LA RETRO - DECEMBRE 2015

Tous les jours depuis le 16 décembre, nous vous avons fait revivre les temps forts du surf français au cours des douze mois de l'année qui s'achève. Dernier volet aujourd’hui.

 

A LIRE AUSSI
LA RETRO DE JANVIER 2015
LA RETRO DE FEVRIER 2015
LA RETRO DE MARS 2015
LA RETRO D’AVRIL 2015
LA RETRO DE MAI 2015
LA RETRO DE JUIN 2015
LA RETRO DE JUILLET 2015
LA RETRO D’AOUT 2015
LA RETRO DE SEPTEMBRE 2015
LA RETRO D’OCTOBRE 2015
LA RETRO DE NOVEMBRE 2015

 

1er décembre : Officialisation des classements généraux de la Coupe de France

L’annulation des super finales de surf, longboard et Stand Up Paddle, due aux conditions météos et à la surcharge des calendriers, est entérinée par le bureau directeur de la Fédération. 

Les classements généraux définitifs et officiels à l’issue des 20 étapes des 17 disciplines et catégories du circuit de la Coupe de France 2015

 

 

 

3 décembre : Johanne Defay termine la saison à la 8e place

Malgré une entame de compétition tonitruante, la Française Johanne Defay s’arrête juste avant les quarts de finale du Target Maui Pro, dernière étape CT de l’année, stoppée par la Sud-Africaine Bianca Buitendag. Defay glisse du coup d’un rang au général pour finalement se positionner à la 8e place mondiale. Comme l’an passé. Avec une victoire, l’US Open, et davantage de points à son compteur en 2015, la Réunionnaise confirme qu’elle appartient bien au cercle très fermé des meilleures surfeuses de la planète. 

 

 

 

3 décembre : Pas de CT en 2016 pour Joan Duru et Maxime Huscenot

Dernières chances françaises de rejoindre Jérémy Florès sur le CT en 2016 via le circuit QS, Joan Duru et Maxime Huscenot passent à la trappe à Hawaii, lors du Vans World Cup, ultime compétition QS de la saison. Les deux Français devaient impérativement se hisser en finale du Vans World Cup, à Sunset Beach, pour obtenir leur billet pour le Championship Tour 2016. Huscenot s’est arrêté au deuxième tour, Joan Duru au troisième. Ils terminent la saison aux 25e et 27e places.

 

 

 

5 décembre : Rico Leroy et Sarah Burel sur le podium des Mondiaux de surf tandem

Le coupe français Rico Leroy/Sarah Burel prend la troisième place des championnats du monde de surf tandem, à Makaha, Hawaii. Le titre revient aux Hawaïens Kalani Vierra et Kristl Apele, les meilleurs dans ces conditions particulièrement musclées. Neuf fois champions de France et champions du monde en 2013 (en France), Rico et Sarah ajoutent une nouvelle médaille à leur impressionnant palmarès. Deux autres couples français étaient engagés mais se sont arrêtés avant la finale : Paul Duvignau et Lucie Tastayre ne passent pas les quarts de finale et finissent 13e, Clément Cétran et Dhelia Birou sont stoppés en demis et prennent la 5e place. 

 

 

 

6 décembre : Titouan Puyo et Olivia Piana s’imposent sur la Seine

Médaillé de bronze mondial, triple champion de France et tenant du titre, Titouan Puyo remporte le Nautic Paris Sup Crossing, à Paris. Au terme d’une course de 13 km entre la Bibliothèque nationale de France et le Quai Javel (parcours d’est en ouest), Puyo a distancé le Danois Casper Steinfath d’une dizaine de mètres seulement. Chez les dames, Olivia Piana s’impose sur Céline Guesdon.

Cliquez ici pour voir tous les résultats 

 

 

 

7 décembre : Justine Mauvin et Alice Lemoigne 5es des Mondiaux de longboard en Chine

Les deux Françaises se hissent jusqu’en quarts de finale des championnats du monde de longboard organisés par la World Surf League, sur l'île de Haïnan. Justine Mauvin (photo) est battue par l'Américaine Rachel Tilly (16.94 à 11.60). Alice Lemoigne par l'Australienne Chelsea Williams, championne du monde en titre (18.00 à 12.83 pts). Les deux autres Françaises engagées sur ces Mondiaux, Victoria Vergara et Lucie Milochau terminent à la 17e place après avoir été éliminées au 2e tour ce week-end. 

 

 

 

9 décembre : Edouard Delpero 5e des Mondiaux de longboard en Chine

Le champion de France et d’Europe se hisse jusqu’en quart de finale des championnats du monde de longboard professionnel de la World Surf League, remporté par le Péruvien Piccolo Clemente, sur l’île de Haïnan, en Chine. Il termine ainsi 5e, Antoine Delpero et Tim Creignou sont 9es, Aurélien Meynieux est 17e, Emilien Fleury 25e. 

 

 

 

11 décembre : Les filets anti-requins opérationnels à La Réunion

Toutes les activités nautiques et, donc, le surf, sont de nouveau autorisées sur la plage de Boucan Canot, à La Réunion. Les filets anti-requins étant opérationnels, le drapeau vert signalant l’autorisation de cette reprise est par les MNS de la plage de la côte Ouest de l’île. Près de 30 mois d’interdiction totale du surf, depuis l’arrêté préfectoral du 26 juillet 2013, prennent fin sur ce site populaire.

 

 

 

12 décembre : La France championne du monde du relais en bodyboard

L’équipe de France de bodyboard réussit l’exploit de conserver son titre de championne du monde du relais, à Iquique. Exploit car les Bleus s’imposent de trois dixièmes de points sur le Chili (90,93 à 90,64 pts), le pays hôte, dans une ambiance électrique. Le Portugal est sur le podium, le Japon est 4e de la finale. 

 

 

 

13 décembre : Anne-Cécile Lacoste championne du monde de bodyboard, la France sur le podium des nations

L’équipe de France boucle les championnats du monde de bodyboard avec le titre mondial d’Anne-Cécile Lacoste, à Iquique, au Chili. Championne d’Europe voici deux mois au Maroc, Lacoste réussi un doublé inédit et devient la première française à remporter le titre mondial. Après sa médaille de bronze l’an dernier et celle en argent en 2012, son titre est une récompense amplement méritée. Kim Véteau est troisième en U18 filles, Milo delage 4e de la finale U18 garçons. Amaury Lavernhe rate la finale de peu (5e place). Les Bleus finissent à la 3e place au classement des nations, derrière le Brésil (1er) et le Chili (2e).

 

 

 

17 décembre : Jérémy Florès termine la saison à la 8e place mondiale

Neuvième du Billabong Pipe Masters, dernière étape du Championship Tour, Jérémy Florès prend finalement la 8e place mondiale au terme d’une saison 2015 marquée par sa victoire à Tahiti (août) et sa demi-finale à Fidji (juin). Un classement identique à sa campagne de 2007, sa toute première. Au fond du classement en 2014 (33e) après une saison 2013 déjà pénible (18e), le n.1 français est revenu avec fracas en 2015. Le titre mondial revient à Adriano de Souza, surprenant vainqueur à Pipeline.

Vidéo associée

Dernière modification le : 31 décembre 2015
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz