La DTN multiplie les actions

Le cadre technique national Stéphane Corbinien a accompagné les trois meilleurs Junior Pro français au début du mois en Australie à l'occasion de la finale du championnat du monde Junior Pro de la WSL. Le cadre technique national Stéphane Corbinien a accompagné les trois meilleurs Junior Pro français au début du mois en Australie à l'occasion de la finale du championnat du monde Junior Pro de la WSL.

Stages fédéraux au Panama, formation et détection aux Antilles, suivi de l’élite en Australie et en Europe. Le calendrier de la Direction Technique Nationale est particulièrement chargé en ce début d’année. A quatre mois des ISA World Surfing Games 2017 à Biarritz et à trois ans des JO de Tokyo-2020, la Fédération Française multiplie les actions pour aller plus vite, plus haut, plus fort.


Le surf est entré dans une nouvelle dimension le 3 août dernier avec l’annonce de son inclusion au programme des JO-2020. Désormais olympique, la Fédération Française et sa DTN continuent son travail sur la formation et accentue sa présence auprès de l’élite. Dans le concret, cela se matérialise par un accompagnement du Collectif France Espoirs (- 18 ans) et du Collectif Seniors (+ 18 ans).

Championnat du monde Junior Pro WSL, Australie
La FFS a dépêché un cadre technique national pour accompagner les trois surfeurs français qualifiés pour la finale du championnat du monde Junior Pro, du 4 au 12 janvier à Kiama, en Australie. Stéphane Corbinien, directeur des équipes de France, a assuré l’entraînement et le coaching de Thomas Debierre, Titouan Boyer et Marco Mignot (9e place) avant, pendant et après la compétition. Corbinien connaît bien ses trois athlètes du Collectif France Espoirs pour les avoir en stage et en équipes de France depuis trois à quatre ans.

Formation en Guadeloupe
Pour la quatrième année consécutive, la DTN se rend aux Antilles pour une mission de formation. Nicolas Berthé, cadre technique national chargé de l’outremer, est en Guadeloupe du 12 au 30 janvier. Il va assurer et suivre la formation des athlètes, la formation des cadres guadeloupéens, la détection des athlètes antillais dans les catégories jeunes, la formation des juges et des chef juge de Guadeloupe et de Martinique, la formation des entraineurs à la méthode d'entraînement à la française.
Il assistera également à des réunions avec les entraîneurs et les élus du comité de Guadeloupe et de Martinique. Le CTN profitera de l’étape du Rip Curl GromSearch (28-29 janvier) pour évaluer les jeunes surfeurs antillais.

Stage national Espoirs d’hiver, Panama
Pour la 9e année consécutive, la Fédération Française organise un stage d’hiver pour le Collectif France Espoirs. Après l’Australie, l’Afrique du Sud et le Maroc, la DTN a choisi le Panama comme destination pour une quinzaine de jeunes surfeurs et surfeuses de 13 à 16 ans​, représentant le collectif « relève », et qui passeront trois semaines d’entraînement du 28 janvier au 14 février. Réveil musculaire, surf, débriefing, temps scolaire, stretching, repas en commun, rythmeront le quotidien de la relève française encadrée par les techniciens fédéraux : Stéphane Corbinien (CTN), Nicolas Berthé (CTN), Régis Blanchard (CTN), Jimmy Lenormand (Pôle espoirs Guadeloupe), Guillaume Billy (Pôle espoirs Aquitaine), Pitou Gaillard (​Kiné/​préparateur physique).
Le choix s’est porté sur le Panama du fait de la qualité des vagues du pays d’Amérique centrale et de ses températures tropicales. C’est également en raison des excellentes relations et de la collaboration étroite de la FFS avec Philippe Demarsan, surfeur français installé au Panama depuis 20 ans. Une rencontre avec les meilleurs jeunes surfeurs du Panama est programmée, elle pourrait déboucher sur une compétition, version « test-match ».
Ce stage permettra de préparer les échéances internationales 2017, à savoir les ISA World Junior Surfing Championship (date et lieu à venir) et le circuit Junior Pro Européen de la WSL (avril à novembre).

Stage d’hiver du Pôle France, Panama
Le Pôle France sera lui aussi en stage d’hiver au Panama (20 janvier au 5 février). Il s’agit du deuxième stage de ​l​a saison 2016-17. A la demande de notre DTN, le stage du Pôle France et celui du Collectif National ont été en partie regroupés pour deux raisons : 1. Réunir sur un même lieu 5 athlètes qui participent aux deux évènements comme membres du Collectif France et du Pôle France. 2. Regrouper l'équipe des Cadres Techniques Nationaux de la DTN sur de nombreuses réunions pour le suivi des athlètes, la progression, le Haut Niveau...
Les pensionnaires de la structure fédérale arriveront une semaine avant les membres du Collectif France Espoirs et travailleront sur Santa Catalina et Sebaco; avant d’avoir une semaine en commun avec le Collectif National pour des confrontations et l’apprentissage des routines de l’équipe de France. Les pensionnaires du Pôle France seront encadrés par Jean-Robert Vignes (CTN) et Serge Lougarot (CTN). Le Pôle découvrira la côte Pacifique panaméenne grâce à la collaboration de Pedro Charriaud, ancien surfeur de la grande plage de Biarritz, installé là-bas.

Stage élite, Australie
La DTN dépêchera un cadre technique national​, ​un ​accompagnement médical/​préparateur​​ physique​ et un caméraman​ durant une douzaine de jours en Australie (16-27 février) pour accompagner l’élite du surf français à l’occasion du Maitland and Port Stephens Toyota Pro de Newcastle (20-26 février). Stéphane Corbinien (CTN) et Pitou Gaillard (préparateur physique) assureront des séances d’entraînement avant le premier QS 6.000 masculine et féminin de la saison auxquels prendront part la grande majorité des meilleurs surfeurs professionnels français. Ils les accompagneront durant la compétition​ et complèteront avec des séances vidéo​.
Des échanges et des entretiens personnalisés sont aussi au programme entre les représentants de la DTN et le Collectif France Seniors dans la perspective du projet olympique de la Fédération Française, des ISA World Surfing Games 2017 à Biarritz Pays Basque (20-28 mai) et des qualifications pour les JO de Tokyo-2020.
Deux autres déplacements de la DTN sont prévus d’ici les Mondiaux de Biarritz : sur une étape du Championship Tour regroupant nos quatre représentants (Jérémy Florès, Joan Duru, Johanne Defay et Pauline Ado) ; sur une étape du QS européen avec les meilleurs surfeurs français de la division​, afin de peaufiner la sélection pour les Mondiaux à Biarritz Pays Basque​.

Circuit Junior Pro européen
Le lancement de la saison Junior Pro zone Europe sera donné mi avril à Caparica, au Portugal (10 au 15 avril). L'occasion pour la DTN d'organiser et d'encadrer le déplacement du collectif Jeunes Junior Pro, qui se poursuivra comme en 2015, sur l'ensemble des étapes du circuit européen. Afin de préparer au mieux la défense du titre par équipes sur les ISA World Junior Surfing Championship 2017 (date et lieu à venir).

Dernière modification le : 15 janvier 2017
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz