Justine Time

Justine Dupont est, pour l'heure, la première Française qualifiée pour le round of 12 du Swatch Girls Pro de Seignosse, épreuve 6-star du circuit WQS féminin. Alizé Arnaud, Johanne Defay et Maud Le car pourront la rejoindre lorsque la compétition reprendra. Pas Pauline Ado, la N.1 tricolore s'est fait sortir cet après-midi.  Justine Dupont est, pour l'heure, la première Française qualifiée pour le round of 12 du Swatch Girls Pro de Seignosse, épreuve 6-star du circuit WQS féminin. Alizé Arnaud, Johanne Defay et Maud Le car pourront la rejoindre lorsque la compétition reprendra. Pas Pauline Ado, la N.1 tricolore s'est fait sortir cet après-midi.  © Photo FFS

Juste à temps ? Pas vraiment. Justine Dupont est tout simplement à l'heure du Swatch Girls Pro. La Canaulaise est dans le round of 12, soit à un tour des quarts de finale qui se disputeront en une contre une. 

L'élimination de Pauline Ado a jeté un froid sur la plage du Penon où le soleil venait à peine de percer après une journée bien grise. Dans des vagues compliquées au montant, l'actuelle N.10 mondiale n'a pas su trouver les vagues pour s'exprimer totalement. Battue par les Australiennes Keely Andrew et Brittani Nicholl, Ado avait le masque. L'Hendayaise a passé un gros quart d'heure à signer des autographes et poser avec ses fans au bord de l'eau. Puis elle s'est refermée sur elle même avant de quitter le site de compétition sans dire un mot. 

Pas de Poporico cette fois-ci
Demi-finaliste à l'US Open (WCT) et au 6-star d'Oceanside au cours des trois dernières semaines, Ado nourrissait de grandes ambitions à la maison. Elle devra repasser. Pas de Poporico cette fois-ci. Mais à peine remis de ce choc, le public français a pu crier sa joie et applaudir Justine Dupont qui s'était déjà qualifiée pour le round of 24 et qui, quelques minutes après la défaite d'Ado a surf de nouveau pour composter son billet pour le top 12 de la compétition landaise.
Longtemps en tête de sa série, la Canaulaise a su trouver les bonnes options pour passer sortir l'Américaine Sage Erickson et se qualifier en compagnie de la Sud-Africaine Bianca Buitendag. Quart de finaliste à Oceanside il y a quinze jours, Dupont enchaîne les bonnes perfs. Au sec, et après vingt minutes de photos et d'autographes, elle analyse sa série : « J'étais à fond, à 2000 ! On n'entendait rien dans l'eau. Je ne connaissais pas les scores. Je voyais les autres filles partir sur de belles vagues, je me disais « mince, elles vont scorer. » Le but était donc de prendre un maximum de vagues. J'en ai eu de bonnes au début, et heureusement car les vagues se sont calmées ensuite. Je tiens à remercier Gilles Darqué qui est venu me dire quelques mots avant cette série. Merci aussi à Yann Martin qui me donne toujours de bons conseils. » 

Dupont : « On est toutes là pour gagner, non ? »
Sans oublier l'entraînement physiquement auquel elle s'est astreinte ces derniers mois, et notamment les heures passées sur la rampe de skate de Patrick Florès et, là aussi, quelques conseils avisés de l'entraîneur des équipes de France. Dans le top 12 du Swatch Girls Pro, Justine Dupont est forcément satisfaite de son parcours. « Je suis contente, je suis dans le rythme des compétitions. La suite ? Je prends série après série. J'ai peut être fait 5e à Oceanside mais pour le moment je ne suis pas encore en quart de finale à Seignosse. Mon ambition ? On est toutes là pour gagner, non ? » Elle jouera sa qualification pour les quarts contre Malia Manuel (HAW) et Courtney Conlogue (USA).

Le Car : « J'ai passé un cap ! »
Parmi les sourires rayonnants de cette deuxième journée, on a relevé ceux de Maud Le Car, de Johanne Defay et d'Alizé Arnaud. Les trois Françaises sont au round of 24 et surferont vendredi matin (si les conditions le permettent) pour rejoindre Justine Dupont au tour suivant. Maud Le Car revient sur sa série du jour, en fin de matinée, dans des conditions particulièrement éprouvantes. « C'était assez difficile, on est passée à la marée basse, mais j'ai eu de la chance. » Sans doute mais elle a aussi provoquée : « J'étais bien active, j'ai essayé de prendre le plus de vagues. J'avais vu la série d'avant, je voulais maximiser mes chances pour passer. J'ai eu de bonnes vagues. »
Puis, revenant sur son état de forme, l'Antillaise de confier : « Je me sens en bien, ça fait longtemps que je me prépare pour cette compétition, je me sens bien dans mon surf, j'ai l'impression d'avoir passé un cap et j'espère le montrer dans cet évènement. » Et à la question de savoir si elle avait reçu de bons conseils de la part de Joan Duru, son coach et compagnon dans la vie, Maud répond dans un grand sourire : « Oui ! Mais il n'y a pas que lui, j'ai de bonnes personnes qui s'occupent de moi et qui était encore là ce matin pour me conseiller et m'encourager. »

Véteau : « C'est mon premier QS, je positive »
Parmi les Françaises à avoir stoppé leur parcours ce jeudi à Seignosse, deux juniors ont dit au revoir à la compétition : Kim Véteau et Cannelle Bulard. Toutes deux avec un peu de regrets car la qualification n'était pas loin. Kim Véteau : « Je n'ai pas eu les meilleures vagues, pas celles qui m'auraient permis de faire de gros scores. » Mercredi, la Guadeloupéenne avait réussi le total de la journée (17 points). « Je ne suis pas passé à travers. Je ne suis pas trop déçue, confie-t-elle. C'est mon premier QS, je positive. Le Pro Junior va me permettre de tout donner, je vais avoir la rage. Je me bats pour le classement du Pro Junior, je ne veux pas me rater. »

Bulard : « Je me suis fait battre par ma boss ! »
Quant à Cannelle Bulard, la Réunionnaise gardait son légendaire sourire malgré une grosse frustration. Elle s'en explique : « J'ai mis beaucoup de temps à trouver des vagues. J'avais pris l'option en haut avec les droites. Puis je suis descendue avec les filles mais pas eu de vagues. Il me fallait un 4 points, c'était faisable. Mais la vague avec le potentiel pour le faire est arrivée trop tard. Je suis déçue bien sûr car c'était faisable. Mais bon, je me suis fait battre par Silvana Lima (Bré), c'est ma boss ! Donc j'accepte la défaite ! »

A Seignosse, Stéphane Sisco

 

RÉSULTATS

ROUND OF 24

Heat 1: Malia Manuel (HAW) 14.45, Paige Hareb (NZL) 12.85, Rebecca Woods (AUS) 10.25, Nage Melamed (HAW) 9.25

Heat 2: Courtney Conlogue (USA) 14.65, Leticia Canales Bilbao (EUK) 11.75, Carina Duarte (PRT) 8.75, Lee Ann Curren (FRA) 8.50

Heat 3: Bianca Buitendag (ZAF) 11.05, Justine Dupont (FRA) 10.75, Sage Erickson (USA) 10.50, Frankie Harrer (USA) 8.20

 

ROUND OF 48 

Heat 1: Malia Manuel (HAW) 16.00, Lee Ann Curren (FRA) 11.55, Nao Omura (JPN) 8.05, Naomi Stevic (AUS) 7.88

Heat 2: Paige Hareb (NZL) 11.75, Carina Duarte (PRT) 9.65, Bronte Macaulay (AUS) 9.25, Rosanne Hodge (ZAF) 8.90

Heat 3: Leticia Canales Bilbao (EUK) 16.00, Rebecca Woods (AUS) 14.90, Philippa Anderson (AUS) 13.85, Nikki Van Dijk (AUS) 0.00

Heat 4: Courtney Conlogue (USA) 19.05, Nage Melamed (HAW) 17.00, Ellie-Jean Coffey (AUS) 15.10, Ainara Aymat (EUK) 8.75

Heat 5: Bianca Buitendag (ZAF) 14.00, Tatiana Weston-Webb (HAW) 13.50, Kim Veteau (GLP) 11.75, Laura Macaulay (AUS) 8.75

Heat 6: Sage Erickson (USA) 14.00, Johanne Defay (FRA), Felicity Palmateer (AUS), Skye Burgess (AUS)

Heat 7: Dimity Stoyle (AUS) 12.15, Justine Dupont (FRA) 11.65, Stephanie Single (AUS) 9.65, Mikaela Greene (AUS) 8.55

Heat 8: Maud Le Car (FRA) 8.85, Frankie Harrer (USA) 8.25, Dominic Barona (ECU) 7.65, Laura Enever (AUS) 3.50

Heat 9: Freya Prumm (AUS) 11.60, Coco Ho (HAW) 7.90, Quincy Davis (USA) 7.80, Demi Boelsterli (USA) 6.85

Heat 10: Sarah Baum (ZAF) 12.25, Alessa Quizon (HAW) 11.70, Eden Putland (AUS) 8.65, Ornella Pellizzari (ARG) 8.50

Heat 11: Silvana Lima (BRA) 13.25, Alizé Arnaud (FRA) 11.50, Cannelle Bulard (REU) 10.20, Georgia Fish (AUS) 9.00

Heat 12: Keely Andrew (AUS) 15.55, Brittani Nicholl (AUS) 15.00, Pauline Ado (FRA) 11.50, Shelby Detmers (USA) 5.65

 

PROGRAMME

ROUND OF 24 (ce vendredi) :

Heat 4: Tatiana Weston-Webb (HAW), Johanne Defay (FRA), Dimity Stoyle (AUS), Maud Le Car (FRA)

Heat 5: Freya Prumm (AUS), Sarah Baum (ZAF), Alizé Arnaud (FRA), Brittani Nicholl (AUS)

Heat 6: Coco Ho (HAW), Alessa Quizon (HAW), Silvana Lima (BRA), Keely Andrew (AUS)

 

Dernière modification le : 23 août 2013
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia