé terminer à la 8e place pour ta première saison ?
Pas vraiment, j'avais du mal à imaginer quelque chose… Je ne savais pas du tout comment ça allait se passer. Mais je dois avouer aujourd’hui que, malgré les mauvais résultats de début de saison, j’avais un bon sentiment. Je savais que ça allait marcher.

Quel a été le tournant de la saison ?
Si on regarde les résultats, on a envie de dire Fidji. Et c'est le cas. Le fait d'être sur l'ile (de Tavarua, ndlr) avec tout monde, ça m'a permis de faire un peu ma place, et de voir comment fonctionnaient les autres. J'ai beaucoup apprécié n’être qu’entre « nous », sans public. 

Quand as-tu su que ça allait être bon pour le maintien ?
Il fallait que je fasse mieux que 13e à Maui pour ne pas dépendre des résultats des autres filles. C’était fait dès le deuxième jour de compétition.

Etre « Rookie of the year », ça représente quoi ?
Un titre, c'est toujours bon à prendre. Je suis très fière ! Surtout quand on regarde les noms des autres filles qui l'ont été… Et ça me motive encore plus ! Je suis contente. Mais c'est une première étape. 

Que vas-tu garder comme meilleur souvenir de cette première saison ?
La France, ou Trestles, ou les Fidji… Ou Maui. Oups… Je n'en ai pas un seul (rires) ! Tout a été différent et j'aime bien ça. 

Qu’est-ce qui a changé en toi : le mental, la technique, la tactique ?
Je pense que tout est lié. Je me suis surtout rendu compte que c'était possible. 

Quel est ton programme désormais ?
Je passe encore une semaine a Maui pour profiter des vagues et faire du tourisme ! 

Penses-tu déjà à la saison prochaine et à tes objectifs ou pas encore ?
Oui, déjà ! Mais chuut…

 

 

Sa saison dans le rétro

 

Roxy Pro Australie (1-12 mars)

Son résultat : 13e place

Son parcours :  : Pour sa première compétition sur le world tour, Johanne Defay découvre le très haut niveau. Battue au Rd1, elle est éliminée dès le Rd2 par Courtney Conlongue. Johanne score un 7 pts, mais l’Américaine tue la série avec un tube à 9,5 pts.

Sa réaction : « Sur le CT, tu n'as pas le droit d'être à 70 %… Il faut tout le temps être à 100% ! »

 

Drug Aware Margaret River (2-13 avril)

Son résultat : 9e 

Son parcours : . Battue au Rd1 et reversée en repêchages, elle remporte sa première série sur le CT en dominant Lakey Peterson (USA). De nouveau en repêchages après le Rd 3 non éliminatoire, elle est éliminée par l’Hawaïenne Malia Manuel au Rd4.

Sa réaction : « Je compte bien aller en quarts ! Et plus si possible ! Je travaille et j'apprends. Je me donne à fond et c'est ça l'important  ! » 

 

Rip Curl Bell’s beach (16-27 avril)

Son résultat : 13e place

Son parcours : Versée au Rd2 de repêchages, elle y affronte Tyler Wright. Dans le tempo de la vice-championne du monde, Johanne subit la foudre de l’Australienne qui score deux vagues excellentes en fin de série pour un total de 17,53 pts. 

 

Billabong Pro Rio (7-18 mai)

Son résultat : 13e place

Son parcours : Pour la quatrième fois de la saison, elle passe par le Rd2 et y rencontre Coco Ho. Elle est battue de très peu par l’Hawaïenne : 14,10 à 13,87 pts. 

 

Fiji Pro (25-30 mai)

Son résultat : 5e place

Son parcours : Elle se hisse jusqu'en quarts de finale de la 5e étape du WCT féminin sur le spot de Cloudbreak. Après avoir fait trembler Steph Gilmore au Rd1, elle bat Coco Ho (Rd2), puis Malia Manuel et Tyler Wright (Rd3 non éliminatoire), avant de s’incliner face à Malia Manuel (!) pour 0,57 pt…

Sa réaction : « On en apprend tous les jours. Je suis en train de faire tranquillement le bilan et j'ai envie de rentrer chez moi pour pouvoir souffler. » 

 

Vans US Open (27 juil - 3 août)

Son résultat : 5e place

Son parcours : Pour la deuxième fois consécutive, elle atteint les quarts de finale. Dans de petites vagues, voire minuscules, Johanne n'a jamais pu combattre avec ses armes face à l'Australienne Sally Fitzgibbons, qui a remporté les deux dernières étapes à Rio et Fidji. Elle s’incline de très peu : 9,33 à 4,66 pts

 

Swatch Trestles Pro (9-20 septembre)

Son résultat : 3e place

Son parcours : Après deux quarts de finale, elle passe la vitesse supérieure et va jusqu’en demi en ayant dominé Tyler Wright (Aus) en quarts. Elle échoue aux portes de la finale contre Sally Fitzgibbons (Aus).

 

Roxy Pro France (23-29 septembre)

Son résultat : 3e place

Son parcours : 10 jours après avoir atteint le dernier carré à Trestles, Johanne goûte de nouveau aux demi-finales d'une étape du world tour. C’est Tyler Wright (Aus) qui l’empêche de passer en finale devant son public. Face à la future vainqueur, Johanne n'a pas été en mesure de rééditer sa performance des quarts où elle avait sorti Malia Manuel (Haw). 

Sa réaction : « Le heat est passé très vite, je n'ai pas eu les bonnes vagues, la série c'est joué sur ça aussi. »

 

Cascais women’s Pro (1-7 octobre)

Son résultat : 5e place

Son parcours : Pour la cinquième fois consécutive, Johanne se hisse en quarts de finale. Mais contrairement à Trestles et Hossegor où elle avait été jusqu'en demis, elle s'est cette fois arrêtée là, comme à Fidji et l'US Open. Éliminée non sans avoir démérité par l'Australienne Tyler Wright, vainqueur du Roxy Pro voici une semaine, et qu’elle avait pourtant battue au tour 3 non éliminatoire.

 

Target Maui Pro (22 nov. - 6 décembre)

Son résultat : 5e place

Son parcours : Quart de finaliste à Honolua bay, Johanne termine sa première saison sur le world tour à la 8e place et se voit remettre le titre de meilleur espoir de l'année (Rookie of the year). La locale Carrissa Moore la stoppe en quarts de finale avant d’aller s’imposer.

 

Le classement final 2014

 

Dernière modification le : 01 décembre 2014
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia