La Réunion : on peut (re)surfer à Boucan Canot !

Le drapeau vert autorisant la baignade et le surf a été hissé ce vendredi matin sur la plage de Boucan Canot, laquelle dispose désormais d'un filet de protection couvrant 8 hectares. Le drapeau vert autorisant la baignade et le surf a été hissé ce vendredi matin sur la plage de Boucan Canot, laquelle dispose désormais d'un filet de protection couvrant 8 hectares.  © Photo © imazpress.re

Toutes les activités nautiques et, donc, le surf, sont de nouveau autorisées sur la plage de Boucan Canot, à La Réunion. Les filets anti-requins étant opérationnels, le drapeau vert signalant l’autorisation de cette reprise a été hissé ce vendredi par les MNS.

 

Près de 30 mois d’interdiction totale du surf, depuis l’arrêté préfectoral du 26 juillet 2013, viennent de prendre fin ce vendredi 11 décembre à Boucan canot. Première plage, et premier spot de surf, de La Réunion à disposer d’un dispositif de sécurité. D’une longueur totale de 700 mètres, pour une profondeur maximale de 11 mètres, le filet couvre toute la zone de baignade et de surf, du nord au sud de la plage la plus populaire de l’île. La surface sécurisée couvre 8 hectares, soit l’équivalent de 67 piscines olympiques !

Patrick Florès : « C'est un grand jour »

Un filet « qui n’existe nulle part ailleurs » comme l’explique Patrick Florès, adjoint à la mairie de Saint-Paul et entraîneur national des équipes de France de surf. « Avec ce dispositif, il ne peut pas y avoir de dommages collatéraux, pas de poissons ou de tortues pris dans les mailles (de 40 x 40 cm). » Aucun requin ne peut non plus être pris dans ces mailles dites carrées. « Je suis évidemment très content. Aujourd’hui est un grand jour » se félicite Patrick Florès. « Et je tiens à remercier tous les administratifs de Saint-Paul qui ont travaillé avec moi sur ce projet. Merci a tous mes amis pour leur soutient sans faille. » Florès, qui a grandi sur la plage de Boucan Canot a souhaité rendre hommage à tous les disparus : « J’ai une pensée très émue pour nos petits dalons (amis, ndlr) qui doivent être fiers de nous tous là-haut. »

Financé par la Région Réunion, la Ville de St Paul et l’Etat

D’un coût total de 1,5 million €, financés à 80% par la Région Réunion au travers de ses fonds propres et des fonds européens, avec la participation de l'état (CNDS) et de la commune de St Paul, le dispositif va donc permettre au surf réunionnais de retrouver le sourire et une activité régulière. La population importante de requins bouledogues à proximité des côtes réunionnaises et le grand nombre d’attaques en bientôt 5 ans : 18 dont 7 mortelles (5 surfeurs et 2 baigneurs).

De quoi réjouir le cadre technique national Nicolas Berthé, présent ce vendredi matin à Boucan Canot pour cette inauguration « officieuse ». L’entrée d’une elle houle lundi prochain devrait permettre aux surfeurs de se jeter en toute sécurité dans les vagues de Boucan Canot.

Nicolas Berthé : « Une excellente nouvelle »

Joint au téléphone, Nicolas Berthé, responsable du haut-niveau et du Pôle Espoir de La Réunion se félicite de cette réouverture de la mer : « C’est vraiment une excellente nouvelle pour le surf réunionnais. Il n’était plus possible pour nous d’aller à l’eau depuis très longtemps. Cela va permettre aux surfeurs du Pôle mais aussi à tous les autres surfeurs de l’île de retourner à l’eau. » Après Boucan Canot, un dispositif similaire va être installé prochainement sur la plage et le spot de surf des Roches Noires. 

Bientôt une compétition

La Ligue réunionnaise de surf, qui avait déployé le dispositif vigie-requins (plongeurs et engins motorisés) pour continuer les entraînements ces derniers temps, va désormais s’activer à remobiliser les surfeurs locaux au travers des clubs et des écoles de surf. La tête tout juste hors de l’eau depuis quatre ans, le surf de haut niveau réunionnais devrait ainsi redécoller. Une compétition à l’intérieur des filets pourrait avoir lieu dans les semaines à venir.

La Fédération Française de Surf, qui a apporté son soutien inconditionnel depuis le début de la crise requins à La Réunion et a clairement exposé sa position en faveur d'un effort de pêche et de l'installation la plus rapide possible d'une barrière physique, se réjouit de cette nouvelle. 

 

 

 

 

Dernière modification le : 11 décembre 2015
Évaluer cet élément
(5 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz