surfingfrance.com

L’ISA demande l’inclusion du Para Surf aux Jeux de 2024

L’International Surfing Association (ISA) a soumis sa « déclaration d'intention » au Comité International Paralympique (CIP) pour que le Para Surf, qui ne cesse de se développer, soit inclus au programme sportif des Jeux Paralympiques de Paris-2024. Réponse dans 14 mois.


Le CIP identifiera en février 2018 les Fédérations Internationales qui répondent aux exigences d'application. Il décidera en septembre 2018 des sports qui conviennent aux exigences techniques pour les Jeux, avant de prendre une décision finale sur leur participation au programme sportif paralympique de Paris-2024 en janvier 2019.
Après les JO-2020, les Paralympiques en 2024
Plus tôt cette année (le 30 juin), le CIP a officiellement reconnu l’ISA comme la Fédération Paralympique Internationale de Para Surf. Après la décision historique du Comité International Olympique (CIO) d’inclure le surf au programme sportif des Jeux de Tokyo-2020, décision prise le 3 août 2016 à Rio de Janeiro, l’ISA a réaffirmé son engagement en demandant du Para Surf aux Jeux Paralympiques de 2024.
100 athlètes attendus aux Mondiaux 2017
Sous la gouvernance de l’ISA, le Para Surf croit depuis plusieurs années et se développe dans de nombreux pays membres de la fédération internationale. Organisatrice des championnats du monde de la discipline depuis 2015, l’ISA enregistre une participation à la hausse chaque année : 69 concurrents de 18 pays en 2015, 77 de 22 pays en 2016.
Une centaine d’athlètes de 25 nations, dont la France, sont attendus la semaine prochaine pour la 3e édition des World Surfing Adaptive Championships à San Diego (29 novembre - 3 décembre). Laquelle verra l’apparition d’une catégorie féminine.
Un système de classification en placeFlags Grant 09
La France, l'Australie, le Chili, le Brésil, les Etats-Unis et l'Afrique du Sud, qui sont des nations « fortes » du surf mondial, ont toutes désormais leur propre championnat nationaux. La France les a lancés en octobre 2015 et a fêté la 3e édition le mois dernier.
Après des travaux menés avec ces Fédérations, l’ISA réglemente aujourd’hui le système de classification du Para Surf.
Fernando Aguerre : « Un nouveau moment historique »
Pour le président de l’ISA Fernando Aguerre, il s’agit « d’un nouveau moment historique pour ISA. Nous sommes engagés pour le développement du Para Surf et le voir au programme de Paris-2024 serait un succès incroyable. La croissance de ce sport a, au cours des dernières années, été une source d’inspiration. Et nous sommes enthousiastes à l’idée de voir jusqu’où il peut aller. »
« Jeunesse et haut niveau »
Et le président Aguerre d’ajouter : « Le Para Surf est un sport plein de vie qui combine l’énergie de la jeunesse aux performances du sport de haut-niveau. Nous pensons qu’il pourrait apporter une belle valeur ajoutée aux Jeux Paralympiques. Tout le monde mérite de pouvoir surfer et je suis enthousiaste à continuer ce processus avec le CIP. Nous accueillons les conseils, l'expertise et le l'assistance du CIP pour l'accessibilité la plus large pour les Para Surfers afin qu’ils puissent pratiquer et faire progresser le sport. »
La Fédération Française de Surf est aujourd’hui, avec l'Association Nationale Handi Surf, la seule entité reconnue par l’État pour le développement et la promotion du Para Surf et du Para Surf Adapté sur le territoire français.

 

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 13 mai 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz