surfingfrance.com

La France 5e des Mondiaux Juniors

La France 5e des Mondiaux Juniors  © ISA/Ben Reed

Comme l'an dernier, l'équipe de France a terminé à la 5e place du classement des nations aux championnats du monde de surf juniors Vissla de l'International Surfing Association, qui se sont achevés la nuit dernière par la victoire du Japon à Huntington Beach, en Californie.


Les Bleus n'ont donc pas fait mieux que l'an passé au Japon. Champions du monde en 2016, après deux médailles d'argent successives, les Français sont donc restés coincés à cette 5e place. Première nation européenne, la France a senti le souffle des Espagnols qui les talonnent au classement général.
Devant le Brésil et l'Afrique du Sud
En Californie pour retrouver les sommets, tout du moins le podium sur lequel elle avait pris place de 2013 à 1016, l'équipe de France a du se résigner à consolider avant tout sa 5e place. Derrière les trois pays qui dominent la scène mondiale depuis deux ans : le Japon, les Etats-Unis et l'Australie. Cinquièmes sur 44 nations, les Bleus terminent devant le Brésil et l'Afrique du Sud, places fortes du surf mondial.
Comme l'an dernier, aucun Français ne s'est hissé en finale dans l'une des quatre catégories individuelles. Neïs Lartigue en est passée tout près. La surfeuse du pays basque a manqué la dernière marche vers la finale pour 0,39 point. Que les juges ne lui ont pas accordé sur sa dernière vague, notée 8/10 quant un 8,39 lui aurait ouvert les portes du dernier heat parès 5 tours d'un tableau de repêchages marathon. L'an passé, Lartigue avait déjà échoué au même stade pour 0,14 point…
L'argent du relais pour se consoler
L'équipe de France repart donc de Californie avec une seule et unique médaille : celle en argent du relais. Samedi, Mathis Crozon, Marco Mignot, Neïs Lartigue et Uhaïna Joly ont rivalisé avec les Américains qui semblaient néanmoins promis à l'or.
Le pays hôte, champion en titre après sa victoire l'an passé sur les vagues japonaises, doit cette fois s'incliner devant… le Japon ! Belle revanche pour le pays organisateur des Jeux Olympiques de 2020, qui signe un succès historique dans la catégorie junior. Six semaines après un autre succès historique sur les World Surfing Games à Tahara. Le Japon entre dans l'histoire du surf avec ses deux titres Open et Junior acquis dans la même année.
JPN Team Gold Ceremony ISA Ben Reed 7Six finalistes japonais pour un titre historique
Les Nippons ont construit leur succès en plaçant six finalistes dimanche et en remportant notamment un titre en U18 garçons. Mieux, ils réalisent le doublé avec l'or pour Keanu Kamiyama et l'argent pour Joh Azuchi, champion du monde U16 l'an dernier. Les Japonais obtiennent par ailleurs une médaille d'argent avec Shino Matsuda (U16 filles), et deux de bronze avec Minami Nonaka (U18 filles) et Sara Wakita (U16 filles).
Vice-champions du monde, les Américains obtiennent un titre en individuel avec la très jeune (13 ans) Caitlin Simmers, que l'on avait vu aux World Surfing Games de septembre (9e place). Simmers a survolé la finale U16 avec 17,10 points.
GER Rachel Presti ISA Ben Reed 3Une grande première pour l'Allemagne
Sur la troisième marche du podium, l'Australie réalise une compétition solide conclue par le titre de en U16 de Grayson Hinrichs, lequel s'impose sur le fil devant les Américains Kade Matson et Levi Slawson.
Pas de titre individuel pour Hawaii, qui prend la quatrième place de ces Mondiaux 2018. Grosse déception pour la délégation polynésienne emmenée par Summer Macedo, seulement 4e en U18 filles, loin derrière la surprenante allemande Rachel Presti. Installée en Floride, elle offre à l'Allemagne son tout premier titre mondial en surf.



RÉSULTATS

U18
1. Keanu Kamiyama (Japon) 13.66
2. Joh Azuchi (Japon) 13.43
3. Luke John Slijpen (Afrique du Sud) 12.20
4. Cole Houshmand (USA) 12.10

U18 FILLES
1. Rachel Presti (Allemagne) 14.43
2. Keala Tomoda Bannert (Hawaii) 10.50
3. Minami Nonaka (Japon) 9.30
4. Summer Macedo (Hawaii) 8.37

U16
1. Grayson Hinrichs (Australie) 16.10
2. Kade Matson (USA) 15.37
3. Levi Slawson (USA) 12.60
4. Riaru Ito (Japon) 11.43

U16 FILLES
1. Caitlin Simmers (USA) 17.10
2. Shino Matsuda (Japon) 12.24
3. Sara Wakita (Japon) 11.40
4. Lucia Machado (Espagne) 9.63

FRA Neis Lartigue ISA Ben Reed 1b
RELAIS, ALOHA CUP
1. Etats-Unis 55.95 pts
2. France 50.67 pts
3. Japon 48.69 pts
4. Hawaii 45.45


LE CLASSEMENT DES NATIONS
(44 pays)
1. Japon 7.503 pts
2. États-Unis 7.371 pts
3. Australie 5.814 pts
4. Hawaii 5.798 pts
5. France 4.898 pts
6. Espagne 4.471 pts
7. Brésil 4.380 pts
8. Afrique du Sud 4.310 pts
9. Allemagne 4.186 pts
10. Portugal 4.108 pts
Le classement complet ici : http://isasurf.org/juniors/2018/pdf/WJSC_2018_teams_points_final.pdf


LES RÉSULTATS DES FRANÇAIS
Neïs Lartigue (U18) : 5e
Mathis Crozon (U18) : 7e
Juliette Lacome (U16) : 9e
Marco Mignot (U18) : 13e
Bahia Frediani(U16) : 19e
Uhaïna Joly (U18) : 22e
Maëlys Jouault (U18) : 25e
Noa Dupouy (U16) : 21e
Sam Piter (U16) : 25e
Hina Conradi(U16) : 31e
Justin Bécret (U18) : 33e
Thomas Lédée (U16) : 49e
Staff
Stéphane Corbinien (Team Manager)
Patrick Flores (Head Coach)
Jean-Robert Vignes (coach)
Nicolas Berthé (coach)
Thierry Durantel (médecin)
Pierre Marc Gaillard (physio)

 

Dernière modification le : 05 novembre 2018
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

AF ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France BleuLogo mycoachsport noir