surfingfrance.com

La DTN 15 jours aux Antilles

Nicolas Berthé, debout à droite, a passé deux semaines en Guadeloupe et Martinique pour rencontrer les acteurs du surf antillais. Nicolas Berthé, debout à droite, a passé deux semaines en Guadeloupe et Martinique pour rencontrer les acteurs du surf antillais.

Nicolas Berthé, cadre technique national de la FFS, en charge entre autres missions de l’outremer, a passé une quinzaine de jours en Guadeloupe et Martinique courant janvier. Retour détaillé sur la mission fédérale.

 

 

Guadeloupe

- Mercredi 7 janvier : arrivée en fin d'après-midi. Prise de contact avec les entraîneurs et les athlètes du Pôle espoirs Guadeloupe en fin d'entraînement sur le spot de la Bouelle.

- Jeudi 8 au matin : session au Moule avec 3 athlètes du Pôle : Kim Véteau, Léo-Paul Etienne et Gatien Delahaye. Quelques conseils au niveau technique et stratégie de compétition.

- Jeudi 8 : participation à l'entraînement technique de Fabien Sibille, le responsable du Pôle, à la Bouelle. Observation des athlètes en situation et en dehors de l'eau.

- Vendredi 9 : entraînement physique dans le quartier des Alizés au Moule avec Jimmy Lenormand, le préparateur physique du Pôle. Au programme : échauffement ; fractionnés en montée ; exercices de gainage et de renforcement musculaire ; initiation à la sophrologie avec Ondine Frager ; stretching.

- Samedi 10 au matin : préparation physique en lagon sur un dispositif de rame délimité par des bouées. Contenu : échauffement rame surf ; fractionnés rame ; nage et stretching.

- Samedi 10 après-midi : regroupement technique au spot du Moule. Utilisation de la vidéo pour définir les thèmes d'entraînement. Présence du Pôle France : première prise de contact entre les athlètes des Pôles. Echanges entre entraîneurs.

- Lundi 12 : entraînement technique à Anse Bertrand, sur un pic droite-gauche, avec Fabien Sibille et Jimmy Lenormand. Premier échange/confrontation entre les Pôles France et Guadeloupe : séries de compétition et retours. Prise de contacts entre athlètes et échanges entre entraîneurs : JR Vignes, Serge Lougarot, Fabien Sibille, Jimmy Lenormand et Nicolas Berthé. Définition des attentes techniques en terme de jugement afin de placer les jeunes des Pôles dans un surf qui correspond aux critères de jugement.

- Mardi 13 : rencontre des cadres du CREPS Guadeloupe Antilles avec Laurent Etienne, le président du comité ; discussions autour du partenariat avec le Pôle espoirs et de la programmation potentielle d'un formation BP Surf.

- Mercredi 14 après-midi : 2e rencontre entre Pôles avec notamment la présence de Charly Martin, qui a participé aux séries. Entraînement sur le spot de la Bouelle en préparation de la 3e coupe de Guadeloupe le week-end suivant : séries de compétition entre Pôles ; retours techniques et sur la stratégie de compétition. Echanges entre athlètes, entraîneurs et surfeur de l'élite mondiale. Bilan très positif de ces échanges : émulation de la part des athlètes accentuée par la présence de Charly Martin, détection des nouveaux talents et définition plus précises des attentes techniques et stratégiques.

- Mercredi 14 au soir : réunion entre les cadres des Pôle et les élus du comité, Laurent Etienne et Christa Véteau. Echanges autour d'une harmonisation du fonctionnement des Pôles : détection ;  planification et contenus d'entraînement ; outils…

- Jeudi 15 : entraînement technique à la Bouelle. Vidéo et préparation à la compétition : simulations de séries.

- Vendredi 16 au matin et début d'après-midi : suivi des benjamins venus de St Barth. Liam Hennequin, Noé et Thomas Ledee, jeunes espoirs du comité Guadeloupe. Au programme : préparation et stratégie de compétition, et vidéo afin de définir les thèmes d'entraînement.

- Vendredi 16 à 16h : briefing avec une partie du panel des juges du comité Guadeloupe, qui sont en majorité les éducateurs en perfectionnement ou en haut niveau. Situation réelle avec notation d'une simulation de 2 séries avec 3 jeunes du Pôle espoirs : Léo-Paul Etienne, Thomas Debière et Enzo Cavallini. Redéfinition des critères de jugement, des observables permettant d'améliorer la qualité du jugement, des compétences demandées aux juges et conseils pratiques. Ceci afin d'élever le niveau de jugement et donc le niveau technique des surfeurs du comité.

- Samedi 17 et dimanche 18 : 3e coupe de Guadeloupe à la Bouelle. Suivi et détection des jeunes de Guadeloupe et des îles du Nord (St Martin et St Barth). Suivi et formation du panel de juges et chefs juges. Présence sur cette compétition de 2 athlètes internationaux : Charly Martin et Martin Mouradian (bodyboard). De bonnes conditions de vagues, des finales de haut niveau chez les jeunes et en open. Un jugement de qualité avec l'utilisation du système informatique. Et une bonne organisation de la part des élus et bénévoles du comité et du club organisateur, le Karukera SC.

- Lundi 19 : entraînement technique au spot du Moule. Début des retours vidéo et définition des thèmes d'entraînement dans l'esprit de la méthode d'entraînement « à la française », initiée par Patrick Florès. Une définition particulière des thèmes pour les futurs collectifs France et Equipe de France.

Bilan : « Un Pôle Guadeloupe qui se structure avec une qualité des prestations techniques et physiques. Des rencontres entre Pôles fructueuses avec la présence de Charly Martin qui a motivé les troupes. Des échanges entre cadres. Une coupe de Guadeloupe de haut niveau avec un jugement et une organisation de qualité. De jeunes espoirs des îles du Nord. Une implication des éducateurs en perfectionnement et des élus dans la vie du comité. Merci à ces éducateurs ; aux cadres du Pôle espoirs ; aux élus ; aux bénévoles qui sont en majorité les parents des athlètes du Pôle espoirs ; aux jeunes et aussi à Yann Martin qui a contribué à cette organisation avec ses nombreuses missions sur l'île. Bravo à Laurent Etienne et Christa Véteau qui sont sur tous les fronts ; Françoise Adam qui assure la communication du comité. Merci au Pôle France et ses cadres pour les échanges. Et à Charly Martin pour son implication dans les rencontres entre les Pôles et dans la coupe régionale. »
Effectif membres & partenaires Pôle espoirs Guadeloupe : Kim Véteau, Manon Cavallini, Nell Auptel, Gatien Delahaye, Léo-Paul Etienne, Enzo Cavallini, Thomas Debierre, Nicolas Guimond, Issam Auptel, Titouan Vescambre, Lucas Desmoucelle, Julien Cambon

 
Le Pôle espoirs Guadeloupe avec Nicolas Berthé (2e à gauche) et Charly Martin (4e à droite).


Martinique

- Mardi 20 janvier : arrivée en début d'après-midi avec accueil à l'aéroport de Fred Jourdan, le nouveau président de la ligue. Rencontre avec Didier Planson, chef du Pôle sport de la DRJSCS, et Véronique Flamand, DRJSCS et secrétaire générale du comité. Discussions autour des déclinaisons locales du projet sportif de la FFS. Particulièrement au niveau du développement du sport scolaire en surf et SUP, et sur le projet de mise en place d'une structure d'accès au haut niveau. 
Une 2e réunion s'enchaîne : rencontre avec les organisateurs du futur QS 3.000 en Martinique sur le spot de Basse Pointe : Nicolas Ursulet et Nicolas Clemente (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) avec une volonté politique d'attirer le tourisme dans cette partie de l'île. Ils ont le financement et une bonne équipe. Il sont confiant sur la confirmation de l'évènement.

- Mercredi 21 au matin : découverte du spot de Tratane et petite session au levé du jour avec Fred Jourdan qui habite juste en face du spot. C'est une vague école avec 2 à 3 pics droite/gauche. Il y également d'autres spots sur les 2 baies aux alentours. Parfait de l'initiation au perfectionnement. 
Rendez-vous à 8h30 avec les éducateurs qui s'occupent du perfectionnement à différents niveaux : structures privées et associatives ; interventions à l'année ou périodiques. Il y a là Véronique Flamand, Caroline Torres, Jérémy Brasset, Pascal Bilon, Frédéric Bahuon et Noé Clavérie. Discussions et échanges d'outils autour du coaching « à la française » ; de l'adéquation entre le coaching et les critères de jugement ; de l'engagement dans une équipe technique régionale et du projet de développement d'une structure d'accès au haut-niveau.

- Mercredi 21 à 10h30 : suivi du groupe de perfectionnement des 8 ans et plus avec Frédéric Bahuon (école privé). Une bonne dynamique de jeunes avec du potentiel. Il existe également une initiative du Zandoli SC (Véronique Flamand) sur l'accompagnement associatif et bénévole des jeunes vers le perfectionnement. Ces deux écoles représentent la future relève.

- Mercredi 21 à 14h30 : détection et suivi de 14 jeunes (2 benjamines, 5 benjamins, 4 minimes et 3 cadets) en présence des entraîneurs. Définition des thèmes d'entraînement en accord avec les entraîneurs. Un groupe de 6 se distingue et pourrait constituer la base de la future structure. Suite à cette détection : bilan rapide avec les entraîneurs en les encourageant à analyser la vidéo individuellement pour mettre en avant les verrous et affiner les thèmes.

Bilan : « Les ingrédients sont réunis pour accompagner ces jeunes vers le haut niveau : nouvelle organisation du comité, le spot de Tartane, les éducateurs et des jeunes très motivés. Merci à Fred Jourdan et sa famille, à Véronique Flamand, aux éducateurs et aux jeunes pour cet accueil chaleureux. » Pour la DTN, il y a « une nouvelle dynamique autour de la constitution de l'Equipe Technique Régionale, formée de techniciens, et, en application du projet fédéral, on avance sur des actions de détection et formation de jeunes, et de techniciens, sans oublier la formation de juges. La Martinique reste un potentiel important pour le surf français, avec un terrain de jeu parfait pour la formation et l'accès à la compétition qu'est le spot de Tartane. » 

 Entraînement et détection sur le spot de Tartane en Martinique.

Dernière modification le : 05 février 2015
Évaluer cet élément
(2 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz