surfingfrance.com

La DTN sur les QS australiens

Comme l'an passé, Stéphane Corbinien (ici aux côtés de Johanne Defay et Pauline Ado) va suivre en compagnie de Jean-Robert Vignes, le comportement de l'élite du surf français sur les QS australiens. Comme l'an passé, Stéphane Corbinien (ici aux côtés de Johanne Defay et Pauline Ado) va suivre en compagnie de Jean-Robert Vignes, le comportement de l'élite du surf français sur les QS australiens.  © FFSurf/Antoine Justes
Comme l'an passé à même époque, la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Surf est en Australie. Deux techniciens seront sur place dès cette semaine pour superviser les surfeurs français engagés sur les QS 6.000 de Newcastle (19-25 février) et Manly (26 février - 4 mars). 


Une bonne quinzaine de surfeurs français vont participer ces prochaines semaines au Burton Automotive Pro, de Merewether, puis au Vissla Sydney Pro, à Manly. L'occasion pour la DTN de suivre de près le comportement de son élite. Comme elle l'avait initié l'an passé, la FFSurf est ainsi au contact de ses surfeurs avec le déplacement de Stéphane Corbinien, le directeur des équipes de France, et de Jean-Robert Vignes, CTN et entraîneur des équipes de France de surf.
Tokyo-2020 en ligne de mire
En accompagnant les pros tricolores, l'idée est de continuer à créer une émulation autour du projet olympique. Observation et mise à disposition des surfeurs qui le désirent, les deux techniciens fédéraux sont en Australie pour les superviser en situation de compétitions internationales.
La DTN continue ainsi de construire la planification et l’organisation du suivi du Collectif France Élite pour 2018, 2019 et 2020 avec les premiers Jeux Olympiques de l’histoire du surf dans deux ans et demi.​
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

AF ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu